Aravis (blindé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aravis (homonymie).
Aravis
Un camion blindé Aravis équipé de sa tourelle de 12,7 mm
Un camion blindé Aravis équipé de sa tourelle de 12,7 mm
Caractéristiques de service
Service depuis fin 2009
Utilisateurs Drapeau de la France Armée de terre
Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Production
Concepteur Drapeau de la France Nexter Systems
Année de conception 2008
Constructeur Drapeau de la France Nexter Systems
Production 2009
Unités produites 15
Caractéristiques générales
Équipage 7
Longueur 6 m
Largeur 2,5 m
Hauteur 2,5 m
Masse au combat 12,5 tonnes
Armement
Armement principal mitrailleuse téléopérée
calibre : jusqu'à 20 mm
Armement secondaire mitrailleuse coax. 7,62 mm
Mobilité
Moteur Mercedes-Benz MO 924
(4 cylindres en ligne Diesel)
Puissance 218 ch
Transmission intégrale (4 roues motrices)
boîte de vitesses auto.
Suspension 4 roues indépendantes
Vitesse sur route 100 km/h
Puissance massique 17,44 ch/tonne
Autonomie 750 km

L'Aravis est un véhicule de transport de troupes français tout-terrain à quatre roues motrices, conçu et fabriqué en France par Nexter Systems[1]. Sa désignation dans l'armée française est VBHP (véhicule blindé hautement protégé).

Historique[modifier | modifier le code]

Ce véhicule a été développé sur fonds propres par Nexter et est basé sur le châssis du camion allemand Unimog U5000. Il a été présenté au public lors du salon Eurosatory le 16 juin 2008.

Le 16 avril 2009, dans le cadre du « plan de relance », le ministère de la défense a commandé quinze Aravis, destinés aux soldats du génie servant en Afghanistan, pour accompagner les Buffalo et les Souvim déjà présents sur le terrain. Le montant du contrat est de vingt millions d'euros. L'Aravis est équipé d'une tourelle téléopérée avec mitrailleuse de calibre 12,7 mm, semblable à celles équipant déjà les VAB TOP, et la livraison est prévue fin 2009[2]. Le 13e régiment du génie a été chargé de leur déploiement[3].

Onze exemplaires ont équipé les unités du génie militaire des forces françaises en Afghanistan à partir de la fin du mois de septembre 2010[4]. Sur les quinze exemplaires reçus, un a été accidenté en Afghanistan le 11 novembre 2010[5]. Quatorze sont indiqués en parc en 2011[6]; 15 au 31 décembre 2012 et 14 au 31 décembre 2013. Le coût unitaire du maintien opérationnel en 2013 est de 125 000 euros[7].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Présentation publique par le 13e régiment de Génie en 2010.

Cet engin de 12,5 tonnes en ordre de combat peut transporter jusqu’à 7 militaires avec leur équipement en plus du chauffeur. Il est aéro-transportable dans des avions C-130, A400M et C-17.

Son blindage correspond au standard STANAG 4569 niveau 4, aussi bien pour les projectiles cinétiques, que pour les mines et les shrapnel's. Il est ainsi résistant aux balles perforantes de mitrailleuse de 14,5 × 114 mm, aux mines terrestres de 10 kg explosant en dessous de la coque du véhicule et aux fragments d'obus d'artillerie de 155 mm à 30 m. Les essais ont montré qu'il résistait à une charge explosive de 50 kg placée à une distance de 5 m[8].

Équipé d'un moteur Diesel Mercedes-Benz de 218 ch, couplé à une transmission automatique, sa vitesse maximale est de 100 km/h et son autonomie est de 750 km.

Il peut être équipé d'armements divers, allant jusqu'à un canon téléopéré automatique de 20 mm couplé avec une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm[9].

Avec peu de surfaces vitrées autres que le grand pare-brise, l'Aravis dispose de 7 caméras, offrant à l'équipage une vision panoramique complète et permanente. Il est équipé en série d'un système de roulage à plat et d'une gestion centralisée de la pression des pneumatiques.

Versions[modifier | modifier le code]

L'Aravis n'est proposé qu'en une seule version, mais avec différents aménagements, de 5 à 8 places, et options d'armement, notamment des tourelles télé-opérées :

  • Panhard WASP (mitrailleuse FN MAG de 7,62 mm) ou WASP Milan-ER (FN MAG + Missile Antichar Milan-ER).
  • Kongsberg M151 (Mitrailleuse M2 Browning de 12,7 mm ou lance-grenades automatique Mk19 de 40 mm).
  • Nexter ARX20 (canon mitrailleur M621 de 20 mm).

Les aménagements intérieurs disponibles couvrent différents types de missions, parmi lesquelles le transport d'équipe du génie, poste de commandement, ambulance, observateurs d'artillerie, et même transport de VIP.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la France France : 15. La DGA a notifié le 16 avril 2009 à Nexter Systems une commande de 15 Aravis[10]pour un montant de 20 millions d'euros, dont 15 dans le cadre du Plan de relance de l'économie française[11].
  • Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite : 100 à 200. Un contrat a été signé en 2011 avec l'Arabie saoudite pour une première commande ferme de 73 véhicules à 600 000 euros pièce[12] et les négociations se poursuivent pour une commande ultérieure variant « entre 100 et 200 véhicules » a confirmé Laurent Collet-Billon, Délégué général pour l’armement[13]. En mai 2014, les livraisons ne sont toujours pas effectuées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)Stéphane Ferrard, « L'Aravis 4x4 : La surprise de Nexter », DSI-Technologies,‎ novembre-décembre 2008, p. 24-25 (ISSN 1953-5953)
  2. http://www.defense.gouv.fr/dga/votre_espace/presse/communiques/2009/la_dga_commande_15_vehicules_blindes_aravis_a_nexter
  3. « L'Aravis arrive en Afghanistan », Raids, no 294,‎ novembre 2010, p. 4 (ISSN 0769-4814)
  4. (fr) « Afghanistan : un nouveau blindé pour combattre les engins explosifs improvisés (vidéo) », sur defense.gouv.fr, Ministère de la Défense,‎ 10 novembre 2010 (consulté le 11 novembre 2010)
  5. Jean-Marc Tanguy, « Un Aravis endommagé (actualisé) », sur Le mamouth,‎ 26 novembre 2010 (consulté le 19 mai 2014)
  6. « Les chiffres-clés de la Défense – édition 2011 », sur Ministère français de la Défense,‎ 30 septembre 2011 (consulté le 3 octobre 2011)
  7. « Assemblée nationale Question écrite 47351 de M. François Cornut-Gentille », sur François Cornut-Gentille,‎ 13 mai 2014 (consulté le 17 mai 2014)
  8. http://www.janes.com/events/exhibitions/idex2009/sections/daily/day2/nexters-aravis-awaits-fir.shtml
  9. (en) Nexter’s ARAVIS awaits first customers, Jane's, 23 février 2009
  10. (fr) Jean-Dominique Merchet, « Le génie va recevoir quinze blindés Aravis », sur blogs.liberation.fr, Libération,‎ 24 avril 2009 (consulté le 25 avril 2009)
  11. (fr) Cédric Pitault, « Contribution significative de la Défense au plan de relance de l’économie française », sur defense.gouv.fr, Ministère de la Défense (consulté le 6 décembre 2008)
  12. « Nexter Systems signe un contrat en Arabie saoudite », sur lalettredelexpansion.com (consulté le 23 octobre 2011)
  13. « Philippe Chapleau », sur Lignes de défense (consulté le 22 février 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]