ERC-90 Sagaie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panhard ERC-90 Sagaie
ERC-90 Sagaie (essence)
ERC-90 Sagaie (essence)
Caractéristiques de service
Service Depuis 1980 (dans l'Armée de Terre)
Utilisateurs Drapeau de la France France

Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau du Tchad Tchad
Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Drapeau du Gabon Gabon
Drapeau du Nigeria Nigeria
Drapeau de l'Irak Irak

Conflits Force intérimaire des Nations unies au Liban

Guerre de Bosnie-Herzégovine
Guerre du Kosovo
Crise politico-militaire en Côte d'Ivoire
Guerre civile tchadienne
Opération Serval

Production
Concepteur Societe de Constructions Panhard et Levassor
Année de conception 1975
Production 411 exemplaires[1]
Caractéristiques générales
Équipage 3 (conducteur, tireur et chef d'engin)
Longueur 7,7 m (avec tourelle TS90)
Largeur 2,50 m
Hauteur 2,25 m
Masse au combat 8,3 t à 9 5 t
Armement
Armement principal 1 canon CN90 F1 de 90 mm (appelé précédemment D-921F1)

ou
1 canon CN 90 F4 de 90 mm (appelé précédemment Super 90)
20 obus

Armement secondaire 2 mitrailleuses AANF1 de 7,62 mm (2000 cartouches)
Mobilité
Moteur Peugeot V6 (Moteur PRV) (essence)
MTU suralimenté 4 cylindres en ligne (diesel)
Puissance 155 ch (dernière version)(essence)
170 ch (diesel)
Transmission (six rapports vers l'avant et un vers l'arrière)
Suspension ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques
Vitesse sur route 90 km/h (essence)
95 km/h (diesel)
Puissance massique 16,3 ch/t (9,5 t) à 18,7 ch/t (8,3 t)
Réservoir 242 ℓ
Autonomie 730 km(essence)
800 km (diesel)

L’ERC-90 (Engin à Roues, Canon de 90 mm), dit « Sagaie », est un blindé français léger à six roues motrices. Il a été conçu par Panhard sur ses fonds propres en profitant des travaux réalisés en vue d'un concours lancé en 1970 par l’armée française pour la conception d’un véhicule de l'avant blindé remporté par Renault.

Histoire[modifier | modifier le code]

ERC-90 et P4 au Gabon en 2003.

Le premier véhicule sort en 1977. Il est équipé d'une tourelle Saviem F3 de 90 mm, il s'agit d'un véhicule développé à partir du VCR pour Véhicule de Combat à Roues.

Des commandes sont passées par l’Argentine, la France, l’Irak, la Côte d'Ivoire, le Nigeria, le Mexique, le Tchad et le Gabon. Les premières viennent de l'Irak qui veut y adapter ses tourelles UTM-800. Panhard choisit ensuite d’y monter une tourelle plus moderne équipée d'un canon de 90 mm F4. Ce véhicule est un 6 × 6 amphibie dont les deux roues intermédiaires peuvent être relevées. Il est aérotransportable par Transall C 160 et Hercules C 130. Il peut être utilisé en atmosphère contaminée grâce à un système de pressurisation et filtration de l'air (NBC).

Re-motorisation et revalorisation[modifier | modifier le code]

La rénovation (revalorisation) de 160 engins, sur 192, en service a été effectuée. L'opération comprend l'installation d'un moteur diesel, de marque MTU Friedrichshafen (mais siglé Mercedes-Benz), accouplé à une boîte de vitesse automatique Renk ainsi que la valorisation de la tourelle, afin d'améliorer l'observation, la conduite de tir et le commandement. L'achèvement de la rénovation des 160 châssis fut effectif fin 2009. La valorisation de la tourelle (numérisation, ...) a été abandonnée.

Courant 2011, Panhard rachète à l'armée française 24 ERC-90 en version essence[2]. Ces véhicules seront destinés à l'exportation, ils conserveront leurs motorisations essence mais verront leurs systèmes aquatique (hydro-jets) démontés.

ERC-90 Sagaie 2 (bimoteur)[modifier | modifier le code]

Sagaie 2 au musée de Saumur

Commandé par le Gabon (6 exemplaires), la "Sagaie 2" est un ERC "allongé" équipé de 2 moteurs 4 cylindres Peugeot diesel de 98 chevaux chacun, il s'agit du moteur monté sur le V.B.L. (Véhicule blindé léger). Un prototype équipé de 2 moteurs V6 PRV fut construit, sans lendemain.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Remplacement[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme Scorpion, il est envisagé le remplacement de ce matériel ainsi que celui de l'AMX-10 RC par l'Engin blindé de reconnaissance et de combat[6].

Les livraisons devraient débuter en 2020 et porteront sur un maximum de 250 exemplaires d'EBRC[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.army-guide.com/eng/product936.html
  2. source : usine Panhard lors de la journée porte ouverte du 17 septembre 2011
  3. (en) « ERC-90 F4 Sagaie » (consulté le 9 août 2013)
  4. « ERC-90 Sagaie »,‎ 3 avril 2013 (consulté le 9 août 2013)
  5. « ERC 90 Lynx » (consulté le 9 août 2013)
  6. « Projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014 et portant diverses dispositions concernant la défense »,‎ 2009 (consulté le 19 janvier 2013)
  7. Alain Ruello, « Le nouveau calendrier de la modernisation de l’armée de terre se précise »,‎ 29 mai 2013 (consulté le 29 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]