Causing a Commotion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Causing a Commotion

Single par Madonna
extrait de l'album Who's That Girl
Face A Causing a Commotion
Face B Jimmy Jimmy
Sortie 25 août 1987[1]
Enregistré 1987
Durée 4:19
Genre Pop rock
Format Disque vinyle
Cassette audio
Auteur-compositeur Madonna
Stephen Bray
Producteur Madonna
Stephen Bray
Label Sire Records
Warner Bros. Records

Singles par Madonna

Pistes de Who's That Girl

Causing a Commotion est une chanson de l'artiste américaine Madonna. Elle est le second single de la bande originale Who's That Girl et sort le 25 août 1987 sous le label Sire Records. Un remix apparaît en 1991 sur la compilation britannique The Holiday Collection. Écrite et composée par Madonna et Stephen Bray, la chanson s'inspire de sa propre relation sentimentale avec son mari Sean Penn et de son caractère abusif et violent. Chanson axée sur la danse, avec un groove entraînant, elle commence directement par le refrain.

Depuis sa sortie, la chanson a reçu des critiques mitigées. Celles-ci ne considèrent pas Causing a Commotion comme le meilleur de sa musique. Elle entre dans le top 10 des classements des États-Unis, de l'Australie, du Canada, de l'Irlande, de l'Italie, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et de la Suède, et se classe au numéro un du Billboard Hot Dance Club Songs. Madonna interprète le titre lors du Who's That Girl Tour en 1987 - retransmise aux MTV Video Music Awards - et au Blond Ambition Tour en 1990. Ces prestations sont incluses dans des vidéos sorties avec les tournées.

Genèse[modifier | modifier le code]

En 1987, Madonna prépare la bande originale de son nouveau film, Who's That Girl. Elle écrit et produit la chanson Causing a Commotion avec l'aide de Stephen Bray. La chanteuse puise son inspiration dans sa relation, souvent tumultueuse, avec son mari Sean Penn. En effet, Madonna sent que son mariage avec Penn est sur le point de rompre à cause du caractère violent et abusif de ce dernier[a 1]. Dans un article de Rolling Stone datant du 10 septembre 1987, Madonna parle de la chanson et de l'impact de Penn dans sa vie :

« Je n'aime pas la violence. Je n'ai jamais toléré qu'on frappe quelqu'un et je pense qu'aucune situation ne devrait expliquer l'usage de la violence. Mais d'autre part, je comprends la colère de Sean et croyez moi, j'ai voulu le frapper à plusieurs reprises. Je ne le ferai jamais, jamais vous savez, parce que cela ne ferait qu'empirer les choses. [...] J'avais l'impression qu'il « semait le chaos » dans l'intention de me rendre folle. J'ai dégagé toute ma frustration dans l'écriture de cette chanson[2]. »

Causing a Commotion sort aux États-Unis en août 1987. Au Royaume-Uni, la chanson sort juste avant le début de sa tournée Who's That Girl Tour au mois d'octobre. En 1991, un mix Silver Screen Single est ajoutée à la compilation The Holiday Collection EP[a 2].

Composition[modifier | modifier le code]

Causing a Commotion a un groove entraînant et dansant[a 3]. L'arrangement musical comporte un certain nombre de hooks s'intercalant les uns avec les autres. Elle commence par le refrain, où Madonna chante les paroles « I've got the moves baby, You've got the motions, If we got together we be causing a commotion[Notes 1] ». Les couplets sont accompagnés de quatre notes descendantes et place des accords de staccato[a 3]. Madonna fait référence à Into the Groove dans la chanson et l'harmonie vocale des paroles sont séparées en trois parties. Selon la publication de Musicnotes.com par Walt Disney Music Company, la chanson a une mesure en 4/4 avec un tempo de 192 pulsations par minute. Elle est composée dans la tonalité de Si bémol majeur et la gamme vocale de Madonna s'étale entre les notes Do3 et Si5. La chanson possède une séquence basique suivant la progression d'accords Sibémol majeur, Fa mineur 7, Sibémol majeur, Fa9 majeur et Sibémol6 majeur[3].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

