DGC Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

DGC Records

Fondation 1990
Fondateur David Geffen
Genre rock
Pays d'origine États-Unis
Site web dgcrecords.com

DGC Records (David Geffen Company) est un label musical américain, fondé en 1990.

Histoire[modifier | modifier le code]

David Geffen lance DGC Records en 1990, après avoir vendu son label Geffen Records à MCA. À son lancement DGC est une filiale de MCA, dirigée par le président de Geffen Ed Rosenblatt. Le label a été créé dans le but de développer de nouveaux artistes[1].

DGC devient un label important du rock alternatif américain en signant des groupes comme Sonic Youth et Nirvana, dont l'album Nevermind se classe numéro 1 des ventes aux États-Unis en 1992[2] . Leur catalogue s'étoffe avec les signatures de Weezer, Hole, le groupe de Courtney Love, les Counting Crows, ou encore Beck[3]. Le contrat de ce dernier lui permet de réaliser les albums dont DGC juge le potentiel commercial faible sur d'autres labels. Parmi les albums de Beck édités par DGC figurent notamment Mellow Gold et Odelay, sorti en 1996 et nommé pour plusieurs Grammy Awards[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Geffen Starts A New Label », The New York Times,‎ 21 mars 1990
  2. (en) William Ruhlmann, Breaking records : 100 years of hits, Routledge,‎ 2004, 233 p. (ISBN 9780415943055, lire en ligne), p. 202
  3. (en) Eric Grubbs, Post : A Look at the Influence of Post-Hardcore-1985-2007, iUniverse,‎ 2008, 365 p. (ISBN 9780595518357, lire en ligne), p. 118
  4. (en) Vladimir Bogdanov, All music guide to electronica : the definitive guide to electronic music, Backbeat Books,‎ 2001, 4e éd., 688 p. (ISBN 9780879306281, lire en ligne), p. 46