Heart-Shaped Box

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heart-Shaped Box

alt=Description de l'image Nirvana-Heart-Shaped-Box.png.
Single par Nirvana
extrait de l'album In Utero
Face B Milk It, Marigold
Sortie 23 août 1993
Enregistré février 1993
Durée 4:39
Genre Grunge
Auteur Kurt Cobain
Producteur Steve Albini
Label DGC

Singles par Nirvana

Pistes de In Utero

Heart-Shaped Box est une chanson du groupe de grunge Nirvana et le premier single issu de l'album In Utero.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Kurt Cobain écrit les paroles de la chanson début 1992[1]. Il la laisse ensuite de côté pendant quelque temps avant de recommencer à travailler dessus quand il s'installe avec Courtney Love à Hollywood Hills[2]. Dans une interview donnée en 1994, Courtney Love affirme l'avoir entendu par hasard travailler en secret un riff de la chanson dans un cagibi[3]. Le couple partageant un journal dans lequel ils prenaient des notes pour des compositions, Charles Cross estime dans sa biographie de Kurt Cobain que le style d'écriture de Love a influencé Cobain pour cette chanson[4]. Le titre de la chanson provient d'une boîte en forme de cœur que Love a transmis au chanteur par l'intermédiaire de Dave Grohl à la fin de l'année 1991. Tous deux ont poursuivi ce type de cadeaux par la suite, accumulant ces objets dans leurs résidences[5]. Cobain avait d'abord intitulé la chanson Heart-Shaped Coffin[4].

Le groupe éprouve beaucoup de difficultés à finaliser la chanson au cours de nombreuses séances de répétitions[6]. Une démo est enregistrée à Rio de Janeiro entre le 19 et le 21 janvier 1993[7] et la chanson est interprétée pour la première fois en public le 23 lors d'un concert au Praca Da Apoteose Stadium de Rio[8]. Cette version est plus longue d'une minute que la version de l'album et ses trois couplets sont presque identiques[9].

L'album est enregistré en février au studio Pachyderm avec le producteur Steve Albini. Lors de l'enregistrement de Heart-Shaped Box, Cobain décide au dernier moment d'ajouter un « solo bourré d'effets superflus » qui brise la mélodie. Krist Novoselic proteste, qualifiant le procédé d'« avortement monstrueux », mais doit s'incliner devant les discours de Cobain et d'Albini dénonçant la musique commerciale[10]. Le bassiste finit néanmoins par avoir gain de cause quelques mois plus tard quand le morceau est retravaillé au mixage par Scott Litt et le solo supprimé à la suite des réactions négatives des proches du groupe et des responsables du label[11]. Lors de ce mixage, Cobain ajoute aussi une ligne de guitare acoustique et des chœurs[12].

Thèmes et composition[modifier | modifier le code]

La journaliste Gillian Gaar décrit Heart-Shaped Box comme une « chanson typique de Nirvana, avec son riff modéré et décroissant joué à partir du couplet et qui augmente en intensité jusqu'à l'entraînante passion du refrain »[1]. Elle présente des harmonies douces mais tranchantes au rythme d'une guitare acoustique[5]. Elle commence par une intro « mélodieuse et fragile soulignée par une rythmique presque timide » avant de se poursuivre par « un refrain explosif et distordu »Kurt Cobain se moque « de son image d'éternel tourmenté insatisfait » en répétant plusieurs fois « Hey, Wait, I've got a new complaint »[13].

