Cry Me a River (chanson de Justin Timberlake)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la chanson de Justin Timberlake. Pour la chanson d'Arthur Hamilton, voir Cry Me a River.

Cry Me a River

Description de l'image  Cry Me a River logo.png.
Single par Justin Timberlake
extrait de l'album Justified
Sortie 11 novembre 2002
(voir historique de sortie)
Enregistré 2002
Los Angeles, Californie
(Westlake Recording Studios)
Durée 4:48
Genre Ballade, pop, RnB
Format CD single, super 45 tours, cassette single
Auteur-compositeur Tim Mosley, Scott Storch, Justin Timberlake
Producteur Timbaland
Label Jive

Singles par Justin Timberlake

Cry Me a River est une chanson interprétée par le chanteur de pop américain Justin Timberlake issue de son premier album studio, Justified (2002). Le morceau sort en tant que second single de l'album le 11 novembre 2002[1]. Ce titre signe le vrai début de la carrière de l'artiste[2]. Cette chanson et son clip vidéo sont célèbres pour avoir mis en avant la rupture de Timberlake avec Britney Spears. Elle est coécrite par Timothy Mosley et Scott Storch avec une production par Tim Mosley sous son nom de scène Timbaland. Cry Me a River est une ballade mélangeant pop et RnB, accompagnée de clavinets, de beatbox, de guitares, d'un synthétiseur et de chant grégorien[3]. Globalement, le morceau parle d'un homme brisé qui refuse de revenir en arrière. En 2003, Spears enregistre une réponse à la chanson intitulée Everytime extrait de son quatrième album studio, In the Zone[4].

Le single reçoit des critiques plutôt positives auprès des journalistes musicaux. La chanson permet à Timberlake d'obtenir le Grammy Award du meilleur chanteur pop à la 46e cérémonie des Grammy Awards[5]. Cry Me a River est un succès commercial, atteignant le top 10 des classements musicaux dans plus de 10 pays à travers le monde. La chanson culmine aux États-Unis à la 3e place dans le Billboard Hot 100 ainsi que dans le Pop Songs. En outre, le single atteint le top dix en Allemagne, en Australie, en Belgique, en France, en Irlande et au Royaume-Uni. Il est certifié disque d'or par la Australian Recording Industry Association (ARIA)[6] et disque d'argent par le syndicat national de l'édition phonographique (SNEP)[7].

Le clip vidéo est réalisé par Francis Lawrence. Il met en scène l'interprète qui entre par effraction dans une maison d'où vient de sortir une jeune femme blonde (ressemblant à Britney Spears) avec son fiancé. Après sa publication, la chanteuse affirme que le clip est un vrai coup de pub[8]. Les médias émettent l'hypothèse selon laquelle Spears est l'inspiration de la vidéo, ce que Timberlake dément. Le clip est nommé cinq fois aux MTV Video Music Awards en 2003 et en remporte deux, pour la meilleure vidéo masculine et la meilleure vidéo pop[9].

Genèse[modifier | modifier le code]

En décembre 2011, Timberlake admet que l'échec de sa relation avec la chanteuse Britney Spears lui a inspiré la chanson.

Cry Me a River est écrit par Timothy Mosley, Scott Storch et Timberlake[10]. La production de la chanson est signée par Mosley sous son nom de scène Timbaland[10]. Après des mois de spéculation, la relation entre Timberlake et la chanteuse américaine Britney Spears prend fin en 2002[11]. À la suite de leur séparation, Timberlake commence la production de son premier album studio Justified, qui sort en novembre 2002. Le titre Cry Me a River est enregistré pour cet album et en est la cinquième piste[12]. Pendant longtemps, en raison du contenu des paroles, la rumeur selon laquelle des détails de la relation entre les deux artistes étaient disséminés dans les paroles de la chanson circule. Justin a toujours nié le rapport entre son single et la fin de son idylle avec Spears[2].

Dans une interview sur MTV News, Timberlake clarifie les spéculations : « Je ne vais pas spécifiquement dire si n'importe quelle chanson est au sujet de quelqu'un. Je dirai qu'écrire quelques chansons sur le disque m'a aidé à faire face à un certain nombre de choses. Pour moi, les chansons sont des chansons. Elles peuvent provenir de choses qui vous sont arrivées personnellement ou qui pourraient vous arriver »[8]. L'un des producteurs, Storch, tout en expliquant l'enregistrement de Cry Me a River, révèle qu'il était facile de travailler avec Timberlake dans le studio, car « il y avait un sens derrière [la chanson] ». Il salue en outre la voix de Justin sur la chanson et la compare avec le chanteur de rock américain Daryl Hall[13].

