Championnat de France de rugby à XV 1970-1971

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1970-1971

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Édition 72e
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 64 équipes
Palmarès
Tenant du titre La Voulte sportif
Vainqueur AS Béziers
Finaliste RC Toulon

Navigation

La première division est constituée de huit groupes de huit clubs, soit 64 clubs au total. À l'issue de la phase qualificative, les quatre premières équipes de chaque groupe sont qualifiés pour les 16e de finale. L'épreuve se poursuit ensuite par élimination sur un match à chaque tour.

L'AS Béziers remporte le Championnat de France de rugby à XV de première division 1970-1971 après avoir battu le RC Toulon en finale.

Pour l'AS Béziers, c'est le premier d'une série de dix titres de champion de France remportés durant les années 70-80, alors que le RC Toulon devra attendre 1987 pour obtenir son premier titre après 1945.

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Les équipes sont listées dans leur ordre de classement à l'issue de la phase qualificative. Le nom des équipes du groupe A qualifiées pour les 16e de finale est en gras.

Groupe 1[modifier | modifier le code]

Groupe 2[modifier | modifier le code]

Groupe 3[modifier | modifier le code]

Groupe 4[modifier | modifier le code]

Groupe 5[modifier | modifier le code]

Groupe 6[modifier | modifier le code]

Groupe 7[modifier | modifier le code]

Groupe 8[modifier | modifier le code]

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
AS Béziers Stade poitevin 19-0
Stade dijonnais Saint-Jean-de-Luz OR 8-3
Stade bagnérais FC Lourdes 18-9
Section paloise Biarritz olympique 11-6
Stade montois Stadoceste tarbais 30-19
Castres olympique Stade beaumontois 12-3
SU Agen Stade aurillacois 6-3
La Voulte sportif ES Avignon Saint-Saturnin 14-3
CA Brive Stade rochelais 14-6
Tyrosse RCS Aviron bayonnais 11-8
CA Bègles AS Montferrand 12-8
US Dax US Cognac 3-0
RC Narbonne CA Périgueux 27-6
RC Toulon SC Graulhet 8-0
Stade toulousain US Romans 26-6
US Montauban FC Grenoble 12-8


Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
AS Béziers Stade dijonnais 11-0
Stade bagnérais Section paloise 8-5
Stade montois Castres olympique 6-5
SU Agen La Voulte sportif 17-9
CA Brive Tyrosse RCS 11-0
CA Bègles US Dax 0-10
RC Narbonne RC Toulon 6-14
Stade toulousain US Montauban 20-12

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
AS Béziers Stade bagnérais 32-9
Stade montois SU Agen 6-14
CA Brive US Dax 12-9
RC Toulon Stade toulousain 8-0

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
AS Béziers SU Agen 20-9
CA Brive RC Toulon 3-6

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes AS Béziers - RC Toulon
Score 15-9 après prolongations
Date 16 mai 1971
Stade Parc Lescure, Bordeaux
25 737 spectateurs payants
Arbitre Michel Dubernet
Les équipes
AS Béziers Armand Vaquerin, André Lubrano, Jean-Pierre Hortoland, Georges Senal, Alain Estève, Olivier Saïsset, Yvan Buonomo, Christian Pesteil, Richard Astre (cap.), Henri Cabrol, René Séguier, Jean Sarda, Joseph Navarro, Gérard Lavagne, Jack Cantoni
RC Toulon Jean-Claude Ballatore, Noêl Vadella, Arnaldo Gruarin, Michel Sappa, André Herrero (cap.), Christian Carrère, Daniel Hache, Daniel Herrero, Louis Irastorza, Paul Bos, Bernard Giabbiconi, Jean-Pierre Carreras, Gilles Delaigue, Roger Fabien, Bernard Laboure
Points marqués
AS Béziers 2 essais de Séguier, 2 pénalités de Cabrol, 1 drop de Astre
RC Toulon 3 pénalités de Laboure

Parmi les faits saillants du match, à noter la blessure de André Herrero qui joua 83 minutes avec des côtes fracturées et une belle percée de Jack Cantoni qui permit à Séguier de marquer l'essai de l'égalisation.

Lien externe[modifier | modifier le code]