Into the Groove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Into the Groove

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Into the Groove présent sur la pochette du single

Single par Madonna
extrait de l'album Like a Virgin
Face A Into the Groove
Face B Shoo-Bee-Doo
Sortie 23 juillet 1985
Enregistré 1984[1]
Sigma Sound Studios
(New York, États-Unis)
Durée 4:43
Genre Dance pop, Synthpop
Format Disque vinyle
CD Single
Auteur-compositeur Madonna
Stephen Bray
Producteur Madonna
Stephen Bray
Label Sire Records
Warner Bros. Records

Singles par Madonna

Pistes de Like a Virgin

Into the Groove est une chanson de l'artiste américaine Madonna issue du film Recherche Susan désespérément. Elle sort en single le 23 juillet 1985 sous le label Warner Bros. Records. Une deuxième version est utilisée pour la bande originale du film et une version remixée sort au Royaume-Uni pour le promouvoir. La chanson apparaît plus tard dans la ré-édition européenne de Like a Virgin en 1985 et est incluse dans la grande compilation de 2009 intitulée Celebration. Plusieurs versions remixées apparaissent dans les compilations You Can Dance, sortie en 1987, et The Immaculate Collection, sortie en 1990. Madonna s’inspire de la piste de danse pour ce titre et a écrit la chanson en observant un beau Portoricain depuis son balcon. D'abord écrite pour son ami Mark Kamins, elle décide plus tard d'utiliser Into the Groove pour le film Recherche Susan désespérément et l'enregistre aux studios Sigma Sound Studios. En 2003, Madonna crée une autre version remixée, en duo avec Missy Elliott, intitulée Into the Hollywood Groove.

L'instrumentation de Into the Groove se compose de batteries, percussions, congas et sifflets. Elle comporte quelques effets, comme des contrastes musicaux et des re-recording. Dans le refrain, la voix de Madonna est doublée, et se situe dans un registre grave durant le pont. Les paroles sont légères : il s'agit d'une invitation à danser avec la chanteuse, avec des double-sens et sous-entendus sexuels. Le single est apprécié par les critiques, qui l'ont souvent désignée comme le « premier grand single de Madonna ». Into the Groove est un succès commercial, se hissant au sommet des hit-parades australien, belge, espagnol, irlandais, italien, japonais, néo-zélandais, néerlandais et britannique, où il s'agit du premier numéro un de la chanteuse. Dans certains pays, comme aux États-Unis ou encore en Australie, Into the Groove sort en face B du maxi 45 tours d'Angel.

Un clip vidéo, composé de scènes du film, est réalisé pour accompagner la chanson. Madonna confie plus tard qu'elle avait l'impression d'être « arriérée » en chantant cette chanson. Elle interprète le morceau dans la plupart de ses tournées, plus récemment lors du Sticky & Sweet Tour. Into the Groove est aussi reprise par de nombreux artistes, notamment par la chanteuse australienne Danii Minogue, qui combine le titre avec son single Don't Wanna Lose This Feeling.

Genèse[modifier | modifier le code]

Into the Groove est une chanson écrite par Madonna et Stephen Bray. Lors d'une interview de Time, la chanteuse dit qu'elle a écrit la chanson tout en regardant un homme hispanique sur son balcon[a 1]. Trouvant la chanson « stupide », Madonna explique :

« Quand je l'ai écrite, j'étais assise au quatrième étage d'un immeuble sans ascenseur sur l'Avenue B, et il y avait ce magnifique garçon Porto Ricain en face de moi avec qui je désirais prendre un rendez-vous, et je voulais juste en finir avec ça [la chanson]. Je suis finalement sortie avec lui et ai terminé la chanson juste avant mon dernier rendez-vous, je suis plutôt contente que cela n'ait pas continué[a 2]. »

Elle continue :

« La piste de danse était vraiment un endroit magique pour moi. J'ai d'abord voulu devenir danseuse, ce qui a beaucoup de rapports avec la chanson. C'est la liberté que je ressens quand je danse, le sentiment de posséder son corps, se laisser aller, tout en s'exprimant à travers la musique. Je l'ai toujours considéré comme un endroit magique — même si vous n'avez pas pris d'ecstasy. Ainsi, cela fut pour moi la première inspiration pour la chanson[a 3]. »