La chanson reçoit des critiques mitigées. Rikky Rooksby, auteur du livre The Complete Guide to the Music of Madonna, affirme que la chanson est « parfaitement acceptable, bien qu'elle ne soit pas à la hauteur de Who's That Girl[a 3] ». Christian Wright de Spin considère Causing a Commotion comme une chanson célébratrice[4]. Bill Lamb d'About.com déclare que la piste, tout comme pour Who's That Girl, n'est pas un exemple de la meilleure musique de Madonna[5]. Carol Benson, une des auteurs de The Madonna Companion: Two Decades of Commentary, atteste que la maîtrise de Madonna sur les lignes de basse résonnantes les a impressionnés : « Je me souviens de ma réaction abasourdie quand je me suis assise dans le cinéma en 1987 et de ma première impression sur les accords descendants de Causing a Commotion, ouvrant son redoutable film Who's That Girl. Si vous voulez percevoir l'essence de la modernité, écoutez ces accords infernaux, apocalyptiques et terriblement sensuels. C'est la voix authentique de cette fin de siècle (en français dans le texte)[a 4] ». Stephen Thomas Erlewine d'Allmusic commente que Causing a Commotion, tout comme Who's That Girl, n'entrent pas dans les meilleurs singles de Madonna[6]. Le 6 novembre 2006, Whitney Pastorek d'Entertainment Weekly, critique chacune des chansons composant le top 10 du Billboard Hot 100 cette même semaine en 1987. Elle donne la note B+ à la chanson en justifiant qu'elle « adore la façon dont la chanson se déroule dans le refrain » mais reproche un manque de vigueur aux couplets[7].

Succès dans les classements[modifier | modifier le code]

Causing a Commotion débute dans le Billboard Hot 100 à la 41e place le 12 septembre 1987, au moment où Who's That Girl sort du top 10[8]. Le single monte rapidement dans le classement, et atteint finalement la seconde position le 24 octobre 1987, la même semaine où Bad de Michael Jackson est première. Il conserve ce rang pendant deux semaines, avant de redescendre[9]. Causing a Commotion est numéro un du Hot Dance Club Play[10]. Elle termine en 46e position du classement annuel du Billboard en 1987[11]. Au Canada, la chanson démarre à la 90e place du classement RPM le 19 septembre 1987[12]. Après six semaines, la chanson atteint la seconde place[13]. Elle est présente dans le hit-parade pendant 31 semaines et est listée à la 47e position du classement RPM de fin d'année[14],[15].

Au Royaume-Uni, Causing a Commotion sort le 19 septembre 1987. Elle entre dans le UK Singles Chart à la septième position, et atteint la quatrième[16]. La chanson est présente pendant un total de neuf semaines[16]. Selon l'Official Charts Company, la chanson s'est vendue à 230 000 exemplaires au Royaume-Uni[17]. En Allemagne, la chanson démarre dans le palmarès Media Control Charts au 66e rang le 29 septembre 1987, et atteint la quatorzième place deux semaines plus tard, puis demeure douze semaines dans le classement[18]. La chanson parvient au top 10 en Australie et au Eurochart Hot 100 Singles, atteignant respectivement les septième et troisième rangs[a 5],[19]. Ailleurs, elle entre dans le top 10 en Belgique, Irlande, Italie, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas et Suisse ainsi que le top 20 en Autriche, Norvège et Suède et également dans le top 30 en Espagne[20],[21],[22],[23],[24],[25],[26],[27],[28],[a 6].

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Madonna interprétant Causing a Commotion lors du Blond Ambition Tour.

Madonna interprète Causing a Commotion pour le Who's That Girl Tour en 1987 et le Blond Ambition Tour en 1990. Lors du Who's That Girl, Causing a Commotion est la sixième chanson de la programmation. Collaborant avec Marlene Stewart pour les différentes tenues de la tournée, Madonna expose l'idée de ramener les personnages du film à la vie et d'appliquer un thème de gangster à la chanson. Elle porte une veste lamée couleur or et chante accompagnée de deux danseurs tenant un pistolet[a 7]. Les prestations de la chanson sur cette tournée sont visibles dans les vidéos Who's That Girl - Live in Japan, filmée à Tokyo le 22 juin 1987[29], et Ciao, Italia! – Live from Italy, filmée à Turin le 4 septembre 1987[30]. Cette dernière est retransmise par satellite aux MTV Video Music Awards en 1987 mais n'est toutefois pas considérée comme un clip officiel de Madonna[31],[32].

Lors du Blond Ambition Tour, la chanson est interprétée en troisième position de la programmation. La tenue qu'elle porte pour la prestation est décrite par Carol Clerk, auteur de Madonnastyle, comme « la parfaite combinaison visuelle du masculin et féminin[a 8] ». Elle se constitue d'un croisé et d'une veste serrée, coupée en pointe, qui laisse apparaître son soutien-gorge conique. Elle porte une chaîne caractéristique avec un monocle comme dans le clip d'Express Yourself. Madonna met beaucoup de maquillage, accentue ses sourcils noirs et utilise beaucoup d'eyeliner[a 8]. Quand elle finit de chanter Open Your Heart, elle ouvre sa veste et commence à simuler des rapports sexuels avec l'un de ses danseurs qui joue le rôle dominant. Elle est suivie d'une chorégraphie exhibitionniste avec une chaise comme accessoire et Madonna commence la chanson. L'interprétation se termine sur un combat entre Madonna et une de ses choristes[a 8]. Deux prestations sont sorties dans les vidéos de la tournée : Blond Ambition - Japan Tour 90, filmée à Yokohama le 27 avril 1990[33], et Live! - Blond Ambition World Tour 90, filmée à Nice le 5 août 1990[34].