En décembre 2011, soit neuf ans après la sortie du morceau, le chanteur clarifie les rumeurs et admet qu'il a écrit Cry Me a River après avoir rompu avec Spears[14]. Timberlake explique : « J'étais au téléphone, ce n'était pas un appel des plus joyeux. Je marchais vers le studio et [Timbaland] peut vous dire que j'étais visiblement très énervé ». Timbaland décrit la situation : « Je lui ai dit un truc du genre, « Mec, ne te prend pas la tête avec ça » et il m'a répondu, « Je ne peux pas croire qu'elle ait pu me faire ça » ». Selon lui, c'est au moment où Timberlake écrit « Tu étais mon soleil, tu étais mon cœur », à savoir les paroles d'ouverture de la chanson[14],[15].

Cry Me a River est publié en tant que second single de l'album Justified, après le premier single de Timberlake nommé Like I Love You (2002)[16]. Il sort la première fois le 11 novembre 2002 en Europe par le label Jive Records. Il est par la suite diffusé sur les radios contemporaines américaines le 24 novembre 2002[17]. Le 23 décembre 2002, trois remixes de la chanson sortent au format maxi 45 tours au Canada et en France[18],[19]. Il est publié en format CD single le 27 janvier 2003 en Allemagne avec dedans la version album de la chanson et les remixes déjà présents sur le 45 tours[20]. Un CD single contenant un remix de la chanson par Johny Fiasco et deux remixes supplémentaires de Like I Love You sort le 3 et 6 février 2003, au Royaume-Uni et au Canada respectivement[21],[22]. Cry Me a River est enfin publié en CD single le 18 février 2003 aux États-Unis. Il comporte la version album de la chanson, l'instrumental et quatre remixes tirés des sorties précédentes[23].

Après la parution du single, les médias émettent l'hypothèse que Spears a écrit une réponse à Cry Me a River[24]. Toutefois, elle nie les rumeurs, tout en expliquant : « Vous savez, c'est drôle. J'ai lu que j'avais écrit cette chanson et ces paroles, et ce n'est pas mon style. Je ne ferais jamais ça »[25]. Malgré les démentis, une piste intitulée Everytime, qui figure sur le quatrième​​ album studio de Britney Spears, In the Zone (2003), est écrite en grande partie comme une réponse à Cry Me a River selon Annet Artani, coauteur et ami de la chanteuse[4]. Lorsqu'on lui demande si Everytime est au sujet de Timberlake lors d'une interview avec la journaliste américaine Diane Sawyer, Spears répond : « Je vais laisser la chanson parler d'elle-même »[26].

Composition[modifier | modifier le code]

Justin Timberlake en concert aux côtés de Timbaland en 2007.

Cry Me a River est une ballade pop d'une durée de 4 minutes et 48 secondes[12], qui insère des éléments de RnB[27]. Elle comporte du clavinet, de beatbox, de guitares, d'un synthétiseur et de chants grégoriens[27],[3],[28]. Selon Alex Needham du journal britannique NME, Timberlake réussit à mélanger l'instrumentation « en quelque chose d'infiniment gracieux et mystérieux »[3]. David Browne du magazine Entertainment Weekly trouve la chanson « hantée, d'un adieu douloureux »[29].

Cry Me a River est une chanson composée dans la tonalité de si bémol majeur avec une mesure en 4/4 et avec un tempo modérément lent de 72 battements par minute. La gamme vocale de Justin varie entre le Do3 et le Si4[27]. Tyler Martin de Stylus Magazine conclut que « la chanson est composée d'un son étonnamment expérimental » mais se termine par un couplet de Timbaland, qu'il qualifie de « bizarre »[30].

Les paroles sont un « conte envoûtant d'un homme dont le cœur a été brisé et qui refuse de revenir en arrière »[31]. Une critique du magazine américain Rolling Stone appelle la chanson une « aria de rupture »[32]. Selon Caroline Sullivan du Guardian, Cry Me a River « se distingue par sa lente construction du sens du drame »[33]. La chanson commence avec les paroles « You were my sun, you were my earth » (« Tu étais mon soleil, tu étais ma terre ») qui, selon Timbaland, sont l'inspiration de Timberlake pour l'écriture entière de la chanson[15],[27].

Le titre est produit par Timbaland et coproduit par Scott Storch. Cependant, ce dernier ne fut pas crédité comme producteur mais seulement comme joueur de clavinet et auteur. De là naîtra une rivalité entre les 2 producteurs par le biais, notamment, de diss songs (chansons de clash) qu'ils enregistreront tour à tour[34]. Timbaland, dans son couplet de Give It to Me, chante : « I'm a real producer and you['re] just the piano man » (« Moi je suis un vrai producteur, toi t['es] juste un pianiste »)[34].

Accueil, récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Cry Me a River permet à Timberlake d'obtenir le Grammy Award du meilleur chanteur pop lors de la 46e cérémonie des Grammy Awards[5].

