Al-Muqtadi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abû al-Qâsim "Al-Muqtadî bi-ʾAmr Allah" ʿAbd Allah ben Muhammad ad-Dakhîra ben ʿAbd Allah al-Qâ’im [1] surnommé Al-Muqtadî[2]. Il est né en 1056. Il a succédé comme calife abbasside de Bagdad à son grand-père Al-Qâ'im en 1075. Il est mort en 1094. Son fils Al-Mustazhir lui a succédé.

Son règne s'est presque entièrement déroulé sous la tutelle du sultan Seljoukide Malik Chah Ier et de son vizir Nizâm al-Mulk qui sont morts tous les deux en 1092.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les cités saintes d'Arabie ne sont plus aux mains des Fatimides. Le sunnisme est restauré comme doctrine officielle.

Le Sultan Malik Chah a donné en mariage sa fille au Calife. Il espérait unir les deux lignées abbassides et seldjoukides. Le mariage fut stérile. L’épouse insatisfaite s’est retirée à Ispahan. Le Sultan envisagea d’éloigner le calife du centre du pouvoir en l’exilant à Bassora. Malik Chah va mourir peu après cette décision.

Fin du règne[modifier | modifier le code]

Nizam al-Mulk fut tué sur la route d’Ispahan à Bagdad, le 14 octobre 1092[3]. On raconte que ce meurtre serait l’œuvre d’un membre de la secte des assassins. Le commanditaire de ce meurtre serait Malik Chah à cause d’une querelle de pouvoir entre eux. Malik Chah aurait été empoisonné quelque temps plus tard par de loyaux serviteurs du vizir issus de la Nizamiyya.

Une autre version est rapportée par Mughatil ibn Bakri, membre de la Nizamiyya et gendre Nizam al-Mulk. Celui-ci raconte que le Sultan aurait organisé une confrontation Sunnites contre Chiites au palais. Le Sultan et le Vizir en seraient sortis convaincus de se convertir au Chiisme. Quelques Sunnites extrémistes auraient alors organisé ce double meurtre.

Al-Muqtadî est mort en 1094, son fils Al-Mustazhir lui a succédé. L’emprise des Seldjoukides est affaiblie par la querelle de succession qui a suivi la mort de Malik Chah.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. arabe : abū al-qāsim "al-muqtadī bi-ʾamr allāh" ʿabd allāh ben muḥammad ad-daḫīra ben ʿabd allāh al-qāʾim,
    أبو القاسم "المقتدي بأمر الله" عبد الله بن محمد الذخيرة بن عبد الله القائم
  2. arabe : al-muqtadī bi-ʾamr allāh, المقتدي بأمر الله, Celui qui sert de modèle par la volonté de Dieu
  3. 10 ramadan 485 A.H.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes : Abbassides, Art abbasside et Seldjoukides.

Documentation externe[modifier | modifier le code]