John Joseph Caldwell Abbott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbott et John Abbott.
John Abbott
Image illustrative de l'article John Joseph Caldwell Abbott
Fonctions
3e Premier ministre du Canada
16 juin 189124 novembre 1892
Monarque Victoria
Gouverneur Lord Stanley
Prédécesseur John A. Macdonald
Successeur John Thompson
Biographie
Date de naissance 12 mars 1821
Lieu de naissance St. Andrews (Bas-Canada, Empire britannique)
Date de décès 30 octobre 1893 (à 72 ans)
Lieu de décès Montréal (Québec, Canada)
Nationalité Canadienne
Parti politique Parti libéral-conservateur
Conjoint Mary Bethune
Profession Avocat

Signature
Premiers ministres du Canada

John Joseph Caldwell Abbott, ou plus simplement John Abbott (né le 12 mars 1821 et mort le 30 octobre 1893) fut le troisième Premier ministre du Canada du 16 juin 1891 au 24 novembre 1892. Il a été également maire de Montréal. Il est aussi l'arrière-grand-père de l'acteur canadien Christopher Plummer et de Maude Abbott.

Né à St. Andrews dans le Bas-Canada (aujourd'hui Saint-André-d'Argenteuil, Québec), il fut le premier Premier ministre né sur le sol nord-américain. John Abbott épousa Mary Bethune (1823 - 1898) en 1849. Le couple eut quatre enfants.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Joseph Caldwell Abbott, 1863

Franc-maçon [1], il fut initié en 1847 à la St Paul's Lodge No 374, à Montréal.

Il obtint un baccalauréat en droit civil de l'Université McGill en 1854 et mena une carrière réussie d'avocat. Il devient rapidement un pilier de la communauté d'affaires anglophone de Montréal.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il fut plus tard maire de Montréal de 1887 à 1888.

Il siégea longtemps à la Chambre des communes du Canada, après quoi il fut nommé au Sénat canadien en 1887. Cette même année, il se joint aussi au cabinet de Sir John A. Macdonald en tant que ministre sans portefeuille. Il fut aussi chef du gouvernement au sénat du 12 mai 1887 au 20 octobre 1893 (incluant son mandat en tant que premier ministre). Prisé pour ses connaissances en droit et en administration, il devint rapidement un des membres les plus en vue au Sénat.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Lors du décès du premier ministre Macdonald, le sénateur Abbott accepta à contre-cœur les demandes d'un Parti conservateur divisé pour qu'ils prennent la direction du gouvernement. Il est le premier canadien d'origine à avoir occupé le poste de premier ministre. Au cours de ses dix-huit mois en poste, il revitalisa le gouvernement ainsi que le parti. Il tenta plus tard de transférer le contrôle du gouvernement à John Thompson, mais ceci était politiquement impossible dû à un sentiment généralisé d'anticatholicisme (Thompson était catholique).

Retraite de la vie politique[modifier | modifier le code]

La santé d'Abbott commença à se détériorer, et il se retira de la politique en 1892, sur quoi Thompson devint premier ministre.

Distinction[modifier | modifier le code]

John Abbott a reçu différentes distinctions, comme celui du conseil privé de la Reine pour le Canada (CP), du conseil de la Reine (CR), du Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges (KCMG).

Décès[modifier | modifier le code]

Abbott mourut moins d'un an plus tard.

John Abbott est enterré au cimetière Mont-Royal à Montréal, au Québec.

En l'honneur[modifier | modifier le code]

Le Collège John Abbott, à Sainte-Anne-de-Bellevue, au Québec, porte son nom.

La rue John-Abbott à Saint-André-d'Argenteuil est nommé en son honneur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]