Elle écrit la chanson pour Chyne, la protégée de Mark Kamins. Celui-ci fait enregistrer une démo à Madonna, mais il souhaite la modifier plus tard pour Chyne[a 4]. Cependant, Madonna estime que la chanson serait plus convenable pour le film Recherche Susan désespérément, et avec Bray, elle la ré-enregistre pour qu'elle soit adaptée dans la bande sonore[a 4]. Quand Kamins vient à apprendre ce qui s'est passé, il est furieux et reproche à Madonna de ne pas avoir eu la courtoisie de lui dire qu'elle voulait la chanson pour un autre usage que celui prévu à l'origine. Madonna rétorque : « Je suis fruste, je suis ambitieuse et je sais exactement ce que je veux. S'il me prend pour une salope, c'est pas grave ». Madonna aura finalement raison de Kamins et la chanson est utilisée comme thème musical de Recherche Susan désespérément[a 4]. Finalement, Into the Groove n'est pas ajoutée sur la bande sonore mais apparaît sur la ré-édition de Like a Virgin à la place[2].

Le clip vidéo est un assemblage de scènes du film dont les paroles sont souvent associées aux images. Doug Dowdle de Parallax Productions, une compagnie pionnière dans les clips vidéo de film durant les années 1980, crée cette vidéo à partir de quelques séquences du film, réalisé par Susan Seidelman. Parallax chosit ce concept car il y a déjà cinq clips différents de Madonna qui sont fréquemment diffusés sur MTV à cette période, et l'équipe de Warner Bros. ne veut pas que le public sature avec une nouvelle vidéo. Ainsi, elle décide de récupérer des prises de vue du film et d'en faire un clip[a 5]. Durant une interview en 2009 avec Rolling Stone, Madonna commente : « Into the Groove est l'une des chansons où j'ai l'impression d'être ringarde, mais tout le monde semble l'apprécier[3] ».

Enregistrement[modifier | modifier le code]

À l'occasion du changement initial auquel était destinée la chanson, Madonna et Bray effectuent un ré-enregistrement et modifient une partie des paroles. Into the Groove est enregistrée au Sigma Sound Studio. Bray commente les séances d'enregistrement en affirmant : « je réalise toujours le corps de la chanson (musique) en premier – puis elle se présente pour les finitions (paroles). Elle écrit réellement selon son humeur[a 4]. » Erika Belle, une amie de Madonna, est présente durant l'enregistrement et observe entièrement le processus. Dans la biographie d'Andrew Morton, elle remarque qu'à l'un des moments de l'enregistrement, Bray est confronté à des difficultés avec le pont, car à son avis, la mélodie n'est pas synchronisée avec le reste de la composition[a 4]. Sans se décourager de ces difficultés apparentes, Madonna se met devant le micro et chante les mots : « Live out your fantasy here with me ». Le problème de Bray est résolu ; Belle se souvient de cette expérience : « la chanson semble dégager de Madonna, j'étais émerveillée[a 4]. »

Madonna re-visite la chanson en 2003, et développe une version intitulée Into the Hollywood Groove dans laquelle elle remplace le premier couplet par celui de Hollywood. Les paroles du refrain sont légèrement modifiées et accompagnées d'un rap par Missy Elliott. Cette version est utilisée comme publicité par la marque Gap à l'été 2003, dans un clip montrant Madonna et Elliott dans des jeans Gap[4]. Une version remixée supplémentaire, composée par Josh Harris et Omar Galeano (The Passengerz), est incluse dans l'album remix Remixed and Revisited[a 6].

Composition[modifier | modifier le code]

Madonna interprétant Into the Groove lors du Blond Ambition Tour.

Into the Groove commence par une introduction lors de laquelle Madonna parle. Elle est accompagnée de percussions et de synthétiseurs. Elle est suivie par le refrain où la voix de la chanteuse est doublée. Un synthétiseur à contrepoint de la mélodie ajoute un contraste[a 2]. Le pont, dans lequel Madonna chante « Live out your fantasy », mélange une voix dans le registre grave et une autre dans l'aigu[a 2]. Selon la partition de Musicnotes.com, publiée par Alfred Publishing Co. Inc., la mesure est à 4 temps, avec un tempo modéré de 116 pulsations par minute. La tonalité est do mineur, et la partie vocale principale s'étend de do4 et ré5. La chanson évolue sur une progression d'accords de do m7, si bémol/do, do m7 et la bémol[5].