Versions[modifier | modifier le code]

  • Single 33 tours [35]
  1. Causing a Commotion (Silver Screen Single Mix) – 4:05
  2. Jimmy Jimmy (Version LP) – 3:54
  • Single 45 tours [36]
  1. Causing a Commotion (Silver Screen Mix) – 6:39
  2. Causing a Commotion (Movie House Mix) – 9:44
  3. Jimmy Jimmy (Fade) – 3:39
  • Single promo 45 tours É.U. [37]
  1. Causing a Commotion (Silver Screen Single Mix) – 4:05
  2. Causing a Commotion (Édition Movie House) – 4:08
  • Single Maxi 45 tours É.U./CD Europe [38],[39]
  1. Causing a Commotion (Silver Screen Mix) – 6:39
  2. Causing a Commotion (Dub) – 7:09
  3. Causing a Commotion (Mix Movie House) – 9:44
  4. Jimmy Jimmy (Version LP) – 3:54

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Madonna - auteur, chant, production
  • Stephen Bray - auteur, producteur, mixage audio
  • Shep Pettibone - mixage audio, production supplémentaire
  • Junior Vasquez - ingénieur du mixage, éditage audio
  • Steve Peck - ingénieur du mixage
  • Donna DeLory - chœurs
  • Niki Haris - chœurs

Crédits issus de l'album Who's That Girl[40]

Classements et succession à la première place[modifier | modifier le code]

Classements par pays[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[18] 14
Drapeau de l'Australie Australie[a 5] 7
Drapeau de l'Autriche Autriche[26] 14
Drapeau de la Belgique Belgique[20] 2
Drapeau du Canada Canada[13] 2
Drapeau de l'Espagne Espagne[a 6] 21
Drapeau de l’Union européenne Europe[19] 3
Drapeau de l'Irlande Irlande[21] 2
Drapeau de l'Italie Italie[22] 4
Drapeau de la Norvège Norvège[27] 10
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[23] 6
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[24] 3
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[16] 4
Drapeau de la Suède Suède[28] 13
Drapeau de la Suisse Suisse[25] 9
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Hot 100[9] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis Hot Dance Club Songs[10] 1

