Al-Mustanjid (Abbasside)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Abû al-Muzaffar al-Mustanjid bi-llah Yûsuf ben Muhammad al-Muqtafî[1], surnommé Al-Mustanjid[2], est né en 1124. Il a succédé à son père Al-Muqtafî comme trente-deuxième calife abbasside de Bagdad en 1160. Il est démis de ses fonctions en 1170, son fils Al-Mustadhi, lui a succédé. Il est mort en 1171.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une des veuves d’Al-Muqtafî aurait voulait que son fils soit le prétendant au califat. Elle eut le soutien de quelques émirs et elle arma ses esclaves femmes de poignards pour tuer le nouveau Calife lorsqu’il irait voir le cadavre de son père. Al-Muqtafî eut vent de ce complot, il attaqua les femmes et mit le fils rebelle et sa mère en prison.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur le règne d’Al-Mustanjid. Il a continué à occuper une position plus ou moins indépendante de son vizir et de sa cour.

Pendant ce temps Nûr ad-Dîn (Noradin) et Sâlah ad-Dîn (Saladin) menaient des campagnes victorieuses non seulement contre les croisés mais aussi contre les Fatimides d’Égypte.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. arabe : abū al-muẓaffar "al-mustanjid bi-llah" yūsuf ben muḥammad al-muqtafī,
    أبو المظفر "المستنجد بالله" يوسف بن محمد المقتفى
  2. arabe : al-mustanjid bi-llah, المستنج بالله, Qui a l'aide de Dieu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Documentation externe[modifier | modifier le code]