Cry Me a River reçoit des critiques plutôt positives auprès des journalistes musicaux. Selon Jane Stevenson de Jam!, le single se détache des autres pistes de l'album Justified[28]. Sal Cinquemani de Slant Magazine déclare que « Cry Me a River [est] un adieu blessant (à Britney, peut-être ?), accompagné de beatbox et d'un arrangement vocal de Timberlake »[35]. Les compétences lyriques de Timberlake sur la chanson sont saluées par B. Malcani de The Situation[36]. Stephen Thomas Erlewine d'Allmusic sélectionne la piste en tant que Track Pick sur la chronique de l'album avec Rock Your Body, Like I Love You et Right for Me[37].

Denise Boyd, de BBC Music, note que les pistes de Justified qui sont produites par Timbaland sont « parfaitement » mixées mais ont un « style banal qui porte atteinte à l'originalité du reste de l'album ». Toutefois, selon lui, la chanson est une exception dans laquelle le contenu des paroles a un rôle plus important que la production elle-même[31]. Ben Ratliff de Rolling Stone écrit également que les contributions de Timbaland sur l'album sont ​​d'un niveau élevé, en particulier sur Cry Me a River[38]. David Brown de Entertainment Weekly conclut que la chanson est « un véritable assommoir » dans le bon sens du terme[29]. Selon Dave Donelly de Sputnikmusic, le single permet à Timberlake de s'exposer à un plus large public[39]. John Mitchell de MTV News qualifie à la fois le titre et What Goes Around... Comes Around de « chansons pour dire adieu » et selon lui, la vengeance de Timberlake contre Spears est présente tout au long des paroles des deux chansons[40].

Le magazine Rolling Stone classe Cry Me a River à la vingtième position de la liste des 100 meilleures chansons des années 2000 et écrit que la véritable source d'inspiration derrière la chanson est la formation de l'équipe Timberlake-Timbaland[41]. Ils placent également le single à la 484e position dans la liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps[42]. VH1 classe le titre à la 59e position de leur classement des 100 plus grandes chansons des années 2000[43].

Bill Lamb de About.com classe la chanson à la 5e place de sa liste des 100 meilleures chansons pop de 2003[44]. Il place également le single à la 58e place de sa liste des 100 meilleures chansons pop des années 2000 et conclut que « de mauvaises relations peuvent parfois aboutir à une superbe chanson pop »[45]. Le single permet au chanteur de remporter le Grammy Award du meilleur chanteur pop lors de la 46e cérémonie des Grammy Awards qui a lieu au Staples Center à Los Angeles en Californie le 8 février 2004[5]. Il est également nommé pour la chanson de l'année aux MTV Europe Music Awards de 2003[46] mais perd face à Beyoncé Knowles et son titre Crazy in Love (2003)[47].

Performance dans les hit-parades[modifier | modifier le code]

Le single atteint le top 10 des classements musicaux dans plus de dix pays à travers le monde. Aux États-Unis, la chanson fait ses débuts à la 44e position du Billboard Hot 100 le 21 décembre 2002[48]. Après deux mois dans le classement, le single atteint le 1er février 2003 sa meilleure position en prenant la troisième place[49]. La chanson devient ainsi le premier single de Timberlake à atteindre le top 3 dans les hit-parades. Elle commence dans le US Pop Songs à la 37e position le 14 décembre 2002[50] et atteint aussi la troisième place le 1er février 2003[51]. Le 28 décembre 2002, Cry Me a River démarre dans le Hot R&B/Hip-Hop Songs à la 75e position[52] et arrive le 8 mars 2003 à la 11e place, sa meilleure position[53]. Il atteint également la deuxième place dans le Hot Dance Club Songs[54]. En août 2003, le single remixé s'est vendu à plus de 61 000 exemplaires aux États-Unis[55].

En Australie, Cry Me a River débute directement à la seconde position le 9 mars 2003 pour redescendre à la 6e position la semaine suivante[56]. Le morceau reste 12 semaines dans le classement pour en sortir le 25 juin 2003 à la 49e position. La chanson devient le premier single de Timberlake à être dans le top 3 du classement des singles en Australie[56]. Le single est certifié disque d'or par la Australian Recording Industry Association (ARIA) avec plus de 35 000 exemplaires vendus[6]. Le single reste 11 semaines dans le classement des singles en Nouvelle-Zélande[57]. Il débute à la 44e position le 9 mars 2003 pour arriver à sa meilleure position, la 11e, deux semaines plus tard[57].

En France, le morceau débute à la 14e position le 5 avril 2003. Il atteint sa meilleure position le 26 avril 2003, la sixième et restera pendant 21 semaines dans le classement[58]. La chanson devient le premier single de Timberlake à figurer dans le top 10 du classement des singles en France[58]. Le single est certifié disque d'argent par le syndicat national de l'édition phonographique (SNEP) avec plus de 125 000 exemplaires vendus[7]. Au Royaume-Uni, Cry Me a River fait ses débuts à la seconde position le 15 février 2003[59]. La semaine suivante, il se positionne à la troisième place pour revenir à la seconde le 1er mars 2003[60]. La chanson reste 13 semaines dans le classement et se vend à plus de 265 000 copies[61],[60].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo est tourné dans une maison située à Malibu, en Californie.