Cobain affirme que la chanson lui a été inspirée par des documentaires sur des enfants atteints du cancer[14]. En dépit de cette explication, Michael Azerrad écrit dans son livre sur le groupe que la chanson évoque sa relation avec Courtney Love[6]. Charles Cross partage cette opinion et ajoute que le vers « I wish I could eat your cancer when you turn black » est la formule la plus alambiquée de l'histoire de la musique moderne pour dire « je t'aime »[15]. Pour Isabelle Chelley, le vers « I've been drawn into your magnet tar pit trap » évoque l'héroïne. Chelley estime aussi que la « boîte en forme de cœur » symbolise l'utérus[13]. En 2012, Courtney Love a d'ailleurs déclaré après une reprise de Heart-Shaped Box par Lana Del Rey, que la chanson parlait directement de son vagin, notamment à travers la phrase « Throw down your umbilical noose so I can climb right back »[16].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

La chanson sort en tant que premier single de l'album au Royaume-Uni le 23 août 1993 et atteint la 5e place de l'UK Singles Chart[17]. Le single ne doit initialement pas sortir aux États-Unis mais la chanson est diffusée sur les ondes des radios universitaires et orientées rock à partir de début septembre 1993 et sa popularité pousse le label à changer d'avis. Le single entre dans le classement Billboard Modern Rock Tracks à la 7e place[18] et finira par arriver jusqu'en tête de ce classement.

Le magazine New Musical Express la classe en 4e position dans sa liste des 20 meilleures chansons de Nirvana[19]. Elle figure à la 2e place du classement des 10 meilleures chansons du groupe établi par PopMatters, pour qui « la combinaison d'une étrange imagerie médicale, de ses paroles inventives et de l'un des meilleurs riffs de guitare de Cobain » « lui donnent un côté troublant et fascinant »[20].

Clip[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo de la chanson est réalisé par Anton Corbijn et quasiment tous ses éléments ont été soigneusement planifiés par Kurt Cobain dans son journal. Il commence et se termine dans une pièce confinée où les trois membres du groupe sont assis et regardent un vieillard mourant, dont le rôle a d'abord été proposé par le groupe à William Burroughs. La plus grande partie du clip se déroule dans un décor surréaliste inspiré par Le Magicien d'Oz et Alice au pays des merveilles. Il inclut un certain nombre « d'images fortes », dont le même vieillard squelettique habillé en père Noël allant se pendre sur une croix, une jeune fille dans un costume du Ku Klux Klan atteignant un arbre auquel sont suspendus des fœtus, ainsi qu'une grande femme portant un déguisement la faisant ressembler au modèle anatomique de la pochette de l'album In Utero. Cobain imite aussi les chanteurs des années 1980 avec sa chemise argentée. Corbijn a ajouté quelques éléments personnels au clip, notamment les corbeaux, l'échelle que le vieillard utilise pour grimper sur la croix et la boîte avec un cœur à son sommet dans lequel le groupe évolue lors du refrain final. Le clip est tourné en noir et blanc avant d'être recolorisé pour obtenir des couleurs saturées. Après la mort de Cobain, Corbijn monte une nouvelle version du clip dans laquelle le chanteur est allongé dans un champ de coquelicots[21],[22].

Il est nommé clip de l'année 1993 lors du vote annuel des critiques musicaux américains organisé par le magazine The Village Voice[23]. Lors des MTV Video Music Awards 1994, cérémonie tenue après la mort de Cobain, le clip remporte les prix de la meilleure vidéo de rock alternatif et de la meilleure direction artistique[24].

Reprises[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes ont repris cette chanson, entre autres Patti Smith, Evanescence, Seether, The Used, Michelle Branch, Lana Del Rey et Yaron Herman.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  1. Heart-Shaped Box - 4:39
  2. Milk It - 3:52
  3. Marigold - 2:33

Classements[modifier | modifier le code]

Meilleures positions de Heart-Shaped Box dans les classements musicaux
Classement musical Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[25] 21
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[26] 31
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart)[27] 17
Drapeau des États-Unis États-Unis (Mainstream Rock)[28] 4
Drapeau des États-Unis États-Unis (Alternative Songs)[28] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[29] 14
Drapeau de la France France (SNEP)[30] 37
Drapeau de l'Irlande Irlande (Irish Singles Chart)[31] 6
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[32] 9
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[33] 36
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[34] 5
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[35] 16

