Lastours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lastours (homonymie).
Lastours
Image illustrative de l'article Lastours
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Arrondissement Carcassonne
Canton Mas-Cabardès
Intercommunalité Communauté de communes du Haut Cabardès
Maire
Mandat
Max Brail
2014-2020
Code postal 11600
Code commune 11194
Démographie
Population
municipale
165 hab. (2011)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 06″ N 2° 22′ 47″ E / 43.335, 2.3797 ()43° 20′ 06″ Nord 2° 22′ 47″ Est / 43.335, 2.3797 ()  
Altitude Min. 163 m – Max. 383 m
Superficie 2,80 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lastours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lastours

Lastours (Las Tors) est une commune française (Occitanie), située dans le département de l'Aude en région Languedoc-Roussillon.

Ses habitants sont appelés les Lastourois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Lastours est situé dans le département de l'Aude au nord de Carcassonne dans la vallée de l'Orbiel. Lastours est au cœur du pays du Cabardès entre la rivière de l'Orbiel et le torrent du Grésilhou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les traces d'occupation humaines remontent à la préhistoire dans une grotte appelée le trou de la cité au pied des châteaux de Lastours. L'histoire du village est liée aux différentes occupations des châteaux de Lastours.

Le développement de la métallurgie est connue à Lastours depuis l'Antiquité. En effet, la région est riche en minéraux de fer, cuivre, plomb et or et est un important centre d'extraction minière. Le village est entourée de gisements miniers :

Le village n'est desservi par une route qu'à partir de 1863. Au XIXe siècle, l'industrie drapière était florissante à Lastours.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Lastours Blason De sinople embrassé à dextre d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Max Brail[1] PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 165 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
162 169 186 177 248 297 282 263 264
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
242 230 230 211 240 243 223 254 189
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
208 225 265 277 402 687 628 514 518
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
439 444 300 248 159 163 165 165 165
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Vin[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lastours et ses châteaux.
  • Les châteaux de Lastours sont au nombre de quatre sur un éperon calcaire du Cambrien.
  • Les ruines d'une église romane : Saint-Pierre et Saint-Paul de Cabaret.
  • Le village abandonné du XIIIe siècle au pied des châteaux en cours de fouille.
  • L'ancienne Usine Rabier qui fabriquait des pièces de draps jusqu'au milieu du siècle. L'usine sert maintenant de lieu d'accueil pour le tourismes et notamment pour l'accès aux châteaux de Lastours.
  • Le Belvédère de Montfermier offre un panorama incomparable sur le site des châteaux, le village et ses environs.
  • le panorama est classé depuis le 2 septembre 2010 comme indiqué ci-dessous :

"Par décret du 2 septembre 2010, est classé parmi les sites du départementde l’Aude, le site constitué de l’ensemble formé par les châteaux de Lastours et leurs abords ainsi que des mines des Barrencs, sur le territoire des communes de Fournes-Cabardès, Lastours, Les Ilhes-Cabardès, Limousis et Villanière."

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Élise Gardel, Bruno Jaudon, Sylvain Olivier, De Rivière à Lastours, histoire d’un village languedocien (XIIIe-XXe siècles), Nouvelles Éditions Loubatières, 2011, 184 p., ISBN 978-2-86266-634-1.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :