Radio France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Radio France

alt=Description de l'image Logo radiofrance 2006.png.
Création 1975 Création de Radio France et reprise des activités de l'ORTF
Forme juridique Société anonyme à capitaux publics.
Siège social Drapeau de France Maison de Radio France, Paris (France)
Direction Mathieu Gallet, président-directeur général
Actionnaires État Français (100 %)
Activité Radio du service public
Produits Radiodiffusion, production, orchestres et chœur
Filiales Voir « Filiales »
Effectif 4 300 collaborateurs permanents
Site web www.radiofrance.fr

Radio France est une société de service public, née le 1er janvier 1975, qui gère les stations de radio publiques en France métropolitaine ainsi que plusieurs formations musicales.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société nationale de radiodiffusion Radio France naît le 1er janvier 1975, date effective d’application de la loi no 74-696 du 7 août 1974[1], qui supprime l’Office de radiodiffusion télévision française (ORTF) et crée sept organismes autonomes : Radio France, TF1, A2 et FR3, la SFP, TDF et l’INA. Cependant, le monopole d’État est maintenu et chacune des sociétés est placée sous la tutelle du Premier ministre. Cette nouvelle Société nationale de radiodiffusion est chargée par la réforme de gérer et développer les chaînes de radio publiques de l'ex-Office, à l'exception des centres régionaux et ultra-marins de radio[2] qui sont confiés à la société nationale de programme FR3. Son activité commence réellement le 6 janvier 1975.

Radio France conserve la dénomination des chaînes de radios utilisée par l’ORTF (France Inter, France Culture, France Musique, FIP) et crée RFI qui reprend ce qui reste des activités radiophoniques extérieures de la Direction des Affaires étrangères et de la Coopération de l’ORTF.

En 1980, face à la multiplication des radios pirate au milieu des années 70 et dans la perspective de la fin du monopole de Radio France, si François Mitterrand devenait président de la République, mais aussi pour démontrer à l'État la capacité de Radio France à gérer les stations régionales, qui échappent encore à son giron, Jacqueline Baudrier crée trois prototypes de radios locales (Fréquence Nord[3], Radio Mayenne[4], et Melun FM[5]) et deux stations thématiques : Radio 7 pour les jeunes, et Radio bleue pour les séniors.

La loi no 82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle supprime le monopole d'État et recrée par le décret no 82-792 du 17 septembre 1982[6] la société nationale de radiodiffusion Radio France qui est maintenant placée sous la tutelle de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle qui établit le cahier des charges, veille aux règles de concurrence et nomme le président. Par la même loi, FR3 cesse d'être l'opérateur des 29 centres radiophoniques régionaux qui sont transférés à Radio France le 1er janvier 1983, à l'exception des 9 stations ultra-marines qui échoient à la nouvelle Société de Radiodiffusion et de télévision Française pour l'Outre-mer (RFO) qui vient d'être créée à cet effet. De même, Radio France internationale gagne en autonomie en devenant une filiale de Radio France.

La loi n°86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication fait de Radio France internationale une société indépendante de Radio France depuis 1987. La même année, Radio France ferme Radio 7 et, avec les moyens techniques et une part du personnel et du budget ainsi libérés, crée la première chaîne de radio d'information continue 24h sur 24h en France, France Info, avec un point sur l’information toutes les demi heures, des rubriques spécialisées et le suivi de l’évolution des évènements.

Dix ans plus tard, en 1997, Radio France lance le Mouv’, nouvelle radio entièrement numérique destinée aux jeunes et implantée à Toulouse. Elle déménage à Paris en 2010.

En septembre 2000, le Plan Bleu met en oeuvre le réseau France Bleu, né de la fusion des radios locales de Radio France et de Radio Bleue. Les FIP de Metz et de Nice entrent dans cette fusion. Dans la même période, le Plan Bleu impacte le réseau FIP (fermeture de 5 stations) et la distribution des fréquences du Mouv'. A partir de 2010, après dix ans de pause, Radio France étoffe le réseau France Bleu avec l'ouverture de France Bleu Maine (1er Juin 2010), de France Bleu Toulouse (23 février 2011) et de France Bleu Saint-Étienne Loire (14 janvier 2013).

En mai 2014, Radio France lance RF8, un site internet dédié au partage et à l'écoute musicale, dont le principe est la mise en ligne de playlist élaborées par les programmateurs musicaux de l'ensemble des chaines[7].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

La première version du logo de 1975 représente la maison de la radio inaugurée en 1963. Il est épuré en 1985, puis redessiné en 1991 et adopte une nouvelle typographie. En 2001, il est modernisé en prenant du relief. Le logo actuel est mis en place en septembre 2005 et légèrement retouché en novembre 2011.

Les logos de Radio France[8] ont été les suivants au cours de son histoire :

L'entreprise[modifier | modifier le code]

Présidents-directeurs généraux[modifier | modifier le code]

Mathieu Gallet, ancien président-directeur général de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) de 2010 à 2014, est nommé à l'unanimité par les membres du CSA[9] le 27 février 2014 prend ses fonctions le 12 mai 2014.

Entrée en fonction Nom Activité Texte de nomination
1er janvier 1975 Jacqueline Baudrier journaliste [Légifrance 1]
1er janvier 1978 [Légifrance 2]
1er janvier 1981 [Légifrance 3]
août 1981 Michèle Cotta journaliste [Légifrance 4]
21 octobre 1982 Jean-Noël Jeanneney historien [Légifrance 5]
21 octobre 1985 [Légifrance 6]
décembre 1986 Roland Faure journaliste [Légifrance 7]
février 1989 Jean Maheu conseiller maître
à la Cour des comptes
[Légifrance 8]
30 novembre 1989 [Légifrance 9]
30 novembre 1992 [Légifrance 10]
30 novembre 1995 Michel Boyon conseiller d'État [Légifrance 11]
30 novembre 1998 Jean-Marie Cavada journaliste [Légifrance 12]
30 novembre 2001 [Légifrance 13]
12 mai 2004 Jean-Paul Cluzel inspecteur général des finances [Légifrance 14]
12 mai 2009 Jean-Luc Hees journaliste [Légifrance 15]
12 mai 2014 Mathieu Gallet économiste [Légifrance 16]

Budget[modifier | modifier le code]

Le groupe Radio France est détenu à 100 % par l'État français et tire la majeure partie de son financement de la redevance audiovisuelle :

Répartition du chiffre d'affaires de Radio France[10]
2004 2005 2006 2007 2008
Redevance 479 871 000 € 88,7 % 489 365 000 € 88,6 % 502 094 000 € 88,8 % 514 128 000 € 89,1 %
Recettes publicitaires 43 038 000 € 8,0 % 44 665 000 € 8,1 % 44 073 000 € 7,8 % 43 654 000 € 7,6 %
Ventes de services 18 107 000 € 3,3 % 18 294 000 € 3,3 % 19 463 000 € 3,4 % 19 129 000 € 3,3 %
Chiffre d'affaires total 527 343 000 € 541 015 000 € 552 324 000 € 565 630 000 € 576 912 000 €

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de Radio France est la Maison de Radio France, située 116 avenue du Président-Kennedy dans le 16e arrondissement de Paris.

Filiales et participations[modifier | modifier le code]

Les missions et les services de Radio France
Les radios : produire et diffuser
France Inter radio généraliste
France Info radio d'information en continu
France Bleu 44 radios locales
France Culture radio culturelle
France Musique radio musicale classique et jazz
FIP radio musicale dédiée à tous les genres musicaux
Le Mouv' radio dédiée aux jeunes
France Vivace radio dédiée à la musique et diffusée uniquement par moyens numériques (interrompue depuis le 30 août 2010)
Sophia la banque de programmes de Radio France pour les radios indépendantes
107.7 FM programme Radio France en partenariat avec SANEF
La télévision : Radio France détient 15 % du capital d'Arte France
Arte France société française d'édition de programmes de télévision
Internet
RF8 site d’écoute et de partage de musique en ligne[11]
Les orchestres et chœur : Assurer la gestion et le développement
Les Concerts de Radio France
L'Orchestre national de France
L'Orchestre philharmonique de Radio France
Le Chœur de Radio France
La Maîtrise de Radio France
Les services
Radio France Publicité dédié à la commercialisation de l'espace publicitaire de France Inter, France Info, France Bleu (national et local) et Le Mouv'
Musée de Radio France le musée de Radio France
Les festivals : organiser
Festival Présences de musique contemporaine
Festival Présences électronique de musique électroacoustique

Radio numérique[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2006 Radio France est passée à la radio numérique et propose donc de nombreuses émissions en podcast sous format MP3[12].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Loi no 74-696 du 7 août 1974 relative à la radiodiffusion et télévision française, JORF no 186 du 8 août 1974, p. 8355–8358.
  2. 29 centres radiophoniques régis par 11 directions métropolitaines et une direction DOM-TOM gérant 9 stations dans l'Outre-mer français
  3. à l'échelon régional à partir du 19 mai 1980
  4. à l'échelon départemental à partir du 16 juin 1980
  5. à l'échelon d'une agglomération à partir du 11 septembre 1980
  6. Décret no 82-792 du 17 septembre 1982 portant création d'une société nationale de radiodiffusion sonore dénommée Radio France, JORF no 218 du 18 septembre 1982, p. 2811.
  7. Communiqué de presse
  8. Les logos de Radio France
  9. Communiqué de presse du CSA
  10. Rapport d'activité 2006 de Radio France, p. 11, Rapport d'activité 2007 de Radio France, p. 16, et Rapport d'activité 2008 de Radio France, p. 10, sur le site de Radio France.
  11. Communiqué de presse radio-France
  12. Podcasts, sur le site de Radio France.

