Ibrahim Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ibrahim Ier
Le sultan Ibrahim Ier
Le sultan Ibrahim Ier
Titre
18e Sultan Ottoman
9 février 16408 août 1648
8 ans, 5 mois et 30 jours
Prédécesseur Mourad IV
Successeur Mehmed IV
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Date de naissance 5 novembre 1615
Lieu de naissance Constantinople
Date de décès 18 août 1648 (à 32 ans)
Lieu de décès Constantinople
Père Ahmet Ier
Mère Kösem

Signature

Ibrahim Ier
Dynastie ottomane

Ibrahim Ier (5 novembre 161518 août 1648)[1], dit Ibrahim le fou fut Sultan de l'Empire ottoman de 1640 à 1648.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ibrahim Ier est l'un des sultans ottomans les plus connus. Il fut relâché du Kafes et succéda à son frère Mourad IV à la mort de celui-ci en 1640, malgré l'ordre que Mourad IV avait donné de l'assassiner. Il hérita de la cruauté de son frère, mais n'eut pas la capacité à gouverner de celui-ci. En très peu de temps, il mena son Empire au bord de l'effondrement, le seul équivalent dans l'Histoire étant l'exemple de Phocas à Byzance. Probablement mentalement instable - il aurait été neurasthénique - il était également déprimé par la mort de son frère. Son règne fut essentiellement celui de sa mère, Kösem, qui n'avait plus d'obstacle pour diriger l'Empire comme elle le voulait.

Ibrahim resta tout d'abord loin de la politique, mais y prit part pour arrêter et exécuter un certain nombre de vizirs. Il mena une guerre contre Venise et, malgré le déclin de la Sérénissime, la flotte vénitienne remporta des victoires à travers la Mer Égée, prenant même en Tenedos, la porte des Dardanelles, en 1646. Le règne d'Ibrahim devint de plus en plus imprévisible et il fut déposé après un coup d'État conduit par le Grand Mufti.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joseph Hammer-Purgstall, Histoire de l'Empire ottoman, vol. 10, Bellizard, Barthès, Dufour & Lowell,‎ 1837 (présentation en ligne)