Raf Vallone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valone.

Raf Vallone

Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Riz amer (1949)

Nom de naissance Raffaele Vallone
Naissance 17 février 1916
Tropea, Calabre
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 31 octobre 2002 (à 86 ans)
Rome, Italie
Profession Acteur
Metteur en scène
Films notables Thérèse Raquin
La Paysanne aux pieds nus
Le Cid
Vu du pont
Phaedra
Le Cardinal
Retour à Marseille

Raf Vallone, nom de scène de Raffaele Vallone, est un acteur et metteur en scène italien né le 17 février 1916 à Tropea en Calabre (Italie) et mort le 31 octobre 2002 (à 86 ans) à Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, avant d'embrasser la carrière d'acteur, il a été un footballeur émérite et un fervent journaliste antifasciste.

Acteur exigeant au cinéma comme à la scène, il fait notamment de la pièce de théâtre Vu du pont (A View from the Bridge) d'Arthur Miller, une de ses spécialités : il en est plusieurs fois l'interprète, le metteur en scène en Italie comme en France et, bien entendu, l'acteur principal dans son adaptation cinématographique Vu du pont réalisée par Sidney Lumet en 1962.

De la même façon, il a gain de cause afin de ne pas être doublé dans son premier film français, Thérèse Raquin de Marcel Carné et, par la suite, assure lui-même le doublage des versions françaises de la plupart de ses films. Il procède de la même façon pour ses rôles en langue anglaise au cinéma comme à la scène (pièces de théâtre Vu du pont et La Duchesse d'Amalfi de John Webster).

Raf Vallone a été marié de 1952 jusqu'à son décès avec l'actrice Elena Varzi avec laquelle il a eu trois enfants : Eleonora Vallone, actrice, née en 1953, et les jumeaux nés en 1955 : Saverio Vallone, acteur et Arabella Vallone, chanteuse.

Témoignage[modifier | modifier le code]

Silvia Monfort[1] : « À l'issue de la représentation de Vu du pont, je suis entrée dans sa loge avec le manuscrit de La Duchesse d'Amalfi. Il a lu la pièce en anglais — c'est une chance de lire une œuvre dans la langue d'origine ! —. Elle lui a plu. Alors seulement il s'est soucié du rôle, celui d'un Italien baroudeur, tueur à gages dans un duché qui sent encore la domination espagnole. Il faut le voir en répétition, reprendre une scène pour la dixième fois, tête basse et dans un état de concentration que seul le couple taureau-torero pourrait évoquer. Face à l'adversaire et tout entier face à lui-même, il se place d'emblée dans l'affrontement théâtral qui est notre lot. Alors que le contrat n'était pas signé — juste entre nous une parole —, l'Amérique proposa à Raf Vallone de tourner le premier rôle d'un film longtemps différé. Il a refusé le film, les millions, la gloire, pour venir tenir son rôle au théâtre devant 700 spectateurs chaque soir. Je connais peu d'acteurs qui eussent fait de même. Je l'en remercie publiquement. »

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Metteur en scène
Adaptateur
Comédien

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Page 111 de sa biographie par Françoise Piazza (préf. Jean-Claude Drouot), Silvia Monfort : Vivre debout, Paris, Éditions Didier Carpentier,‎ 2011, 146 p. (ISBN 978-2841677191, notice BnF no FRBNF42429097, présentation en ligne)
  2. Sorti en DVD sous les titres Catholics et The Catholics.

Liens externes[modifier | modifier le code]