La chanson est remixée en 1987 par Shep Pettibone pour la compilation You Can Dance[6]. Dans la version remixée, les re-recording sont présents dans la phrase répétitive : « c'mon ». Le premier couplet ne commence qu'au bout de 90 secondes. Après le premier « Now I know you're mine », il y a un break de percussions puis des répétitions des mots « step to the beat » et « c'mon » font irruption. Dans le dernier couplet, les paroles sont en échos, ce qui provoque le chevauchement des phrases. La fin est accompagnée de congas, de sifflets et de timbales, le tout donnant une sonorité cubaine voire salsa[a 7]. Pettibone remixe encore une fois la chanson aux côtés de Goh Hotoda pour la compilation The Immaculate Collection[7].

Les paroles de la chanson sont légères et perçues comme une invitation à danser avec la chanteuse. Malgré les paroles, elle portent des sous-entendus sexuels et d'autres nuances dans ce sens[a 2]. Similairement au single précédent, Like a Virgin, un crochet est aussi présent dans Into the Groove et est destiné aux jeunes filles timides. La phrase « At night I lock the door so no-one else can see » sous-entend que Madonna n'est pas aussi effrontée que le suggère son image provocatrice[a 2]. Selon Clive Barker, auteur de New Theatre Quarterly 46, Part 2, les gens nostalgiques reconnaissent instantanément les paroles de la chanson dans les boîtes de nuit. Il ajoute que la phrase « Only when I'm dancing can I feel this free » résume la liberté qu'apporte la piste de danse, et que les danseurs sont contents de trouver la liberté dans la musique[a 8]. Dans la ligne « Live out your fantasy here with me », Barker estime qu'elle dépasse les limites de la réalité et nous transporte dans le monde de la fantaisie[a 8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

J. Randy Taraborrelli, auteur de Madonna: An Intimate Biography, estime que la chanson démontre les capacités de Madonna à créer de la musique[a 1]. Rikky Rooksby, auteur de Madonna: the complete guide to her music, déclare qu'avec « Into the Groove, vous aurez l'impression d'être le meilleur. Et c'est l'une des meilleures choses que la musique pop peut faire pour vous. C'est le premier grand single de Madonna[a 2] ». Clive Barker et Simon Trussler, auteurs de New Theatre Quarterly, trouvent que la chanson est le premier « hymne disco » des années 1980[a 8]. Toby Cresswell, auteur de 1001 Songs: The Great Songs of All Time and the Artists, Stories and Secrets, affirme que le morceau est « doux, défini par une belle mélodie en premier plan, et il y a Madonna, entraînant le monde dans un paradis souterrain. Toute la magie des années 1980 s'y trouve[a 3] ». Matthew Rettenmund, auteur de Totally Awesome 80s: A Lexicon of the Music, Videos, Movies, TV Shows, Stars, and Trends of that Decadent Decade, déclare qu'Into the Groove est la chanson fondamentale des années 1980 et trouve qu'elle « cimente la situation de Madonna comme reine de la danse de l'époque[a 9] ». Dawn Keetley et John Pettigrew, auteurs de Public Women, Public Words: A Documentary History of American Feminism, la qualifie de « chanson ensorcelante[a 10] ».

Santiago Fouz-Hernández et Freya Jarman-Ivens, auteurs de Madonna's drowned worlds: new approaches to her cultural transformations, affirment que la chanson « se moque narquoisement[a 11] ». Sal Cinquemani de Slant Magazine la place à la 29e position de la liste 100 Greatest Dance Songs. Il commente : « c'est difficile d'imaginer la femme la plus célèbre dans le monde de la danse, seule dans sa chambre la nuit, verrouillant la porte pour que personne d'autre ne puisse voir (comme elle le dit dans Into the Groove), même il y a 20 ans, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de la croire. La chanson — ainsi que la prestation de Madonna — sont bonnes[8] ». Alfred Soto de Stylus Magazine estime qu'« Into the Groove est une meilleure réussite que Crazy for You. [...] Le seul mystère : pourquoi est-il le dernier single écrit par Madonna[9] »? Austin Scaggs de Rolling Stone atteste que la chanson a « une incroyable bassline[3] ». À la fin des années 1980, le magazine Billboard déclare qu'Into the Groove est le single dance de la décennie[b 1]. En 2003, les fans de Madonna sont invités à voter pour leur top 20 des singles de l'artiste par le magazine Q ; Into the Groove se retrouve à la troisième place[b 2]. En 2009, la chanson se situe à la 90e du classement Blender The 500 Greatest Songs Since You Were Born[10].

