Maison d'Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maison d'Este
Armes de la famille.
Armes de la famille : Maison d'Este
Blasonnement D'azur, à l'aigle d'argent, becquée, languée et couronnée d'or.
Devise Ab insomni non custodita dracone[1].
Branches Este, Ferrare, Modène
Période XIe siècle
Pays ou province d’origine Guelfes
Allégeance Guelfes
Fiefs tenus duché de Ferrare, duché de Modène, Émilie
Vassaux Este, Ferrare, Modène, Padoue, Reggio d'Émilie
Demeures Château d'Este
Fonction(s) militaire(s) chefs de la Ligue lombarde
Fonction(s) ecclésiastique(s) évêques de Ferrare

La Maison d'Este est issue de la lignée des Obertenghi, dynastie lombarde, comme les familles Pallavicino et Malaspina.

La branche d'Este, Ferrare, Modène et Reggio[modifier | modifier le code]

Cette famille noble et antique, ainsi nommée de la ville d'Este, près de Padoue, a régné sur Este, Padoue, Ferrare, Modène, Reggio, et a produit plusieurs branches illustres dont celle des ducs de Brunswick, qui règne encore aujourd’hui sur l'Angleterre. La famille descendait des ducs de Toscane Gui et Lambert, fils d'Adalbert II, qui gouvernaient la Toscane pour les princes carolingiens, et qui, en 926, avaient été dépouillés de leurs États par les rois d'Italie. Voici les membres les plus importants de cette famille, célèbre surtout par la protection qu'elle accorda aux lettres et aux arts.

  • Oberto II d'Este, 947-1014
  • Alberto Azzo I d'Este, ?-1029
  • Alberto Azzo II d'Este, 1009-1097, petit-fils d'Oberto II, fut en grande faveur auprès des empereurs Henri III et Henri IV, épousa Cunégonde, héritière des Guelfes d'Altdorf, puis Gersende du Maine en 1065, 1ére épouse de Thibaut I (dit aussi Thibaut III de Blois), Comte de Blois-Champagne.
  • Foulques I d'Este ou Folco en italien, 1070-1128, était fils d'Albert Azzo II d'Este et frère de Hugues V.
  • Hugues V du Maine, mort en 1097, fut comte du Maine de 1069 à 1093. Il était fils d'Albert Azzo II d'Este et de Gersende du Maine.
  • Obizzo I d'Este, 1110-1193, fils de Foulques I, né lui-même d'un second mariage d'Alberto Azzo avec Hermensarde, fille d'un comte du Maine, prit le premier le titre de marquis d'Este. Il fut nommé en 1182 podestat de Padoue, puis marquis de Milan et de Gènes, et entra dans la ligue lombarde contre Frédéric-Barberousse.
  • Azzo V d'Este, 1125-1193, marquis d'Este, fut le chef de tous les Guelfes de la Vénétie.
  • Azzo VI d'Este, 1170-1212, fils du précédent, podestat de Ferrare (1196) et de Padoue (1199), battit Ezzelino III da Romano et Salinguerra I , chefs des Gibelins, et se fit reconnaître en 1208 souverain de Vérone. Épousa Alix de Châtillon en 1204.
  • Azzo VII d'Este, 1205-1264, son deuxième fils, régna de 1215 à 1264. Dépouillé d'abord, à cause de sa jeunesse, de la plus grande partie de ses États, il les recouvra en combattant Salinguerra et Ezzelino III, qu'il fit prisonniers. Épousa Matalia Pallovicini
  • Rinaldo I d'Este, 1221-1251, otage de l’empereur Frédéric II du Saint-Empire, il mourut en prison avec son épouse Adelasia da Romano.
  • Obizzo II d'Este, 1247-1293, fils de Rinaldo, joignit à la possession d'Este et de Ferrare celle des villes de Modène (1288) et de Reggio (1290). Il aida Charles d'Anjou contre Manfred dans la conquête du royaume de Naples. Epousa Jacopina Fieschi. Il eut les 5 enfants suivant :
    • Azzo VIII d'Este, ?-1308, dit Azzone, était le fils de Obizzo II d'Este et, probablement son assassin, Marquis de Ferrare, Modène et Reggio d’Emilie, épousa Béatrice d’Anjou,
    • Aldobrandino II d'Este, ( ? – 1326), fils d’Obizzo II, marquis et seigneur de Ferrare
    • Béatrice d'Este 1268-1334, fille d’Obizzo II
    • Fresco d'Este, fils d’Obizzo II
    • Francesco d'Este, fils d’Obizzo II
  • Obizzo III d'Este, 1294-1352, fils de Aldobrandino II, condottiere et marquis de Ferrare de 1326 à sa mort.
  • Alberto V d'Este, 1347-1393, marié à Giovanna de’Roberti puis à Isotta Albaresani, seigneur de Ferrare et de Modène
  • Nicolas III d'Este, 1383-1441, Fils d'Alberto V et d'Isotta Albaresani, était Condottiere et marquis de Ferrare de 1393 à sa mort

La branche cadette (les Este de Modène)[modifier | modifier le code]

Du second mariage d'Azzo II naquit la branche cadette, portant le nom d'Este, qui régna sur le duché de Ferrare de 1471 à 1597 et le duché de Modène de 1452 à 1797 et s'éteignit en 1803.

Ferrare devint un centre significatif de culture sous Nicolas III d'Este (1384-1441) et ses fils et successeurs, Lionel (1407-1450), Borso (1413-1471) et Hercule (1431-1505).

Borso fut élevé au titre de duc de Modène et Reggio par l'empereur Frédéric III en 1452, ces duchés étant fiefs impériaux. En 1471 il reçut le duché de Ferrare en tant que fief papal du pape Paul II.
Le frère de Borso, Hercule Ier eut deux filles : Béatrice (1475-1497) épousa Ludovic Sforza, duc de Milan et Isabelle (1474-1539) épousa François II Gonzague, marquis de Mantoue.

Le successeur d'Hercule Ier fut son fils Alphonse Ier (1476-1534), le troisième mari de Lucrèce Borgia. Participa à la Bataille de Ravenne (1512) aux côtés des Français contre les Espagnols.
Hercule II d'Este (1508-1559), fils d'Alphonse, épousa Renée de France, fille de Louis XII.
La ligne légitime finit en 1597 avec la mort d'Alphonse II, fils d'Hercule II.

Le nom d'Este se perpétua chez les Habsbourg (maison de Lorraine). La maison d'Autriche hérita en effet du duché de Modène en 1814, Marie-Béatrice d'Este-Modène, ultime héritière de la maison d'Este, ayant épousé l'archiduc Ferdinand d'Autriche (frère de Marie-Antoinette).
Leur fils François IV (1779-1846) fut duc souverain de Modène et archiduc d'Autriche-Este.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Devise du cardinal de Lyon, d'après le A. Chassant, Henri Tausin, Dictionnaire des Devises historiques et héraldiques, vol. II, Paris, B. Dumoulin, libr.-éd.,‎ 1878, p. 386.

Voir aussi[modifier | modifier le code]