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gaar 2006, p. 53
  2. Azerrad 1993, p. 324-325
  3. (en) David Fricke, « Life After Death », Rolling Stone,‎ décembre 1994
  4. a et b Cross 2002, p. 278
  5. a et b Mazzoleni 2006, p. 144
  6. a et b Azerrad 1993, p. 325
  7. Gaar 2006, p. 23-25
  8. Mazzoleni 2006, p. 133
  9. Chelley 2005, p. 74
  10. Chelley 2005, p. 75
  11. Mazzoleni 2006, p. 140
  12. Azerrad 1993, p. 338
  13. a et b Chelley 2005, p. 76
  14. Azerrad 1993, p. 324
  15. Cross 2002, p. 281
  16. « Courtney Love veut que Lana Del Rey pense à son vagin », Libération,‎ 31 juillet 2012 (consulté le 26 avril 2013)
  17. Gaar 2006, p. 98
  18. (en) Craig Rosen, « Nirvana Set has Smell of Success », Billboard,‎ 25 septembre 1993
  19. (en) « Countdown: 20 Greatest Nirvana Songs Ever », New Musical Express (consulté le 26 avril 2013)
  20. (en) « The 10 Best Nirvana Songs Ever », PopMatters (consulté le 26 avril 2013)
  21. Gaar 2006, p. 90-91
  22. Chelley 2005, p. 77-78
  23. (en) « The 1993 Pazz & Jop Critics Poll », The Village Voice,‎ 1er mars 1994
  24. Gaar 2006, p. 95
  25. (en) Australian-charts.com – Nirvana – Heart-Shaped Box. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien.
  26. (nl) Ultratop.be – Nirvana – Heart-Shaped Box. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  27. (en) « Top Singles - Volume 58, No. 21, December 04 1993 », sur collectionscanada.gc.ca (consulté le 26 avril 2013)
  28. a et b (en) « Heart-Shaped Box Awards », Allmusic (consulté le 26 avril 2013)
  29. (fi) Timo Pennanen, Sisältää hitin: levyt ja esittäjät Suomen musiikkilistoilla vuodesta 1972, Otava Publishing Company Ltd.,‎ 2003 (ISBN 951121053X)
  30. Lescharts.com – Nirvana – Heart-Shaped Box. SNEP. Hung Medien.
  31. (en) « Search Song Title - Heart-Shaped Box », sur IrishCharts.ie (consulté le 26 avril 2013)
  32. (en) Charts.org.nz – Nirvana – Heart-Shaped Box. RIANZ. Hung Medien.
  33. (nl) Nederlandse Top 40 – Nirvana search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  34. (en) « Nirvana Singles », sur OfficialCharts.com (consulté le 26 avril 2013)
  35. (en) Swedishcharts.com – Nirvana – Heart-Shaped Box. Singles Top 60. Hung Medien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Azerrad, Come as You Are: The Story of Nirvana, Doubleday,‎ 1er septembre 1993, 336 p. (ISBN 0-385-47199-8)
  • (en) Charles R. Cross, Heavier Than Heaven: A Biography of Kurt Cobain, Hyperion,‎ 21 août 2002, 432 p. (ISBN 0-7868-8402-9)
  • Isabelle Chelley, Dictionnaire des chansons de Nirvana, Tournon,‎ 18 avril 2005, 213 p. (ISBN 2-914237-40-5)
  • (en) Gillian G. Gaar, In Utero, Continuum International Publishing Group Ltd.,‎ 1er novembre 2006, 112 p. (ISBN 978-0-82641-776-3)
  • Florent Mazzoleni, Nirvana et le Grunge : 15 Ans de Rock Underground américain, Presses de la Cité, coll. « Gilles Verlant présente »,‎ 6 février 2006, 159 p. (ISBN 2-258-06963-7)