Succès dans les classements[modifier | modifier le code]

Madonna interprète Into the Groove lors du Sticky & Sweet Tour en février 2008.

Aux États-Unis, à cause de problèmes avec Crazy for You et Material Girl, sortis en même temps et se faisant donc concurrence, il n'y a aucune date de sortie officielle prévue pour Into the Groove en 33 tours. Il s'agit également de ne pas le mettre en concurrence avec Angel, le troisième single de l'album Like a Virgin[a 2]. Après une performance réussie au Royaume-Uni, la chanson est ajoutée dans l'album. Les magasins des États-Unis ont dû indiquer aux consommateurs que la chanson était aussi disponible avec le maxi 45 tours de Angel ; cela a contribué à augmenter les ventes du maxi 45 tours[a 2]. Into the Groove est le titre le plus diffusé sur le Billboard Recurrent Airplay Chart[8]. La chanson entre dans le Billboard Hot Dance Club Play à la 40e place aux côtés de Angel, dans le numéro du 1er juin 1985[b 3]. Au bout de quatre semaines, elle est première du classement et est aussi située à la dix-neuvième place du Hot Black Singles[b 4]. Elle est la chanson de Madonna la plus diffusée sur Billboard Recurrent Airplay Chart[8]. Le 30 juillet 1985, Angel/Into the Groove est certifiée disque d'or par la Recording Industry Association of America pour la vente d'un million d'exemplaires aux États-Unis - le critère pour devenir disque d'or avant 1989[11],[12]. Il s'agit du premier maxi 45 tours certifié disque d'or depuis Double Dutch Bus de Frankie Smith en 1981[b 5]. La chanson est placée à la douzième position du classement Dance de l'année 1985 et les ventes sont d'environ 600 000 exemplaires[b 6]. Elle atteint également la tête du classement Hot Dance Singles Sales[b 7].

Into the Groove débute dans le UK Singles Chart à la quatrième place dans la semaine du 27 juillet 1985[13]. Elle reste première du classement pendant quatre semaines, restant au total seize semaines[13]. Il s'agit du premier numéro un de Madonna au Royaume-Uni[14]. Durant la période où elle est première, Holiday se trouve en deuxième position. Elle est la première artiste dans l'histoire du hit-parade anglais à occuper les deux premières places du classement simultanément[a 12]. La chanson est certifiée disque d'or par la British Phonographic Industry pour la vente de 400 000 exemplaires du single[15]. Il s'agit du troisième single le plus vendu de l'année 1985 au Royaume-Uni, derrière The Power of Love de Jennifer Rush et I Know Him So Well de Elaine Paige et Barbara Dickson[a 12]. Selon l'Official Charts Company, la chanson s'est depuis vendue à 860 000 exemplaires au Royaume-Uni[16]. En Australie, Into the Groove est combinée avec Angel et atteint la première place du Kent Music Report. Il est le second single le plus vendu en Australie[a 13]. En Europe et en Océanie, la chanson atteint la tête du classement en Belgique, Espagne, Irlande, Italie, Nouvelle-Zélande et Pays-Bas ainsi que le top 10 en Allemagne, Autriche, France, Norvège, Suède, Suisse et Billboard European Hot 100 Singles et la 37e position du hit-parade japonais[17],[a 14],[18],[19],[20],[21],[22],[b 8].

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Madonna interprète la chanson durant le Re-Invention Tour.

