Ayo Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ayo Technology

Single par 50 Cent featuring Justin Timberlake et Timbaland
extrait de l'album Curtis
Sortie 29 mai 2007
Durée 4:06
Genre Hip-hop
Format CD single, téléchargement digital
Auteur Curtis Jackson, Justin Timberlake, Timothy Mosley, Nathaniel Hills
Producteur Timbaland, Nate "Danja" Hills
Label Aftermath, Interscope, Shady, G-Unit Records

Singles par 50 Cent

Singles par Justin Timberlake

Singles par Timbaland

Ayo Technology est une chanson du rappeur américain 50 Cent extrait de son troisième album, Curtis sur lequel apparaissent Justin Timberlake et Timbaland, ce dernier en ayant produit la musique. Le titre est sorti en tant que quatrième single de l'album. Il s'est respectivement classé numéro 2 et 5 sur le Billboard Hot 100 et le UK Singles Chart. L'artiste belge Milow a repris ce titre dans une version plus acoustique.

Genèse[modifier | modifier le code]

HipHopDX a annoncé que la chanson a été renommée trois fois. Elle a été intitulée la première fois Ayo Pornography puis Ayo Technology, et après She Wants It. En conclusion, ils ont choisi Ayo Technology. La chanson est en featuring avec Justin Timberlake et Timbaland, mais la plupart des sources ne citent pas Timbaland pour être dans la chanson. En 2008, elle a été nommée un Grammy dans la catégorie Best Rap Song.

Les paroles de la chanson parlent d'une prostituée et de fantasmes sexuels passionnés, de mouvements explicites du corps (comme quand Justin Timberlake chante Why don't you sit down on top of me : Pourquoi ne t'assieds-tu pas sur moi) et mentionnent l'insatisfaction induite par l'usage de la pornographie comme ersatz du vrai sexe : I'm tired of using technology : j'en ai assez de la technologie (de la médiation technologique à l'amour, i.e. de la pornographie).

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

La vidéo musicale a été diffusée pour la première fois sur Bet le , et a été filmée à Londres, Royaume-Uni.

50 Cent a décrit le clip vidéo à MTV. Il a déclaré :

« Vous pouvez constater que ce n'est pas mon uniforme normal, les fringues que je porte habituellement dans les clips mais il est temps pour moi de varier un peu les choses, et c'est l'occasion rêvée de changer d'apparence. Vous pourriez voir ceci sur le tapis rouge, mais pas dans les clips vidéo. »

Le personnage interprété par Timbaland utilise des dispositifs inspirés du film Minority Report tel que les ordinateurs à écran contrôlé par les gestes des mains, sans contact direct, via une interface optique. L'apparence de Justin Timberlake est semblable à son rôle dans sa vidéo musicale Sexy Back.

Performance dans les hits-parades[modifier | modifier le code]

Ayo technology est devenue le grand succès de 50 Cent sur Billboard Hot 100, il entra en la 22e place. Il atteint le numéro 5, devenant son dixième single à atteint le Top 5. Au Royaume-Uni, la chanson entra en dixième position, devenant son huitième single a atteint le Top 10. Elle a atteint le numéro 2 sur UK Singles Chart devenant son grand succès sur ce pays, battant In Da Club et Candy Shop qui tous les deux étaient au numéro 3.

Reprise et remix[modifier | modifier le code]

  • 50 cent feat Justin Timberlake : Ayo Technology
  • Francisco : 50 cent Ayo Techology remix
  • SkyVersions : Apologize/Ayo Technology
  • Bob Sinclar :Ayo Technology 50 cent remix
  • Morris Video :50 cent feat Daft punk Ayo Technology remix
  • Milow : Ayo Technology
  • Katerine : Ayo Technology
  • Skyla : Ayo Technology
  • The Baseballs : Ayo Technology
  • Un remix officiel de la chanson est en featuring le chanteur de R&B et rappeur Francisco.

Le rappeur Krayzie Bone a créé un remix intitulé Perfect Execution de son mixtape The Fixtape: Smoke on This sorti en 2008 et le rappeur belge Tikeboss a repris le thème dans son hit "Mozart".

Classements[modifier | modifier le code]

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2007-2008) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[1]
3
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[2]
10
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[3]
14
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[4]
13
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 40)[5]
6
Drapeau du Canada Canada (Hot 100)[6]
12
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[7]
7
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[8]
5
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[9]
41
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Pop Songs)[10]
11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Rap Songs)[11]
10
Drapeau de l’Union européenne Europe (Hot 100)[12]
52
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[13]
17
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[14]
7
Drapeau de la France France (SNEP)[15]
5
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[16]
7
Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[17]
1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[18]
19
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[19]
2
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[20]
8
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[21]
2

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (2007) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[22] 37

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Musicline.de – 50 Cent Feat.Timberlake,Justin. Media Control Charts. PhonoNet GmbH. Consulté le 1er avril 2012.
  2. (en) Australian-charts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  3. (de) Austrian-charts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  4. (nl) Ultratop.be – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 1er avril 2012.
  5. Ultratop.be – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Ultratop 40. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 1er avril 2012.
  6. (en) 50 Cent Album and Song Chart History Canadian Hot 100 for 50 Cent. Prometheus Global Media. Consulté le 1er avril 2012.
  7. (da) Danishcharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  8. (en) 50 Cent Album and Song Chart History Billboard Hot 100 for 50 Cent. Prometheus Global Media. Consulté le 1er avril 2012.
  9. (en) 50 Cent Album and Song Chart History Billboard R&B/Hip-Hop Songs for 50 Cent. Prometheus Global Media. Consulté le 1er avril 2012.
  10. (en) 50 Cent Album and Song Chart History Billboard Adult Pop Songs for 50 Cent. Prometheus Global Media. Consulté le 1er avril 2012.
  11. (en) 50 Cent Album and Song Chart History Billboard Rap Songs for 50 Cent. Prometheus Global Media. Consulté le 1er avril 2012.
  12. (en) 50 Cent Album and Song Chart History European Hot 100 for 50 Cent. Prometheus Global Medi. Consulté le 1er avril 2012.
  13. (en) Spanishcharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Canciones Top 50. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  14. (fi) Finnishcharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  15. Lescharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. SNEP. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  16. (en) Norwegiancharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  17. (en) Charts.org.nz – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Top 40 Singles. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  18. (nl) Nederlandse Top 40 – 50 Cent feat. Justin Timberlake search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 1er avril 2012.
  19. (en) ChartArchive. UK Singles Chart. ChartArchive. Consulté le 1er avril 2012.
  20. (en) Swedishcharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  21. (en) Swisscharts.com – 50 Cent feat. Justin Timberlake – Ayo Technology. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 1er avril 2012.
  22. Die erfolgreichsten Hits des neuen Jahrtausends