Communaupole de Lens-Liévin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 25′ N 2° 48′ E / 50.417, 2.8

Communauté d'agglomération de Lens-Liévin
Communaupole
Communaupole de Lens-Liévin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Forme d'intercommunalité Communauté d'agglomération
Siège Lens
Communes 36
Président Sylvain Robert
Date de création 1er janvier 2000
Code SIREN 246 200 364
Démographie
Population 244 561 hab. (2010)
Densité 1 019 hab./km2
Géographie
Superficie 240 km2
Localisation
Localisation dans le Pas-de-Calais.
Localisation dans le Pas-de-Calais.
Liens
Site web http://www.communaupole-lenslievin.fr/

La communauté d'agglomération de Lens-Liévin (CALL), dite Communaupole, est une intercommunalité française située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais.

Ses deux villes principales étaient en 2010 Lens (35 032 habitants) et Liévin (31 873 habitants).

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée le 1er janvier 2000 , la 'communauté d'agglomération de Lens-Liévin a repris le périmètre d'un district né en 1968 ainsi que ses compétences. Ces compétences ont été depuis élargies.

Le 25 juin 2004, la communauté d'agglomération a adopté la dénomination Communaupole.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Représentation schématique du relief dans la Communaupole

Adossée aux collines d'Artois, la Communaupole couvre une grande partie de la plaine de Lens (la Gohelle). Sa superficie totale est de 240 km² environ, ce qui représente une densité de population de 1040 habitants au kilomètre carré. Les altitudes s'échelonnent de 192 mètres au sud-ouest (Bouvigny-Boyeffles) à 14 mètres au nord-est (Wingles), avec une mention particulière pour les terrils de Loos-en-Gohelle qui culminent à 187 mètres. L'altitude moyenne est de 67 mètres.

L'agglomération est drainée par le Surgeon, affluent de la Lys et par la Deûle canalisée et ses affluents (dont la Souchez). Elle participe à ce titre à deux schémas d'aménagement et de gestion des eaux.

Intercommunalités du secteur est du Pas-de-Calais (Arras, Béthune-Bruay, Lens-Liévin, Hénin-Carvin), celle d'Hénin-Carvin est en vert.

Elle couvre tout ou partie de cinq circonscriptions législatives du Pas-de-Calais (2e, 11e, 12e, 13e, 14e) et de treize cantons : Avion, Bully-les-Mines, Harnes, Lens-Est, Lens-Nord-Est, Lens-Nord-Ouest, Liévin-Nord, Liévin-Sud, Noyelles-sous-Lens, Rouvroy, Sains-en-Gohelle, Vimy et Wingles.

Composition[modifier | modifier le code]

La Communaupole comprend les 36 communes suivantes : (dont 29 de l'arrondissement de Lens et 7 communes de l'arrondissement d'Arras).

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Lens (siège) 62498 Lensois 11,70 34 190 (2011) 2 922
Ablain-Saint-Nazaire 62001 Ablainois 9,85 1 773 (2011) 180
Acheville 62003 Achevillois 3,04 624 (2011) 205
Aix-Noulette 62019 Aixois 10,44 3 841 (2011) 368
Angres 62032 Angrois 4,82 4 033 (2011) 837
Annay 62033 Annaysiens 4,33 4 246 (2011) 981
Avion 62065 Avionnais 13,04 17 947 (2011) 1 376
Bénifontaine 62107 Bénifontainois 4,24 355 (2011) 84
Billy-Montigny 62133 Billysiens 2,71 8 224 (2011) 3 035
Bouvigny-Boyeffles 62170 Bovéniens 9,07 2 453 (2011) 270
Bully-les-Mines 62186 Bullygeois 7,66 12 726 (2011) 1 661
Carency 62213 Carençois 8,60 705 (2011) 82
Éleu-dit-Leauwette 62291 Eleusiens 1,17 2 872 (2011) 2 455
Estevelles 62311 Estevellois 2,54 1 894 (2011) 746
Fouquières-lès-Lens 62351 Fouquiérois 4,14 6 534 (2011) 1 578
Givenchy-en-Gohelle 62371 Givenchyssois 5,95 2 041 (2011) 343
Gouy-Servins 62380 Goisais 3,32 330 (2011) 99
Grenay 62386 Grenaysiens 3,22 6 698 (2011) 2 080
Harnes 62413 Harnésiens 10,76 12 204 (2011) 1 134
Hulluch 62464 Hulluchois 5,74 3 072 (2011) 535
Liévin 62510 Liévinois 12,83 31 790 (2011) 2 478
Loison-sous-Lens 62523 Loisonnais 3,55 5 229 (2011) 1 473
Loos-en-Gohelle 62528 Loosois 12,70 6 713 (2011) 529
Mazingarbe 62563 Mazingarbois 10,29 7 551 (2011) 734
Méricourt 62570 Méricourtois 7,53 11 812 (2011) 1 569
Meurchin 62573 Meurchinois 4,64 3 735 (2011) 805
Noyelles-sous-Lens 62628 Noyellois 3,72 6 849 (2011) 1 841
Pont-à-Vendin 62666 Pont-à-Vendinois 2,01 3 122 (2011) 1 553
Sains-en-Gohelle 62737 Sainsois 5,71 6 420 (2011) 1 124
Sallaumines 62771 Sallauminois 3,82 9 649 (2011) 2 526
Servins 62793 Servinois 6,36 1 059 (2011) 167
Souchez 62801 Souchezois 6,75 2 522 (2011) 374
Vendin-le-Vieil 62842 Vendinois 10,67 7 680 (2011) 720
Villers-au-Bois 62854 Villersois 5,20 550 (2011) 106
Vimy 62861 Vimynois 11,33 4 305 (2011) 380
Wingles 62895 Winglois 5,93 8 239 (2011) 1 389

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté d'agglomération est à Lens, 21, rue Marcel-Sembat.