Madonna interprète Into the Groove lors du Virgin Tour en 1985, Who's That Girl Tour en 1987, Blond Ambition Tour en 1990, Re-Invention Tour en 2004 et Sticky & Sweet Tour en 2008-2009. Dans le Virgin Tour, Into the Groove est la troisième chanson de la programmation. Elle porte des leggings et des croix autour de son cou et en boucle d'oreille. Ses cheveux sont attachés par le haut et retombent derrière ses oreilles[a 15]. Elle a un tambourin dans sa main tout comme ses deux danseurs, et ensemble chantent devant leur micro en canon[a 16]. La prestation est incluse dans la vidéo Live – The Virgin Tour, tournée à Détroit[23]. Elle l'interprète également au Live Aid le 13 juillet 1985[a 17]. Dans le Who's That Girl World Tour en 1987, Into the Groove est l'avant-dernière chanson avant le rappel. La tenue est inspirée d'Andy Warhol, allusion encore renforcée par le fait que Madonna porte un tailleur pantalon large avec une boîte de conserve Campbell dessinée dessus. La lettre « U » imprimée devant et le mot Dance écrit derrière font que, quand elle se tourne, le public peut lire : « U [Can] Dance »[a 18]. Au milieu de sa prestation, un jeune homme la rejoint sur scène et danse à ses côtés. À la fin, elle est rejointe par les chœurs et ses danseurs. Ensemble, ils s'inclinent devant le public et terminent la performance[a 19]. Deux performances sont disponibles dans les vidéos : Who's That Girl - Live in Japan, filmé à Tokyo le 22 juin 1987[24], et Ciao, Italia! – Live from Italy, filmée à Turin le 4 septembre 1987[25].

Trois ans plus tard, dans le Blond Ambition Tour, Into the Groove est interprétée avant le rappel. Madonna et ses chœurs, Niki Haris et Donna De Lory, sont séduites par trois garçons virils en veste de cuir. Les filles leur demandent de « prouver leur amour envers elles » et leurs demandent s'ils accepteraient de porter obligatoirement un préservatif. Après ça, elles chantent le remix de Shep Pettibone sur Into the Groove[a 20]. Deux performances différentes sont enregistrées et disponibles dans les vidéos Blond Ambition Tour - Japan Tour 90, enregistrée à Yokohama le 27 avril 1990[26] et Live! - Blond Ambition World Tour 90, enregistrée à Nice le 5 août 1990[27]. Dans le Re-Invention Tour, Madonna inclut la chanson au début du segment final, qui commence avec des joueurs de cornemuse écossais et défilent autour de la scène en kilts puis jouent des percussions et des sifflets. Madonna apparaît sur scène dans le même kilt et chante Into the Groove avec le groupe Lorne Cousin. Missy Elliot apparaît ensuite sur l'écran vidéo[28]. La chanson est ajoutée dans la programmation du Sticky & Sweet Tour. Des morceaux des chansons Toop Toop de Cassius, Double Dutch Bus de Frankie Smith, Apache (Jump On It) de The Sugarhill Gang et Jump sont ajoutés à l'interprétation[29]. Into the Groove marque le début de la seconde partie intitulée Old School[30]. La performance commence quand Madonna arrive sur scène et saute sur un équipement de DJ. Elle commence à chanter tandis que des dessins de l'artiste, et ami de Madonna, Keith Haring apparaissent sur l'écran au fond. Vers la fin de la chanson, Madonna effectue un interlude dance de double dutch[29].

Reprises et hommages[modifier | modifier le code]

Le casting de la sitcom musicale enfantine Kids Incorporated reprend la chanson à la télévision en 1985, et les paroles sexuellement obscènes sont alors modifiées pour être plus adaptées au jeune public[31]. Le groupe new-yorkais Sonic Youth, sous le projet intitulé Ciccone Youth, sort une reprise de la chanson de Madonna intitulée Into the Groove(y), disponible sur leur album The White(y) Album[32]. Dale Bozzio, chanteur principal du groupe New wave Missing Persons, reprend la chanson pour l'album hommage envers la chanteuse Virgin Voices: A Tribute To Madonna, Vol. 2 sorti en 2000[33]. Une reprise dance de la chanson est enregistrée par Mad'House pour l'album Absolutely Mad[34]. Le groupe pop rock français Superbus reprend Into the Groove en 2002 pour leur premier album Aéromusical[35]. En 2007, une compilation hommage pour la chanteuse intitulée Through the Wilderness incorpore une reprise interprétée par Jeremy Jay[36]. The Medic Droid reprennent également Into the Groove pour leur album What's Your Medium?[36].

En 2003, le titre est combiné avec Don't Wanna Lose This Feeling de Dannii Minogue, le troisième et dernier single de l'album Neon Nights. L'instrumentation de Into the Groove et un petit sample de la voix de Madonna sont ajoutés à la voix de Minogue, bien que la hauteur de cette dernière soit changée pour s'adapter au tempo de la chanson[37]. Into the Groove est reprise en 2013 par la série musicale Glee dans le septième épisode de la cinquième saison[38].

