Al-Mustansir Billah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Al-Mustansir Billah[1] était le 8e calife Fatimide et le 18e Imam Ismaélien de 1035 à 1094. Il est né le 5 juillet 1029[2],[3] et il est mort le 24 décembre 1094[4],[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant lors de son arrivée au pouvoir, il n'a alors que sept ans, il est le jouet des factions militaires.

Pendant le début de son règne, sa mère, esclave d'origine soudanaise, exerce la régence. Elle a fait venir une grande quantité d'esclaves noirs qui entrent en conflit avec les mamelouks d'origine turque soutenus par ceux d'origine maghrébine. Les esclaves noirs en rébellion sont battus une première fois en 1062 près du Caire puis ils sont expulsés d'Égypte en 1067[3]. En 1073, grâce au général arménien et gouverneur d’Acre Badr al-Jamali, il réussit à restaurer l’ordre en Égypte. Cependant l'empire continue à décliner. Les Seldjoukides prennent la Syrie et certaines parties de l’Arabie, mais l'ismaélisme progresse au Yémen et en Inde. Les Qarmates sont vaincus par des tribus arabes en 1077 et leur royaume disparaît.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Arabe: abū taṣīm al-mustanṣir bi-llāh muʿāḏ ben aẓ-ẓāhir, أبو تميم "المستنصر بالله" معاذ بن الظاهر)
  2. 16 jumada ath-thani 420 A.H
  3. a et b (en) Martijn Theodoor Houtsma, E.J. Brill's first encyclopaedia of Islam, 1913-1936, vol. 7, Leyde (homonymie), E.J. Brill,‎ 1987 (ISBN 978-90-04-08265-6, LCCN 87010319, présentation en ligne, lire en ligne), « Al-Mustanṣir bi'llāh, Abū Tamīm Maʿadd b. ʿAlī al-Ẓāhir », p. 768-769.
  4. 18 dhu al-hijja 487 A.H. ibidem.
  5. Unesco Ghazâlî, la raison et le miracle Maisonneuve et Larose, 1987 (ISBN 978-2-7068-0951-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]