Abd al-Rahman IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abd al-Rahman.
Abd al-Rahman IV
Titre
Calife de Cordoue
30 avril 1018 – 1018
Prédécesseur `Alī ben Hammud « an-Nāsir »
Successeur Al-Qâsîm « al-Ma'mûn »
Biographie
Date de décès 1018
Lieu de décès Guadix

`Abd ar-Rahman ben Muhammad « al-Murtadhâ » ou `Abd ar-Rahman IV (arabe : “المرتضى” عبد الرحمن بن محمد), est un arrière-petit-fils d'Abd al-Rahman III. Il succède à l'Hammudite `Alī ben Hammud « an-Nāsir » comme calife omeyyade de Cordoue le 30 avril 1018. Il est mort en 1018. C'est un autre Hammudite qui lui a succédé Al-Qâsîm « al-Ma'mûn ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des luttes de succession et de pouvoir qui suivent la mort d'Hicham II, il se retire à l'écart de Cordoue, puis se réfugie à Valence lorsque l'hammudite Alī ben Hammud al-Nāsir se proclame calife. Avec l'aide des gouverneurs de Valence et de Saragosse, il marche contre Cordoue et prend le pouvoir après l'assassinat d'Alī ben Hammud. Mais il ne dispose pas d'une armée suffisante pour faire face au frère d'Ali, Al-Qâsîm « al-Ma'mûn », et est vaincu et tué à son tour, après avoir tenté de prendre Grenade.

Documentation externe[modifier | modifier le code]