Production[modifier | modifier le code]

  • Parolier : Madonna et Stephen Bray
  • Producteur : Madonna et Stephen Bray
  • Mixage : Shep Pettibone[39]
  • Ingénieur mixage : Andy Wallace[39]
  • Montage : Shep Pettibone et The Latin Rascals[39]

Crédits issus des albums Like a Virgin et You Can Dance[1],[40]

Liste des versions officielles[modifier | modifier le code]

  • Royaume-Uni Single 33 tours + RU Shaped Picture Disc Édition Limitée [41],[42]
  1. Into the Groove – 4:43
  2. Shoo-Bee-Doo – 5:16
  • Royaume-Uni Single 45 tours / Allemagne CD Single 1994 (Ré-édition) [43],[44]
  1. Into the Groove – 4:43
  2. Everybody – 4:52
  3. Shoo-Bee-Doo – 5:16
  • Allemagne CD Single Versions 1989 et 1990 [45],[46]
  1. Into the Groove – 4:43
  2. Who's That Girl (Extended Version) – 6:29
  3. Causing a Commotion (Silver Screen Mix) – 6:39

Classements, certifications et successions à la première place[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement par pays
Pays Position Certification
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[21] 3
Drapeau de l'Australie Australie[a 13] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche[22] 6
Drapeau de la Belgique Belgique[17] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne[a 14] 1
Drapeau de l’Union européenne Europe[b 8] 2
Drapeau de la France France[22] 2 Disque d'or Or[47]
Drapeau de l'Irlande Irlande[18] 1
Drapeau de l'Italie Italie[19] 1
Drapeau du Japon Japon[20] 37
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[22] 1
Drapeau de la Norvège Norvège[22] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[22] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[13] 1[48] Disque d'or Or[15]
Drapeau de la Suède Suède[22] 3
Drapeau de la Suisse Suisse[22] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot Dance Music/Club Play[b 4] 1 Disque d'or Or[11]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot Black Singles[b 4] 19
Classement annuel
Pays Position Année Période
Drapeau de l'Australie Australie[a 13] 2 1985 1984-1985
Drapeau de l'Italie Italie[49] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[50] 8
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[a 12] 3
Drapeau de la Suisse Suisse[51] 19
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot Dance Music/Club Play[b 6] 12