Le clip de Cry Me a River est réalisé par Francis Lawrence pendant la semaine du 29 octobre 2002 à Malibu en Californie[8]. Lawrence a déjà réalisé de nombreux clips pour des artistes comme Jennifer Lopez, Green Day ou encore Shakira[62]. Le concept du clip est créé par Lawrence lui-même, qui, dans une interview accordée à MTV News déclare, « [Moi et Justin] avons eu une conversation au téléphone, il voulait avoir un peu de danse [dans le clip] tout en gardant les lignes de mon projet. Il m'a parlé du thème de la chanson [de façon générale]. Il a juste dit que c'était une chanson pour dire adieu, je suis alors venu avec mon idée et il est allé dans mon sens »[63]. Lawrence explique qu'il a également ajouté quelques détails dans la vidéo, comme une référence au tatouage de Spears apprécié par Timberlake. Lawrence révèle également que les dirigeants de Jive Records étaient nerveux au sujet de certaines scènes dans la vidéo, telles que Timberlake représenté par un voyeur ou lorsqu'il est représenté sur le lit avec une fille[63]. « C'est la chose que j'ai aimé le plus dans ce projet. [...] Se cacher autour de la maison sous la pluie, en jetant une pierre à travers la fenêtre, d'être un voyeur, se venger et de faire des trucs, ce n'est pas vraiment ce que fait un bon gars »[63]. Le clip de Cry Me a River est disponible numériquement dès le 28 avril 2003 sur iTunes[64]. Le clip de Rock This Party (Everybody Dance Now) de Bob Sinclar reprend quelques passages du clip de Cry Me a River, en particulier les moments où Justin déambule dans la maison en faisant des sauts[65].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le clip, qui débute sous une pluie diluvienne, met en scène une femme blonde jouée par l'actrice Lauren Hastings (portrait prétendu de Britney Spears[66]) sortant de sa maison main dans la main avec un homme non identifié. Près de la maison, une Mercedes noire observe le couple s'en aller dans une Porsche argentée. Le couplet de Timberlake débute lorsqu'il baisse la vitre de la Mercedes. Justin Timberlake entre alors par effraction dans la maison en jetant une pierre à travers une fenêtre. Il déambule tranquillement à l'intérieur (en faisant quelques sauts relevant du fantastique) et fouille quelques tiroirs. Il prend une caméra. Parallèlement, son ami Timbaland, resté devant la maison dans la voiture, envoie une jeune femme brune le rejoindre. De manière programmée, Justin et la femme brune filment leur baiser sur le lit. La jeune femme blonde revient. Justin l'observe pendant qu'elle prend une douche. Lorsqu'elle en sort, ayant ressenti une présence, elle court dans sa chambre et voit la vidéo du baiser en boucle sur sa télévision.

Accueil et récompenses[modifier | modifier le code]

À la suite de la publication de la vidéo musicale, le magazine de presse people Us Weekly publie un article intitulé Britney Vs. Justin: The War Is On. Timberlake, qui a toujours nié les allégations explique : « La vidéo n'est pas à son sujet. La vidéo est à propos de moi »[66]. Cependant, dans une interview en octobre 2003 avec Spears pour le magazine Rolling Stone, elle révèle qu'elle a reçu un appel de Timberlake disant qu'il aurait voulu revenir avec elle et a astucieusement ajouté : « Ne vous inquiétez pas à ce sujet. Ce [le clip] n'est pas une grosse affaire ». Spears, qui n'avait pas encore regardé la vidéo, est devenue furieuse après l'avoir vue. Lorsque, plus tard, elle lui demanda pourquoi il avait fait un clip à son sujet, il répond, selon Spears : « Eh bien, j'ai eu une vidéo controversée ». Elle reconnaît que c’était un énorme coup de publicité en commentant : « Alors, il a obtenu ce qu'il voulait. Je pense que cela ressemble à une tentative désespérée, personnellement »[67]. Après la sortie du clip vidéo de Toxic (2003), Jennifer Vineyard de MTV News déclare que le clip de « Cry Me a River ressemble à un jeu d'enfant »[68].

Lors des MTV Video Music Awards 2003 qui ont lieu au Radio City Music Hall de New York, le clip de Cry Me a River est nommé dans cinq catégories différentes : vidéo de l'année, meilleure vidéo masculine, meilleure vidéo pop, meilleure réalisation et choix des téléspectateurs[69]. Le clip remporte finalement les prix pour la meilleure vidéo masculine et la meilleure vidéo pop[9].