Sur Légifrance :

  1. Décret du 2 janvier 1975 portant nomination des présidents des sociétés nationales de radiodiffusion et de télévision, JORF no 3 du 4 janvier 1975, p. 205.
  2. Décret du 28 décembre 1977 portant nomination des présidents des sociétés nationales de radiodiffusion et de télévision, JORF no 302 du 30 décembre 1977, p. 6291.
  3. Décret du 31 décembre 1980 portant nomination des présidents des sociétés nationales de radiodiffusion et de télévision, JORF no 6 du 8 janvier 1981, p. 201.
  4. Décret du 31 juillet 1981 portant nomination du président de la Société nationale de radiodiffusion Radio-France, JORF no 179 du 1er août 1981, p. 2112 ; Décret du 8 septembre 1982 mettant fin aux fonctions de président de la Société nationale de radiodiffusion Radio-France, JORF no 210 du 9 septembre 1982, p. 2747.
  5. Décision du 28 septembre 1982 relative à la composition du conseil d'administration des sociétés nationales prévues au chapitre II du titre III de la loi no 82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle, JORF no 246 du 21 octobre 1982, p. 3184.
  6. Décision no 20 du 15 octobre 1985 portant nomination au conseil d'administration des sociétés nationales prévues au chapitre II du titre III de la loi no 82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle, JORF no 244 du 19 octobre 1985, p. 12171.
  7. Décision no 2 du 3 décembre 1986 portant nomination aux conseils d'administration des sociétés nationales et de l'établissement public prévus au titre III de la loi no 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, JORF no 281 du 4 décembre 1986, p. 14573–14574.
  8. Décision no 89-2 du 10 février 1989 portant nomination au conseil d'administration de la Société nationale de programme Radio France, JORF no 38 du 14 février 1989, p. 2139, NOR CSAX8901004S.
  9. Décision no 89-242 du 30 novembre 1989 portant désignation de personnalités qualifiées au sein des conseils d'administrations de Radio France, Antenne 2, FR3, RFO, RFI et de l'Institut national de l'audiovisuel et nomination des présidents de Radio France, RFO et RFI, JORF no 280 du 2 décembre 1989, p. 14966, NOR CSAX8901246S.
  10. Décision no 92-1037 du 25 novembre 1992 portant désignation de personnalités qualifiées au sein du conseil d'administration de la Société nationale de programme Radio France et nomination du président de Radio France, JORF no 286 du 9 décembre 1992, p. 12806, NOR CSAX9211037S.
  11. Décision no 95-721 du 23 novembre 1995 portant désignation d'une personnalité qualifiée au sein du conseil d'administration de la Société nationale de programme Radio France et nomination du président de Radio France, JORF no 275 du 26 novembre 1995, p. 17345, NOR CSAX9501721S.
  12. Décision no 98-824 du 20 novembre 1998 portant désignation d'une personnalité qualifiée au sein du conseil d'administration de la Société nationale de programme Radio France et nomination du président de Radio France, JORF no 273 du 25 novembre 1998, p. 17822, NOR CSAX9801824S.
  13. Décision no 2001-589 du 20 novembre 2001 portant désignation d'une personnalité qualifiée au sein du conseil d'administration de la société nationale de programme Radio France et nomination du président de Radio France, JORF no 277 du 29 novembre 2001, p. 18991, NOR CSAX0101589S.
  14. Décision no 2004-193 du 12 mai 2004 portant désignation d'une personnalité qualifiée au sein du conseil d'administration de la société nationale de programme Radio France et nomination du président de Radio France, JORF no 111 du 13 mai 2004, p. 8537, texte no 106, NOR CSAX0401193S.
  15. Décret du 7 mai 2009 portant nomination du président de la société nationale de programme Radio France - M. Hees (Jean-Luc), JORF no 107 du 8 mai 2009, p. 7816, texte no 96, NOR MCCT0910133D ; Avis no 2009-4 du 8 avril 2009 relatif à la nomination du président de la société nationale de programme Radio France, JORF no 89 du 16 avril 2009, texte no 63, NOR CSAC0908253V.
  16. Décision n° 2014-60 du 27 février 2014 portant nomination du président de Radio France - M. Mathieu Gallet, JORF no 50 du 28 février 2014, texte no 126, NOR CSAC1405161S

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]