Successions à la première place[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Madonna (1984). Crédits de l'album Like a Virgin. Warner Bros. Records.
  2. (en) « Desperately Seeking Susan > Overview », sur Allmusic (consulté le 8 septembre 2010)
  3. a et b (en) Austin Scaggs, « Madonna Looks Back: The Rolling Stone Interview », sur Rolling Stone,‎ 29 octobre 2009 (consulté le 18 juin 2010)
  4. (en) Gary Susman, « True Blue Jeans », sur Entertainment Weekly,‎ 16 juillet 2003 (consulté le 19 juin 2010)
  5. Digital Sheet Music - Madonna - Into the Groove. Musicnotes.com. Alfred Publishing
  6. Madonna You Can Dance (1987) Warner Bros. Records
  7. Madonna The Immaculate Collection (1990) Warner Bros. Records
  8. a, b et c (en) Sal Cinquemani, « 100 Greatest Dance Songs », sur Slant Magazine,‎ 30 janvier 2006 (consulté le 21 juin 2010)
  9. (en) Alfred Soto, « Madonna - Like a Virgin/The Immaculate Collection », sur Stylus Magazine,‎ 23 octobre 2007 (consulté le 21 juin 2010)
  10. (en) « The 500 Greatest Songs Since You Were Born », sur Blender (consulté le 11 juillet 2011)
  11. a et b (en) « RIAA Certifications - Madonna - Angel/Into the Groove », sur Recording Industry Association of America (consulté le 21 juin 2010)
  12. (en) « Rock Music, etc., Terms », sur Georgetown College (consulté le 21 juin 2010)
  13. a, b et c (en) « Chart Stats - Madonna - Into the Groove », sur Official Charts Company (consulté le 21 juin 2010)
  14. (en) « Chart Stats - Madonna », sur Official Charts Company (consulté le 21 juin 2010)
  15. a et b (en) « BPI Certified Awards - Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 21 juin 2010)
  16. (en) « Madonna: The Official Top 40 », sur Official Charts Company (consulté le 20 décembre 2010)
  17. a et b (nl) « Madonna - Into the Groove - Détails de la chanson », sur VRT Top 30 (consulté le 21 juin 2010)
  18. a et b (en) « Irish Singles Chart - Search for song », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 21 juin 2010)
  19. a et b (it) « Madonna: Discografia Italiana », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 21 juin 2010)
  20. a et b (ja) « Japanese Singles Charts », sur Oricon (consulté le 21 juin 2010)
  21. a et b (de) « Chartverfolgung - Madonna - Into the Groove », sur Media Control Charts (consulté le 21 juin 2010)
  22. a, b, c, d, e, f, g et h « Madonna - Into the Groove (Chanson) », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 21 juin 2010)
  23. Madonna (1985) Live – The Virgin Tour [VHS] Warner Home Video
  24. Madonna (1987) Who's That Girl - Live in Japan [VHS] Warner Home Video
  25. Madonna (1987) Ciao, Italia! – Live from Italy [VHS] Warner Home Video
  26. Madonna (1990) Blond Ambition Tour - Japan Tour 90 [VHS] Warner Pioneer Japan
  27. Madonna (1990) Live! - Blond Ambition World Tour 90 [Laserdisc] Pioneer Artists
  28. (en) John Hand, « Madonna's loyal following », sur BBC,‎ 13 août 2004 (consulté le 21 juin 2010)
  29. a et b (en) Daniel Kreps, « Madonna's Sticky & Sweet Tour Triumph: Watch Into the Grovove », sur Rolling Stone,‎ 27 octobre 2009 (consulté le 19 février 2010)
  30. (en) Isabel Albiston, « Madonna at Cardiff’s Millennium Stadium: Review », sur The Daily Telegraph,‎ 24 août 2008 (consulté le 21 juin 2010)
  31. (en) « Kids Incorporated: Weekly Video's », sur Kids Incorporated (consulté le 22 juin 2010)
  32. (en) Bradley Torreano, « The Whitey Album > Overview », sur Allmusic,‎ 9 septembre 1998 (consulté le 22 juin 2010)
  33. (en) Steve Huey, « Virgin Voices: A Tribute to Madonna, Vol. 2 > Overview », sur Allmusic,‎ 23 mai 1999 (consulté le 22 juin 2010)
  34. (en) Drago Bonanich, « Mad'House > Overview », sur Allmusic (consulté le 22 juin 2010)
  35. « Aéromusical - Superbus », sur Musiqueados.fr (consulté le 22 juin 2010)
  36. a et b (en) « Madonna > Songs > Songs Composed By », sur Allmusic (consulté le 22 juin 2010)
  37. (en) Ron Slomowicz, « Danii Minogue Interview », sur About.com,‎ 12 septembre 2005 (consulté le 22 juin 2010)
  38. (en) « Glee - Into the Groove - Overview », sur Allmusic (consulté le 16 mars 2014)
  39. a, b et c Pour l'album You Can Dance.
  40. Madonna (1987). Crédits de l'album You Can Dance. Warner Bros. Records
  41. (1985). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (928 934-7)
  42. (1985). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (W 8934 P)
  43. (1985). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (920352-0)
  44. (1994). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (7599 20352-2)
  45. (1989). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (928 934-7)
  46. (1990). Crédits du single Into the Groove par Madonna. Sire Records. (920 352-0)
  47. « InfoDisc : Les Certifications (Singles) du SNEP (Bilan par Artiste) - Recherches pour Madonna », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 8 septembre 2010)
  48. http://www.officialcharts.com/artist/_/madonna/
  49. (it) « I singoli più venduti del 1985 », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 19 juillet 2011)
  50. (nl) « Jaaroverzichten - Single 1985 », sur Dutch Top 40 (consulté le 13 mars 2011)
  51. (de) « Schweizer Jahreshitparade 1985 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 21 avril 2011)