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération est administrée par son Conseil communautaire, composé de 96 conseillers municipaux représentant chacune des 36 communes membre.

Le conseil communautaire du 22 avril 2014 a élu son nouveau président, Sylvain Robert, maire de Lens[1].

Le conseil communautaire a ensuite élu, le 30 avril 2014, ses vice-présidents, qui sont :

  1. Laurent Duporge, élu de Liévin, chargé du développement économique et du tourisme ;
  2. François Lemaire, maire de Bully-les-Mines, chargé de l'habitat et du foncier.
  3. Jean-Marie Alexandre, maire de Souchez, chargé des finances ;
  4. Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle, chargé de la recherche et de l'innovation ;
  5. Maryse Loup-Rouzé, maire de Wingles, chargée du personnel et des marchés publics ;
  6. Patrice Delaleu, maire de Servins, chargé des déchets et des collectes ;
  7. Michel Bouchez, maire de Fouquières-lès-Lens, chargé de l'évaluation, des services à la personne, du cadre de vie ;
  8. Bernard Urbaniak, maire de Mazingarbe, chargé du transport et de la mobilité ;
  9. Philippe Duquesnoy, maire de Harnes, chargé de la culture ;
  10. André Kuchcinski, maire de Hulluch, chargé de la mutualisation ;
  11. Daniel Kruszka, maire de Loison-sous-Lens, chargé de l'emploi ;
  12. Dominique Robillard, maire d'Ablain-Saint-Nazaire, chargé des grands projets et des communes rurales ;
  13. Alain Bavay, élu d'Éleu-dit-Leauwette, chargé de la politique de la ville ;
  14. Jean-Pierre Blancart, maire de Villers-au-Bois, chargé de l'eau et de l'assainissement ;
  15. Jacques Larivière, maire de Vimy, chargé des sports[2].

Il a également élu des conseillers délégués, qui sont Alain Lherbier, maire de Gouy-Servins, Alain Lefebvre, maire d'Aix-Noulette, conseiller général, Philippe La Grange, maire d'Acheville, Didier Hiel, maire de Vendin-le-Vieil, Alain Roger, maire de Noyelles-sous-Lens et Bernard Ogier, maire de Pont-à-Vendin[3].

L'ensemble forme l'exécutif de la communauté pour le mandat 2014-2020.

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs du District et de la Communauté d'agglomération
Période Identité Étiquette Qualité
1968 1998 André Delelis PS sénateur
1998 2001 Jean-Marie Alexandre MRG conseiller régional
2001 2010 Michel Vancaille PS VP conseil général
31 mai 2010 22 avril 2014 Jean-Pierre Kucheida PS député,
-maire de Liévin (1981 → 2013)
22 avril 2014[4] en cours
(au 29 novembre 2014)
Sylvain Robert PS maire de Lens

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté exerce les compétences qui lui sont déléguées par les communes membres. Il s'agit notamment de :

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

La Communaupole a élaboré son schéma de cohérence territoriale (SCOT)[5] dans le cadre d'un syndicat mixte qui l'associe avec sa voisine, la communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin. Les deux communautés d'agglomérations exploitent également en commun un crématorium et collaborent dans plusieurs autres domaines. Ainsi depuis 2003, elles ont transféré leur compétence transports (PDU et réseau Tadao) au Syndicat mixte des transports (SMT) auquel se sont jointes en 2006 la communauté d'agglomération de l'Artois (Artois Comm.) et la communauté de communes de Nœux et environs (CCNE). La nouvelle entité rassemble ainsi 114 communes, soit une population de quelque 600 000 habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Portelli, « Lens-Liévin : Sylvain Robert confirme sans difficultés sa position de favori à la présidence de la Communauté d’agglomération : Le groupe PS, Verts et républicains possède une majorité… relative à la CALL. Sylvain Robert partait donc largement favori dans la course pour la présidence de la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin mais dans un passé pas si lointain que cela (en 1998) nous avions quand même assisté à une surprise. », La Voix du Nord,‎ 22 avril 2014 (lire en ligne).
  2. Emmanuel Crépelle, « Agglo Lens-Liévin: huit heures de séance pour élire les vice-présidents et un clash avec le PC : En réduisant le nombre de vice-présidents et en changeant le mode d’élection des conseillers, le législateur s’attendait-il à ce que les assemblées deviennent plus politiques ? C’est en tout cas ce qui s’est produit à la CALL. », La Voix du Nord,‎ 1er mai 2014 (lire en ligne).
  3. « Les élus », sur http://www.communaupole-lenslievin.fr,‎ 20 juin 2014 (consulté le 29 novembre 2014)
  4. Audrey Halford, « Lens-Liévin: Sylvain Robert succède à Jean-Pierre Kucheida à la communauté d’agglomération : Ce mardi soir, Jean-Pierre Kucheida, ancien député-maire de Liévin, a passé le témoin à la tête de la communauté d’agglomération de Lens-Liévin. Trois candidats étaient en lice pour lui succéder : le maire de Lens Sylvain Robert (PS et apparentés), Bruno Troni (maire PCF de Billy-Montigny) et José Evrard (ancien communiste élu conseiller municipal à Billy-Montigny sur une liste FN). », La Voix du Nord,‎ 22 avril 2014 (lire en ligne).
  5. « SCOT Lens-Liévin et Hénin-Carvin ».

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]