Ministre sans portefeuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un ministre sans portefeuille est un ministre sans responsabilités ou administrations spécifiques.

Europe du Nord[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas, en Finlande ou en Suède, la loi limite le nombre de départements ministériels [réf. souhaitée] mais pas le nombre de ministres. Cela conduit à ce que plusieurs ministres partagent la même administration. Ainsi, en Finlande, le ministre de l'intérieur et le ministre des collectivités locales disposent tous deux du ministère de l'intérieur.

Allemagne[modifier | modifier le code]

République démocratique allemande[modifier | modifier le code]

Cabinet Modrow (1989-1990)

[réf. souhaitée]

Canada[modifier | modifier le code]

[réf. souhaitée]

France[modifier | modifier le code]

Les ministres sans portefeuille ont fait leur retour en France sous le second gouvernement de François Fillon. Ils portent le titre de « ministre chargé de [compétence] auprès du ministre [de tutelle] ». Ils ne disposent pas d'une administration propre, mais dépendent des services et crédits des ministères auxquels ils sont rattachés.

Le premier dans ce cas fut Patrick Devedjian, nommé ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance auprès du premier ministre le 5 décembre 2008.

Il fut rejoint le 23 juin 2009 par Henri de Raincourt, ministre chargé des relations avec le Parlement auprès du premier ministre, et par Christian Estrosi, ministre chargé de l'industrie auprès de la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi.

Enfin, le 6 novembre, Marie-Luce Penchard devient ministre chargée de l'outre-mer auprès du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales.

Inde[modifier | modifier le code]

Irlande[modifier | modifier le code]

[réf. souhaitée]

Israël[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une pratique courante en Israël de rémunérer des ministres sans portefeuille suite aux négociations politique de coalition. [réf. souhaitée] Tous les cabinets des dernières années avaient plusieurs ministres dans ce cas. [réf. souhaitée] Voici la liste complète des ministres sans portefeuille depuis 1949 : [réf. souhaitée]

Italie[modifier | modifier le code]

Les ministres rattachés à la présidence du Conseil des ministres exercent des compétences normalement dévolues au président du Conseil et n'ont donc pas d'autonomie budgétaire et politique. Ils sont appelés ministres sans portefeuille.

Lituanie[modifier | modifier le code]

  • Jokūbas Vygodskis, žydų reikalų ministras be portfelio
  • Juozapas Voronko, gudų reikalų ministras be portfelio
  • Aleksandras Abišala, 1991-92
  • Algimantas Matulevičius, ministras be portfelio savivaldybių reikalams, 1992-93
  • Ministras be portfelio Leonas Kadžiulis, 1992
  • Ministras be portfelio Stasys Kropas, 1992
  • Ministras be portfelio Gediminas Šerkšnys, 1992

[réf. souhaitée]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

[réf. souhaitée]

Taïwan[modifier | modifier le code]

[réf. souhaitée]

Liens externes[modifier | modifier le code]