Références bibliographiques

  1. a et b Randy J. Taraborrelli 2002, p. 89
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Rikky Rooksby 2004, p. 19
  3. a et b Toby Cresswell 2006, p. 243
  4. a, b, c, d, e et f Andrew Morton 2002, p. 168
  5. Mark Bego 2000, p. 120
  6. Rikky Rooksby 2004, p. 67
  7. Rikky Rooksby 2004, p. 30
  8. a, b et c Clive Barker et Simon Trussler 1996, p. 106
  9. Matthew Rettenmund 1996, p. 56
  10. Dawn Keetley et John Pettigrew 2005, p. 379
  11. Santiago Fouz-Hernández et Freya Jarman-Ivens 2004, p. 181
  12. a, b et c Dave McAleer 2004, p. 262
  13. a, b et c David Kent, Australian Chart Book 1970-1992,‎ 1993 (ISBN 0-646-11917-6)
  14. a et b Fernando Salaverri, Sólo éxitos: año a año, 1959-2002,‎ 2005 (ISBN 8-480-48639-2)
  15. Carol Clerk 2002, p. 41
  16. Carol Clerk 2002, p. 49
  17. Allan Metz et Carol Benson 1999, p. 319
  18. Andrew Morton 2002, p. 200
  19. Lynne Layton 2004, p. 110
  20. Santiago Fouz-Hernández et Freya Jarman-Ivens 2004, p. 73

Références issues de publications

  1. (en) Press release, « Michael, Madonna Top 'Billboard' Poll », Dayton Daily News, no 23,‎ 25 mai 1990 (ISSN 0897-0920, lire en ligne)
  2. (en) Staff Reporter, « Top 20 Madonna Singles of All-time », Q, vol. 19, no 23,‎ 9 décembre 2003 (ISSN 0955-4955)
  3. (en) Brian Chin, « Hot Dance/Disco Club Play », Billboard, vol. 97, no 22,‎ 1er juin 1985, p. 68 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  4. a, b et c (en) Brian Chin, « Hot Dance/Disco Club Play », Billboard, vol. 97, no 25,‎ 29 juin 1985, p. 64 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  5. (en) Paul Grein, « Hot Madonna: July Fills Her Coffers With RIAA Metal », Billboard, vol. 97, no 32,‎ 10 août 1985, p. 7 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  6. a et b (en) Brian Chin, « Dance Trax », Billboard, vol. 97, no 52,‎ 28 décembre 1985, p. 45 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  7. (en) Brian Chin, « 12 Inch Singles Sales », Billboard, vol. 97, no 31,‎ 3 août 1985, p. 64 (ISSN 006-2510, lire en ligne)
  8. a et b (en) « Eurochart Hot 100 Singles », Billboard, vol. 97, no 37,‎ 19 septembre 1985, p. 50 (ISSN 006-2510)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Clive Barker et Simon Trussler, New Theatre Quarterly 46, Part 2, Cambridge University Press,‎ 1996 (ISBN 0-521-56502-2) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Mark Bego, Madonna: blonde ambition, Cooper Square Press,‎ 2000 (ISBN 0-815-41051-4) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Carol Clerk, Madonnastyle, Omnibus Press,‎ 2002 (ISBN 0-711-98874-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Toby Cresswell, 1001 Songs: The Great Songs of All Time and the Artists, Stories and Secrets Behind Them, Thunder's Mouth Press,‎ 2006 (ISBN 1-560-25915-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Santiago Fouz-Hernández et Freya Jarman-Ivens, Madonna's Drowned Worlds, Ashgate Publishing, Ltd.,‎ 2004 (ISBN 0-754-63372-1) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Dawn Keetley et John Pettigrew, Public Women, Public Words: A Documentary History of American Feminism, Rowman & Littlefield,‎ 2005 (ISBN 0-742-52236-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Lynne Layton, Who's That Girl? Who's That Boy?: Clinical Practice Meets Postmodern Gender Theory, Routledge,‎ 2004 (ISBN 0-881-63422-0) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Dave McAleer, Hit Singles: Top 20 Charts from 1954 to the Present Day, Hal Leonard Corporation,‎ 2004 (ISBN 0-879-30808-7) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Allan Metz et Carol Benson, The Madonna Companion: Two Decades of Commentary, Music Sales Group,‎ 1999 (ISBN 0-825-67194-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Andrew Morton, Madonna, Macmillan,‎ 2002 (ISBN 0-312-98310-7) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Matthew Rettenmund, Totally Awesome 80s: A Lexicon of the Music, Videos, Movies, TV Shows, Stars, and Trends of that Decadent Decade, Macmillan,‎ 1996 (ISBN 0-312-14436-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Rikky Rooksby, The Complete Guide to the Music of Madonna, Omnibus Press,‎ 2004 (ISBN 0-711-99883-3, lire en ligne) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) J. Randy Taraborrelli, Madonna: An Intimate Biography, Simon and Schuster,‎ 2002, 416 p. (ISBN 0-743-22880-4) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 14 août 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.