Pierre Allorge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Allorge est un botaniste français, spécialiste des cryptogames, né le 12 avril 1891 à Paris où il est mort le 21 janvier 1944.

Il était membre de la Société botanique de France dont il devint le président en 1913. Il présenta sa thèse de doctorat ès-sciences naturelles, intitulée « Les Associations végétales du Vexin français », à l'Université de Paris le 24 novembre 1922, le président du jury étant Gaston Bonnier. Il devint professeur titulaire de la chaire de cryptogamie au Muséum d'histoire naturelle à partir de 1933.

En 1930, il est l'un des fondateurs de la Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine de Montpellier, avec la fonction de vice-président.

Publications[modifier | modifier le code]

Outre de nombreux articles dans des revues spécialisées, il publia :

  • Essai de géographie botanique des hauteurs de l'Hautie et de leurs dépendances, mémoire présenté à la Faculté des sciences de Paris pour l'obtention du diplôme d'études supérieures (botanique), 1913
  • Les Associations végétales du Vexin français, dans la Revue générale de Botanique, 1922
  • Études sur la flore et la végétation de l'ouest de la France. II. Remarques sur quelques associations végétales du massif de Multonne. Concentration en ions II dans la bruyère à Sphaignes, 1926
  • Les Bombements de Sphaignes, milieu biologique, 1927
  • Brystheca Iberica, 1928
  • Matériaux pour la flore des algues d'eau douce de la Péninsule Ibérique. I. Hétérocontes, Euchlorophycées et Conjuguées de Galice, 1930
  • Les êtres vivants, 1937
  • Clés des mucorinées, 1939
  • La Végétation et les groupements muscinaux des montagnes d'Algésiras, 1945
  • Essai de bryogéographie de la Péninsule Ibérique, 1947
P.Allorge est l’abréviation botanique officielle de Pierre Allorge.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI