Mercury-Atlas 6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mercury-Atlas 6
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Friendship 7
Équipage John Glenn
Date de lancement 20 février 1962 14:47:39 UTC
Site de lancement Cap Canaveral (Floride)
Date d'atterrissage 20 février 1962 19:43:02 UTC
Site d'atterrissage Océan Atlantique
Durée 04:56:26
Lanceur Atlas LV-3B
Nombre d'orbites 3
Apogée Apogée
Distance parcourue 121794 km
Photo de l'équipage
John Glenn à bord de la capsule Friendship 7
John Glenn à bord de la capsule Friendship 7
Navigation
Précédent MR-4 MA-7 Suivant

Mercury-Atlas 6 est la troisième mission spatiale habitée des États-Unis. Elle fait partie du Programme Mercury. Lancée le 20 février 1962, elle est pilotée par l'astronaute John Glenn qui a réalisé trois orbites autour de la terre, ce qui en a fait le premier américain dans l'espace[1] (les deux vols précédents étant des vols sub-orbitaux).

La capsule, baptisée Friendship 7, a été lancée par une fusée Atlas LV-3B depuis Cape Canaveral.

Déroulement de la mission[modifier | modifier le code]

Le vol était prévu depuis décembre 1961, et a été repoussé à 20 reprises. Le lancement a finalement lieu le 20 février à 14H47 UTC. Il est suivi en direct par des millions d'américains. John Glenn est alors le premier américain à ressentir les effets de l'impesanteur, qu'il décrit comme une sensation agréable[2]. Il devait effectuer initialement sept orbites, mais suite à un souci avec le bouclier thermique la mission est raccourcie.

Après 4 heures et 56 minutes de vol, la capsule est rentrée dans l'atmosphère et a été récupérée dans l'Océan Atlantique par le navire USS Noa (en).

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Project Mercury: NASA's First Manned Space Programme, John Catchpole, Ed. Springer, 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]