7,62 × 39 mm M43

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 7,62.
Cartouches yougoslaves

La munition intermédiaire de 7,62 x 39 mm M43 (pour Modèle 1943) connaît depuis les années 1950 une diffusion mondiale car elle est tirée par le célèbre et commun fusil d'assaut AK-47.

Il s'agit d'une munition soviétique composée d'une ogive d'un calibre de 7,62 mm, montée sur un étui de 39 mm de longueur d’où la dénomination 7,62 × 39 mm.

Sa principale caractéristique, outre d'équiper beaucoup d'opérateurs sans affiliation nationale (par exemple des groupuscules terroristes), par la facilité d'obtention d'une Avtomat Kalashnikova modèle 47, est sa grande capacité de pénétration. Cela permet ainsi de passer outre les soft covers, abris disséminés qu'offre une zone de combat urbaine, telle une tôle en métal, un mur de briques, ou une légère épaisseur de béton, chose difficilement faisable avec les autres munitions répandues, comme la 5,56 × 45 mm, munition standard des forces de l'OTAN, ou la 5,45 × 39 mm M74, émulation soviétique de cette munition atlantique.

On trouve aujourd'hui plus facilement des munitions provenant des ex-membres du pacte de Varsovie, les arsenaux russes Izhmash et Tula alimentant essentiellement le marché interne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Développé et introduit pour un usage militaire par l'Union soviétique en 1943, le 7,62 × 39 mm est la cartouche de fusil d'assaut la plus populaire au monde. Initialement chambrée pour la carabine SKS, elle s'est inspirée des calibres intermédiaires développés par les Allemands comme la munition expérimentale d'avant-guerre 7,75 × 39 mm et probablement aussi la 7,92 mm Kurz.

La 7,62 mm M43 possède une ogive moins lourde et une charge de poudre moins puissante que les munitions de fusils similaires. Cette puissance intermédiaire lui permet d'avoir une meilleure portée qu'une munition d'arme de poing mis en œuvre dans les pistolets mitrailleurs tout en demeurant moins encombrante et développant moins de recul que les munitions de fusil. Dès lors, elle peut être mise en œuvre par des mécanismes de rechargement semi-automatique ou automatique plus légers tout en demeurant contrôlables par les soldats. En contrepartie, la portée est réduite, mais elle permet toutefois de tirer de 200 à 300 mètres, une portée au-delà de laquelle les engagements effectivement constatés sur le terrain sont rares.

Même si l'Union soviétique a suivi l'exemple de l'OTAN en adoptant une cartouche de petit calibre de 5,45 × 39 mm, le 7,62 × 39 mm demeure une munition très répandue. D'abord parce qu'un grand nombre d'armes en circulation fait qu'un laps de temps important va s'écouler avant que l'on ne voie le dernier fusil de guerre de ce calibre, ensuite parce que le faible calibre de la 5,45 × 39 mm en limite le pouvoir vulnérant et fait regretter à certains militaires la traditionnelle cartouche de 7,62 × 39 mm. Le 7,62 × 39 mm est aussi la cartouche parente du .220 Russian, du .22PPC et du 6 mm PPC.

Outre les armes produites par les pays de l'ex-pacte de Varsovie, des armes militaires récentes à destination des troupes d'élite, produites par des pays membres de l'OTAN chambrent la 7,62 × 39 mm afin de leur permettre de se ravitailler lorsqu'elles opèrent en territoire ennemi.

Variantes militaires[modifier | modifier le code]

La cartouche soviétique « Modèle 1943 »[modifier | modifier le code]

La cartouche à balle ordinaire de guerre monte un projectile blindé de 7,8 g. Il en existe quatre variantes en service et/ou fabriqué en Russie et dans la majorité des anciens pays du bloc de l'est :

  • Balle traçante de 7,8 g, pointe verte, visible jusqu'à 800 mètres
  • Balle perforante-incendiaire de 7,5 g, pointe rouge et noire, portée de 300 m
  • Balle incendiaire de 6,5 g, pointe rouge
  • Balle à blanc, pour l'entraînement et le maintien de l'ordre

Armes militaires chambrant la 7,62 mm M43[modifier | modifier le code]

Chargeur pour le fusil d'assaut RK 62 (7,62 mm M43).

Données numériques et balistiques[modifier | modifier le code]

  • Diamètre réel du projectile : 7,92mm (.3105)
  • Masse du Projectile : 6,5 à 7,8 g
  • Longueur de l'étui : 39 mm
  • Longueur totale de la cartouche : 56 mm
  • Masse totale de la cartouche : 16,3 g
  • Balistique
    • Vitesse initiale : 720 m/s
    • Énergie initiale : 1 991 joules