Osman II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Osman II
Le sultan Osman II
Le sultan Osman II
Titre
16e Sultan Ottoman
26 février 161820 mai 1622
4 ans, 2 mois et 24 jours
Prédécesseur Mustafa Ier
Successeur Mustafa Ier
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Date de naissance 15 novembre 1603
Lieu de naissance Constantinople
Date de décès 20 mai 1622 (à 18 ans)
Lieu de décès Constantinople
Père Ahmet Ier
Mère Mahfiruze Hatice Sultan
Conjoint Aucun
Enfant(s) Aucun

Signature

Osman II
Dynastie ottomane

Osman II (15 novembre 1603-20 mai 1622) (aussi appelè Genç Osman, Osman le jeune), fut sultan de l'Empire ottoman à l'âge de quatorze ans et régna de 1618 à 1622.

Biographie[modifier | modifier le code]

Traité de paix de Chocim, après la défaite de Osman II, en 1621

Osman II était le fils du sultan Ahmet Ier (1603-1617) et de sa femme Mâhfirûze Sultan, qui était d'origine grecque. Sa mère porte beaucoup d'attention à son éducation, si bien qu'il était un poète reconnu et qu'il maîtrisait de nombreuses langues en plus du turc : l'arabe, le persan, le grec, le latin et l'italien.

Osman accéda au trône en 1618, âgé de seulement quatorze ans, après la destitution de Mustafa Ier. Malgré sa jeunesse, Osman essaya de s'imposer en tant que dirigeant et, après avoir sécurisé la frontière orientale en signant un traité avec la Perse safavide, il mena personnellement l'invasion ottomane de la Pologne durant la Guerre des magnats moldaves. Forcé de signer un traité de paix avec les Polonais après la bataille de Chocim, en 1621, Osman retourna honteux à Istanbul, reprochant la couardise des janissaires et l'insuffisance de ses fonctionnaires.

Osman II fut probablement le premier sultan à voir que les janissaires étaient une institution prétorienne faisant plus de mal que de bien à l'Empire moderne. Osman II ferma leurs cafés - les points de rencontre où ils élaboraient leurs conspirations - et commença à planifier la création d'une nouvelle armée loyale, composée d'Anatoliens, de Mésopotamiens, de Turcs égyptiens et de Turkmènes. Les janissaires envahirent alors le palais et emprisonnèrent rapidement le jeune prince. Lorsqu'un bourreau fut envoyé pour l'étrangler, Osman II refusa d'abandonner et commença à combattre le bourreau, jusqu'à être finalement frappé de dos par une flèche. Il fut ensuite tout de même étranglé et Mustafa Ier fut à nouveau porté au pouvoir. Osman II est le premier sultan ottoman à être victime d'une révolte. Cet évènement va conforter pour longtemps le pouvoir des janissaires[1].

Osman II fut un sultan très progressiste, mais le manque de cadres professionnels et volontaires pour l'aider dans ses réformes provoqua sa chute. En comparaison avec la plupart de ses successeurs, il apparaît comme ayant été un bon souverain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Mantran, Histoire de l'Empire ottoman, Fayard 1989, p. 233

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Osman II » (voir la liste des auteurs)
  • (en) Osman II. (2006). In Encyclopædia Britannica. Retrieved July 31, 2006, from Encyclopædia Britannica Premium Service