Interprétations en direct et reprises[modifier | modifier le code]

Timberlake lors de sa tournée mondiale FutureSex/LoveShow à Saint-Paul au Minnesota.

Timberlake interprète Cry Me a River pour la première fois lors de la 13e édition annuelle des Billboard Music Awards, qui s'est tenue le 9 décembre 2002 à la Grand Garden Arena à Las Vegas au Nevada. Lors de cette performance, une section de cordes et un chœur de 20 membres accompagnent Timberlake au cours de la chanson[70]. Timberlake interprète également la chanson lors de sa première tournée mondiale, Justified and Lovin' It Live (2003-2004)[71]. La chanson est la huitième piste de la programmation de la tournée mondiale avec la chanteuse Christina Aguilera, Justified & Stripped Tour (2003). Timberlake interprète Cry Me a River le 17 juin 2003 lors d'un concert promotionnel tenu au House of Blues à West Hollywood en Californie[72]. En 2007, il entame sa seconde tournée mondiale FutureSex/LoveShow pour continuer à promouvoir son deuxième album studio FutureSex/LoveSounds (2006). Cry Me a River est la quatorzième piste programmée[73]. Le 23 octobre 2010, le chanteur l'interprète à un concert de charité nommé Justin Timberlake and Friends tenu à Las Vegas[74].

La chanteuse de country américaine Taylor Swift effectue une reprise de Cry Me a River au cours de sa deuxième tournée Speak Now World Tour (2011-2012) à Memphis au Tennessee[75]. Le chanteur canadien Justin Bieber enregistre une reprise de la chanson et l'a publié sur son compte YouTube[76]. Le groupe de rock canadien The Cliks enregistre également une reprise de Cry Me a River sur leur album studio Snakehouse (2007). Le chanteur du groupe, Lucas Silveira, explique pourquoi il a décidé de la reprendre : « Je vivais une situation dans ma vie où je venais tout juste de sortir d'une relation à long terme. J'ai vraiment eu des liens avec cette chanson »[77]. Enfin, la chanteuse britannique Leona Lewis reprend Cry Me a River au cours de sa première tournée, The Labyrinth (2010)[78]. Enfin, le groupe rock gallois Lostprophets en a également effectué une reprise.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

  • 12" maxi single en Europe[58]
A1. Cry Me a River (Dirty Vegas Vocal Mix) – 8:11
A2. Cry Me a River (Dirty Vegas Dub) – 7:39
B1. Cry Me a River (Johny Fiasco's Electric Karma Mix) – 7:51
B2. Cry Me a River (Bill Hamel Vocal Remix) – 7:43
  • CD single en Allemagne[20]
  1. Cry Me a River – 4:48
  2. Cry Me a River (Dirty Vegas Vocal Mix) – 8:11
  3. Cry Me a River (Bill Hamel Vocal Remix) – 7:43
  4. Like I Love You (Basement Jaxx Vocal Mix) – 6:04
  • CD single au Royaume-Uni[22]
  1. Cry Me a River – 4:48
  2. Cry Me a River (Dirty Vegas Vocal Mix) – 8:11
  3. Cry Me a River (Bill Hamel Vocal Remix) – 7:43
  • CD single au Canada, en France[21]
  1. Cry Me a River (Johny Fiasco mix) – 7:55
  2. Like I Love You (Basement Jaxx Vocal Mix) – 6:04
  3. Like I Love You (Deep Dish Zigzag Remix) – 9:40
  1. Cry Me a River – 4:48
  2. Cry Me a River (Instrumentale) – 4:47
  3. Cry Me a River (Dirty Vegas Vocal Mix) – 8:11
  4. Cry Me a River (Junior's Vasquez Earth Club Mix) – 6:43
  5. Like I Love You (Basement Jaxx Vocal Mix) – 6:04
  6. Like I Love You (Deep Dish Zigzag Remix) – 9:40

Crédits et personnels[modifier | modifier le code]

  • Assistant mixage audio – Steamy
  • Choriste – Justin Timberlake, Timbaland, Marsha Ambroise, Tyrone Tribbett, Greater Anointing
  • ClavinetScott Storch
  • Guitar – Bill Pettaway
  • Arrangement vocal – Justin Timberlake

Crédits extraits du livret de l'album Justified, Jive Records[79].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (2002-2003) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[80] 13
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[56] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[81] 29
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[82] 7
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[83] 5
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[84] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[49] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[54] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[53] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Songs)[51] 3
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[85] 19
Drapeau de la France France (SNEP)[58] 6
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[86] 6
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[87] 14
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[88] 6
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[57] 11
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[89] 10
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[59] 2
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[90] 10
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[91] 20

Classement annuel[modifier | modifier le code]

