Camion ACMAT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
VLRA transport de troupes

Les camions ACMAT sont des camions tout terrain, robustes et polyvalents. Lancés par ALM (Ateliers Legueu Meaux) au début des années 1960[1], ils sont aujourd'hui fabriqués par les Ateliers de constructions mécaniques de l’Atlantique à Saint-Nazaire qui est une filiale de Renault Trucks Defense depuis mars 2006, et emploie 120 personnes en 2012.

Plus connu dans l'armée française sous le nom de VLRA (Véhicule léger de reconnaissance et d'appui), c'est une gamme de véhicules multifonctions (transport de personnel, de matériels ou véhicule support d’armes) dont il existe plus de 75 versions différentes. Les forces françaises prévoit leur retrait en 2018[2].

Ils peuvent transporter des shelters (abris en dur sur plateau) de 15 pieds, des systèmes d'armes ou du personnel.

Toutes les versions sont aérotransportables par avions de transport militaires (C-130 Hercules ou C-160 Transall).

Les différentes variantes sont identifiables par le trigramme TPK suivi du numéro du modèle et éventuellement de la version.

Versions[modifier | modifier le code]

Cinq VLRA lance missiles SS 11 furent mis en service au début des années 1970 dans le territoire français des Afars et des Issas.

Gamme logistique 4x4[modifier | modifier le code]

  • TPK 420 VCT véhicule de commandement et de transmission
  • TPK 436 SCM véhicule de chargement et de manutention avec plateau multifonctions et grue hydraulique à l’arrière de la cabine (capacité 3 000 kg à 6,60 m - rotation 200°)
  • TPK 420 SL7 véhicule de dépannage avec pelle hydraulique d’intervention rapide
  • TPK 425 SAM ambulance avec fourgon de 3,307 x 2,20 x 1,675 m (transporte 4 blessés)
  • TPK 430 F véhicule fourgon : atelier d'entretien, réparation mécanique ou électrique, 1er et 2e échelons etc. ; véhicule poste de commandement
  • TPK 432 SB bus tous chemins transportant 28 personnes (châssis court) ou 34 personnes (châssis long)
  • TPK 433 SB bus version poste de commandement ou transport de blessés

Gamme 6x6[modifier | modifier le code]

VLRA utilisé comme véhicule porte-drapeau par les pompiers de Paris.
  • TPK 635 SL7 véhicule de dépannage
  • TPK 640 WRT véhicule Wrecker 5 t - Grue hydraulique 30 t/m
  • TPK 641 GBS véhicule Benne basculante - Grue de chargement et manutention 7,2 t/m

Gamme logistique de l’avant tout terrain 4x4 - 6x6 - 8x8[modifier | modifier le code]

  • WPK 440 SH/STL véhicule de transport logistique 4 t
  • WPK 655 SH/STL véhicule porte shelter 15’ ou porte conteneur
  • WPK 665 APL véhicule porte shelter 20’
  • WPK 875 SH véhicule porte shelter 20’ - 8t.
VLRA TPK 425 Pamela pour poste de tir Mistral (missile)

Véhicule Léger de Reconnaissance et d’Appui[modifier | modifier le code]

  • TPK 415 SM3/FSP véhicule de patrouille
  • TPK 420 SM3 véhicule léger de Reconnaissance et d’Appui (VLRA)
  • TPK 420 STL véhicule multifonctions. Plateau plat de L 2,90 m, ridelles latérales rabattables et démontables
  • TPK PMB véhicule porte mortier, tir à bord
  • TPK 425 STL/SH véhicule multifonctions
  • TPK 436 STL/SH véhicule mutifonctions

Gamme véhicules transport de personnels et / ou de Matériels[modifier | modifier le code]

TPK 650 porte shelter
  • TPK 640 SM3 véhicule transport de personnel ou de matériel
  • TPK 640 CTL véhicule multifonctions transport de troupe 18 personnes. Possibilité de montage d’armes, support 12.7 mm, Milan, etc.
  • TPK 641 VPC véhicule double cabine 6 places. Plate forme AR spéciale support de canon bitube de 20 mm. Tir à bord du véhicule
  • TPK 650 SH/STL véhicule porte shelter

Véhicule Tracteur de Semi-Remorque et Semi-Remorque ACMAT tout terrain 6x6[modifier | modifier le code]

  • TPK 635 TSR véhicule tracteur semi-remorque
  • TPK 635 TSR 3 EC véhicule tracteur avec cabine approfondie
  • SR 490 semi-remorque
  • TCM 420 BL6 Véhicule Blindé de Liaison de Reconnaissance et de Commandement

Références[modifier | modifier le code]

  1. 50 ans de véhicules militaires, par J.-M. Boniface et J.-G. Jeudy, éditions E.T.A.I.
  2. Daniel Reiner, Jacques Gautier, Gérard Larcher, « Le renforcement des forces spéciales françaises, avenir de la guerre ou conséquence de la crise ? », sur Sénat français,‎ 13 mai 2014 (consulté le 1er juin 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]