Championnat de France de rugby à XV 1910-1911

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1910-1911

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) USFSA
Éditions 20
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Palmarès
Vainqueur Stade bordelais
Finaliste SCUF

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de première division 1910-1911 est remporté par le Stade bordelais qui bat le SCUF en finale.

Le Stade bordelais était favori car il avait remporté tous ses matchs (22) de la saison avant la finale.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Tournoi des cinq nations 1911 est remporté par le pays de Galles, la France est quatrième grâce à sa victoire contre l'Écosse.

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Le 5 mars 1911 :

à Paris, SCUF bat Le Havre AC 6-4
à Bordeaux, Stade Bordelais UC bat Stade Nantais UC 21-3
à Lyon, FC Lyon bat US Romans 6-5
à Poitiers, Stadoceste Tarbais bat Stade Poitevin 6-0

Demi-finales[modifier | modifier le code]

le 19 mars 1911

lieu Équipe 1 Équipe 2 Résultat
Parc des Princes SBUC FC Lyon 26-0
Tarbes SCUF Stadoceste tarbais 9-5

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes SBUC - SCUF
Score 14-0 (6-0)
Date 9 avril 1911
Stade Stade Sainte-Germaine, Le Bouscat (Bordeaux)
Arbitre Paul Meyer
Les équipes
Stade bordelais Robert Monier, Jean-René Pascarel, Jean Jacques Conilh de Beyssac, René Canton, Marcel Laffitte, André Perrens, Maurice Leuvielle, Maurice Boyau, Jean Anouilh, Fernand Perrens, Maurice Bruneau, Emile Strohl, Daniel Ihingoué, Julien Duffau, Henri Martin
SCUF Louis Pichereau, Emile Giffo, J.Thévenot, Henri Vezani, Charles Vallot, Henri Moure, Jules Cadenat, Albert Eutrope, R.Berthet, Henri Vives, Dominique Etchegaray, Rémi Laffitte, Charles du Souich, Henri Houblain, Maurice Auguste
Points marqués
Stade bordelais 4 essais par F.Perrens, Ihingoué, Anouilh, Duffau
1 pénalité de M.Boyau
SCUF

source[modifier | modifier le code]

La Vie Sportive, 1911

Lien externe[modifier | modifier le code]