Classement (2003) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[92] 138
Drapeau de l'Australie Australie[93] 54
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre)[94] 60
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie)[95] 33
Drapeau des États-Unis États-Unis[96] 30
Drapeau de la France France[97] 50
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[98] 61

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certifications Ventes
Australie (ARIA) Disque d'or Or[6] 35 000
France (SNEP) Disque d'argent Argent[7] 125 000

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Région Date Format Label
Europe[58] 11 novembre 2002 12" single Jive Records
États-Unis[17],[99] 24 novembre 2002 Diffusion radio
Monde[18],[100] 23 décembre 2002 12" single
France[19],[101] 12" single, cassette single RCA Records
Allemagne[20] 27 janvier 2003 CD single
Royaume-Uni[22] 3 février 2003
Canada[21] 6 février 2003 Jive Records
États-Unis[23] 18 février 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cry Me a River - Justin Timberlake », sur Allmusic (consulté le 27 mars 2012)
  2. a et b « Justin Timberlake : son tube "Cry Me a River" a été inspiré par Britney Spears... », sur Public.fr,‎ 22 décembre 2011 (consulté le 30 mai 2012)
  3. a, b et c (en) « Justin Timberlake : Cry Me a River », sur New Musical Express,‎ 4 février 2003 (consulté le 2 juin 2012)
  4. a et b (en) « Annet Artani: From "Everytime" to "Alive" », sur MuuMuse.com (consulté le 1er janvier 2012)
  5. a, b et c (en) « The Grammy Award Winners of 2004 », sur The New York Times Company, The New York Times,‎ 9 février 2004 (consulté le 5 juin 2012)
  6. a, b et c (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2003 Singles », sur aria.com.au (consulté le 17 mars 2012)
  7. a, b et c « Disque en France - 2003 », sur disqueenfrance.com (consulté le 30 mai 2012)
  8. a, b et c « Justin Tightlipped About Whether 'River' Flows From Britney », sur MTV News. Viacom,‎ 29 octobre 2002 (consulté le 31 mai 2012)
  9. a et b « Top VMA Award Winners », Billboard, Nielsen Business Media, Inc, vol. 115,‎ 2003, p. 68 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  10. a, b et c (en) « Justin Timberlake – Cry Me a River (CD) », sur Discogs (consulté le 31 mai 2012)
  11. « Britney Spears : Justin Timberlake dit tout sur leur rupture », sur Staragora.com (consulté le 31 mai 2012)
  12. a et b « Justified par Justin Timberlake », sur iTunes (FR) (consulté le 31 mai 2012)
  13. « Why Is Justin Timberlake The Only Youngster Who Can Stand Up To Sting? », sur MTV News. Viacom,‎ 4 février 2004 (consulté le 31 mai 2012)
  14. a et b « Justin Timberlake avoue enfin s'être inspiré de Britney Spears pour "Cry Me a River" », sur News-de-stars.com,‎ 2 février 2012 (consulté le 1er juin 2012)
  15. a et b (en) « Justin Timberlake Reveals Britney Spears Inspiration Behind 'Cry Me a River' », sur The Huffington Post,‎ 22 décembre 2011 (consulté le 1er juin 2012)
  16. (en) « Like I Love You - Justin Timberlake : Songs, Reviews, Credits, Awards », sur AllMusic (consulté le 1er juin 2012)
  17. a et b (en) « R&R :: Going for Adds :: CHR/Top 40 », sur Going for Adds. Radio and Records (consulté le 1er juin 2012)
  18. a et b (en) « Justin Timberlake - Cry Me a River (Vinyl) », sur Amazon.com (CA). Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  19. a et b « Justin Timberlake - Cry Me a River: Remixes », Amazon.com (FR). Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  20. a, b et c (de) « Justin Timberlake - Cry Me a River (Single, Maxi) », sur Amazon.com (DE). Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  21. a, b et c (en) « Justin Timberlake - Cry Me a River (Pt.2) », Amazon.com (CA). Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  22. a, b et c (en) « Justin Timberlake - Cry Me a River (CD 1) », sur Amazon.com (UK). Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  23. a, b et c (en) « Cry Me a River: Justin Timberlake: Music », sur Amazon.com. Amazon Inc (consulté le 31 mai 2012)
  24. (en) « Justin Tightlipped About Whether 'River' Flows From Britney », sur MTV News,‎ 29 octobre 2002 (consulté le 1er janvier 2012)
  25. (en) « Britney Previews LP, Denies Rumors Of 'Cry Me a River' Response », sur MTV News,‎ 30 mai 2003 (consulté le 1er janvier 2012)
  26. (en) « 'This one's for you': Ex-music couples sing of their love woes », Manila Bulletin Publishing Corp. (consulté le 1er janvier 2012)