Succession à la première place[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce qui signifie en français : « Je bouge bébé, et toi tu gesticules, si nous sommes ensembles nous provoquons un désordre »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Madonna.com > Discography > Causing a Commotion », sur Madonna.com (consulté le 26 septembre 2010)
  2. (en) Senegal Lawson, « Madonna: She's That Girl », Rolling Stone, vol. 1019, no 32,‎ 10 septembre 1987 (ISSN 0035-791X)
  3. Digital Sheet Music - Madonna - Causing a Commotion Musicnotes.com
  4. (en) Christian Wright, « Madonna: Like a Prayer Review », Spin, vol. 5, no 2,‎ 1er mai 1989 (ISSN 0886-3032, lire en ligne)
  5. (en) Bill Lamb, « Madonna Discography Annotated list of Madonna's albums », sur About.com,‎ 1987 (consulté le 18 juillet 2010)
  6. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Who's That Girl > Overview », sur Allmusic,‎ 21 juillet 1987 (consulté le 18 juillet 2010)
  7. (en) Whitney Pastorek, « Chart Flashback », sur Entertainment Weekly,‎ 6 novembre 2006 (consulté le 24 juillet 2012)
  8. (en) « The Billboard Hot 100: Week Ending September 12, 1987 », sur Billboard (consulté le 19 juillet 2010)
  9. a et b (en) « The Billboard Hot 100: Week Ending October 24, 1987 », sur Billboard (consulté le 19 juillet 2010)
  10. a et b (en) « Billboard Hot Dance Club Songs: Week Ending October 31, 1987 », sur Billboard (consulté le 19 juillet 2010)
  11. (en) « Top Pop Singles », Billboard, vol. 99, no 52,‎ 26 décembre 1987, Y-22 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  12. (en) « Top Singles - Volume 46, No. 24, September 19 1987 », sur RPM (consulté le 19 juillet 2010)
  13. a et b (en) « Top Singles - Volume 47, No. 5, November 07 1987 », sur RPM (consulté le 19 juillet 2010)
  14. (en) « Top Singles - Volume 47, No. 18, February 20 1988 », sur RPM (consulté le 19 juillet 2010)
  15. (en) « Top Singles of '87 », sur RPM (consulté le 19 juillet 2010)
  16. a, b et c (en) « Chart Stats - Madonna - Causing a Commotion », sur Official Charts Company (consulté le 19 juillet 2010)
  17. (en) « Madonna: The Official Top 40 », sur Official Charts Company (consulté le 20 décembre 2010)
  18. a et b (de) « Chartverfolgung > Madonna > Causing a Commotion », sur Media Control Charts (consulté le 19 juillet 2010)
  19. a et b (en) « Pan European Hot 100 Singles », Billboard, vol. 99, no 41,‎ 24 octobre 1987 (ISSN 0006-2510)
  20. a et b (nl) « Radio 2 - Top 30 - Madonna - Causing a Commotion », sur VRT Top 30 (consulté le 19 juillet 2010)
  21. a et b (en) « The Irish Charts - All there is to know », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 19 juillet 2010)
  22. a et b (it) « Madonna: Discografia Italiana », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 19 juillet 2010)
  23. a et b (en) « Madonna - Causing a Commotion (song) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 19 juillet 2010)
  24. a et b (nl) « Madonna - Causing a Commotion (nummer) », sur Dutch Top 40 (consulté le 19 juillet 2010)
  25. a et b (de) « Madonna - Causing a Commotion (song) », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 19 juillet 2010)
  26. a et b (de) « Madonna - Causing a Commotion (song) », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 19 juillet 2010)
  27. a et b (en) « Madonna - Causing a Commotion (song) », sur VG-lista (consulté le 19 juillet 2010)
  28. a et b (en) « Madonna - Causing a Commotion (song) », sur Sverigetopplistan (consulté le 19 juillet 2010)
  29. Madonna (1987) Who's That Girl - Live in Japan [VHS] Warner-Pioneer Japan
  30. (en) « Ciao Italia: Live in Italy (Video) », sur Allmusic (consulté le 19 juillet 2010)
  31. (en) « MTV Video Music Awards  », sur MTV (consulté le 19 juillet 2010)
  32. (en) (pt) « Madonna Strikin' Poses – Who's That Girl », sur Lidora.info (consulté le 29 janvier 2011)
  33. Madonna (1990) Blond Ambition - Japan Tour 90 [VHS] Warner-Pioneer Japan
  34. Madonna (1990) Live! - Blond Ambition World Tour 90 [Laserdisc] Pioneer Artists
  35. (1987). Crédits du single Causing a Commotion par Madonna. Sire Records. (7-28224)
  36. (1987). Crédits du single Causing a Commotion par Madonna. Sire Records. (W 8224 T)
  37. (1987). Crédits du single Causing a Commotion par Madonna. Sire Records. (7-28224-A)
  38. (1987). Crédits du single Causing a Commotion par Madonna. Sire Records. (0-20762)
  39. (1995). Crédits du single Causing a Commotion par Madonna. Sire Records. (7599 20762-2)
  40. (1987). Crédits de l'album Who's That Girl par Madonna. Sire Records. (9 25611-2)

Références bibliographiques

  1. Christopher Feldman 2000, p. 211
  2. Rikky Rooksby 2004, p. 90
  3. a, b et c Rikky Rooksby 2004, p. 69
  4. Allan Metz et Carol Benson 1999, p. 162
  5. a et b (en) David Kent, Australian Chart Book 1970-1992,‎ 1993 (ISBN 0-646-11917-6)
  6. a et b (es) Fernando Salaverri, Sólo éxitos: año a año, 1959–2002,‎ 2005 (ISBN 84-8048-639-2)
  7. Carol Clerk 2002, p. 66
  8. a, b et c Carol Clerk 2002, p. 84

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Carol Clerk, Madonnastyle, Omnibus Press,‎ 2002 (ISBN 0-7119-8874-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Christopher Feldman, Billboard book of number 2 singles, Watson-Guptill,‎ 2000 (ISBN 0-8230-7695-4) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Allan Metz et Carol Benson, The Madonna Companion: Two Decades of Commentary, Music Sales Group,‎ 1999 (ISBN 0-8256-7194-9) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Rikky Rooksby, The Complete Guide to the Music of Madonna, Omnibus Press,‎ 2004 (ISBN 0-7119-9883-3) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens externes[modifier | modifier le code]