  27. a, b, c et d (en) « Justin Timberlake Cry Me a River – Digital Sheet Music », sur Musicnotes.com (consulté le 2 juin 2012)
  28. a et b (en) « Justin Timberlake: Justified : Music Review », sur Slant Magazine,‎ 8 novembre 2002 (consulté le 2 juin 2012)
  29. a et b (en) « Justin Timberlake - Justified (2002) », sur Entertainment Weekly,‎ 28 octobre 2002 (consulté le 2 juin 2012)
  30. (en) « Justin Timberlake – Justified », sur Stylus Magazine. Todd Burns,‎ 1er septembre 2003 (consulté le 3 juin 2012)
  31. a et b (en) « Justin Timberlake: Justified – Review », sur BBC Music (BBC),‎ 20 novembre 2002 (consulté le 15 mai 2012)
  32. (en) « 500 Greatest Songs of All the Time: Justin Timberlake, 'Cry Me a River' », sur Rolling Stone (consulté le 2 juin 2012)
  33. (en) « Justin Timberlake: Justified », sur The Guardian,‎ 1er novembre 2002 (consulté le 2 juin 2012 2012)
  34. a et b « Scott Storch répond aux provocations de Timbaland », sur 2kmusic.com (consulté le 2 juin 2012 2012)
  35. (en) « Music – Artists – Album Review: Justified », sur Jam!. Canoe.ca (consulté le 4 juin 2012)
  36. (en) « Justin Timberlake – Justified, Album Review », sur The Situation,‎ 26 novembre 2002 (consulté le 4 juin 2012)
  37. (en) « Justified Review », sur Allmusic. Rovi Corporation,‎ 5 novembre 2002 (consulté le 4 juin 2012)
  38. (en) « Justified | Album Reviews », sur Rolling Stone,‎ 4 novembre 2002 (consulté le 5 juin 2012)
  39. (en) « Justin Timberlake – Justified », sur Sputnikmusic,‎ 30 juillet 2005 (consulté le 16 mai 2012)
  40. (en) « Katy Perry's 'Part Of Me' Joins All-Time Great Kiss-Offs », sur MTV News. Viacom,‎ 14 février 2002 (consulté le 5 juin 2012)
  41. (en) « 100 Best Songs of the 2000s: Justin Timberlake, 'Cry Me a River' », sur Rolling Stone, Wenner Media LLC (consulté le 5 juin 2012)
  42. (en) « 500 Greatest Songs of All Time », sur Rolling Stone, Wenner Media LLC (consulté le 5 juin 2012)
  43. (en) « U2, Rihanna, Amy Winehouse, Foo Fighters fill out VH1's '100 Greatest Songs of the '00s' », sur Entertainment Weekly, Time Inc,‎ 29 septembre 2011 (consulté le 5 juin 2012)
  44. (en) « Top 100 Pop Songs of 2003 », sur About.com. The New York Times Company (consulté le 5 juin 2012)
  45. (en) « Top 100 Pop Songs of the 2000s », sur About.com. The New York Times Company (consulté le 5 juin 2012)
  46. (en) « MTV European Award Nominees: Timberlake, White Stripes Lead The Pack », sur Tour Dates,‎ 30 septembre 2003 (consulté le 5 juin 2012)
  47. (en) Associated Press Editor, « Timberlake tops MTV Europe awards (Archive) », Cable News Network, Turner Broadcasting System,‎ 7 novembre 2003 (lire en ligne)
  48. (en) « Hot 100 — Biggest Jump », sur Prometheus Global Media, Billboard (consulté le 9 juin 2012)
  49. a et b (en) Justin Timberlake - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  50. (en) « Pop Songs — Biggest Jump », sur Prometheus Global Media, Billboard (consulté le 9 juin 2012)
  51. a et b (en) Justin Timberlake - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  52. (en) « Hot R&B/Hip-Hop Songs — Biggest Jump », sur Prometheus Global Media, Billboard (consulté le 9 juin 2012)
  53. a et b (en) Justin Timberlake - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  54. a et b (en) Justin Timberlake - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 17 mars 2012.
  55. (en) « Up is Down for Remixers », sur Nielsen Business Media, Inc, Billboard (ISSN 0006-2510, consulté le 9 juin 2012)
  56. a, b et c (en) Australian-charts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  57. a, b et c (en) Charts.org.nz – Justin Timberlake – Cry Me a River. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  58. a, b, c, d et e Lescharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. SNEP. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  59. a et b (en) Archive Chart. UK Singles Chart. ChartArchive. Consulté le 17 mars 2012.
  60. a et b (en) « Chart Stats – Justin Timberlake – Cry Me a River », sur Chart Stats. Official Charts Company (consulté le 11 juin 2012)
  61. (en) « Justin Timberlake Official Top 20 », MTV UK (consulté le 11 juin 2012)
  62. « Biographie de Francis Lawrence. », sur Staragora.com (consulté le 26 juin 2012)
  63. a, b et c (en) « 'Cry Me a River' About Britney And Justin, But Not: VMA Lens Recap », sur MTV News. Viacom,‎ 18 août 2003 (consulté le 26 juin 2012)
  64. « Cry Me a River (Edited version) », iTunes Store (FR). Apple Inc (consulté le 26 juin 2012)
  65. « Clip Bob Sinclar - Rock This Party », sur Radiofg.com (consulté le 26 juin 2012)
  66. a et b (en) « Justin And Britney At War, Magazine Cover Story Declares », sur MTV News. Viacom,‎ 12 décembre 2002 (consulté le 21 mai 2012)
  67. (en) « Britney Spears: 'Sometimes It's Hard To Be A Woman' », Rolling Stone, Jann Wenner LLC,‎ 2 octobre 2003 (ISSN 0035-791X, lire en ligne)
  68. (en) « Britney's 'Toxic' Clip Makes 'Cry Me A River' Look Like Child's Play », MTV News. Viacom,‎ 30 décembre 2003 (consulté le 2 juillet 2012)
  69. « Missy Eliot Tops VMA Noms List », Billboard, Nielsen Business Media, Inc, vol. 115,‎ 2003, p. 6 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  70. « The 2002 Billboard Music Awards », Billboard, Nielsen Business Media, Inc, vol. 114,‎ 2003, p. 73 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  71. (en) « Justin Timberlaked returns to the United Kingdom », sur NME, IPC Media,‎ 3 décembre 2003 (consulté le 29 juin 2012)
  72. (en) « It's Justin Timberlake Gone Wild At Late-Night Club Show », MTV News. Viacom,‎ 13 juin 2003 (consulté le 29 juin 2012)
  73. (en) « Futuresex/Loveshow Live from Madison Square Garden », MTV News. Viacom,‎ 18 décembre 2007 (consulté le 30 juin 2012)
  74. (en) « Justin Timberlake Mixes 'Cry Me a River' with Drake's 'Over' », sur Billboard, Prometheus Global Media,‎ 26 octobre 2010 (consulté le 30 juin 2012)
  75. (en) « Taylor Swift Covers Justin Timberlake's 'Cry Me a River': Watch », sur Billboard, Prometheus Global Media,‎ 1er novembre 2011 (consulté le 30 juin 2012)
  76. (en) « Video Q&A: Justin Bieber Dreams On », sur Billboard, Prometheus Global Media,‎ 27 août 2009 (consulté le 30 juin 2012)
  77. (en) « The Cliks cover Timberlake hit », Jam!. Canoe.ca (consulté le 30 juin 2012)
  78. (en) « Review: World class Leona Lewis at Sheffield Arena – News », sur Sheffield Star, Sheffield Newspapers Ltd,‎ 29 mai 2010 (consulté le 30 juin 2012)
  79. Justified, Justin Timberlake, 2002, Livret de l'album, Jive Records, 0638592246225
  80. (de) Charts.de – Justin Timberlake - Cry Me a River. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 17 mars 2012.
  81. (de) Austrian-charts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  82. (nl) Ultratop.be – Justin Timberlake – Cry Me a River. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 17 mars 2012.
  83. Ultratop.be – Justin Timberlake – Cry Me a River. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 17 mars 2012.
  84. (da) Danishcharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  85. (fi) Finnishcharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  86. (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 17 mars 2012.
  87. (en) Italiancharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Top Digital Download. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  88. (nl) Dutchcharts.nl – Justin Timberlake – Cry Me a River. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  89. (en) Norwegiancharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  90. (en) Swedishcharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  91. (en) Swisscharts.com – Justin Timberlake – Cry Me a River. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 17 mars 2012.
  92. (de) « German Top 20 - The Chart Of 2003 », sur Würzburg Universität (consulté le 12 juillet 2012)
  93. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts - Top 100 Singles 2003 », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 12 juillet 2012)
  94. (nl) « Jaaroverzichten 2003 », sur Ultratop (consulté le 12 juillet 2012)
  95. « Rapports annuels 2003 », sur Ultratop (consulté le 12 juillet 2012)
  96. (en) « The Billboard Hot 100 Singles & Tracks », sur Billboard (consulté le 12 juillet 2012)
  97. « Classement Singles - année 2003 », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 12 juillet 2012)
  98. (nl) « Jaaroverzichten - Single 2003 », sur Dutch Top 40 (consulté le 12 juillet 2012)
  99. (en) « Cry Me a River: Timberlake Justin (Vinyl) », Amazon.com (US). Amazon Inc (consulté le 1er juin 2012)
  100. (de) « Cry Me a River: Remixes (Vinyl LP) », Amazon.com (DE). Amazon Inc (consulté le 3 juin 2012)
  101. « Cry Me a River: Timberlake Justin », Amazon.com (FR). Amazon Inc (consulté le 30 mai 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 26 juillet 2012 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.