Championnat de France de rugby à XV 1959-1960

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1959-1960

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 61
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 56 équipes
Palmarès
Vainqueur FC Lourdes
Finaliste AS Béziers

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de première division 1959-1960 est disputé par 56 clubs groupés en sept poules de huit clubs. Les quatre premiers de chaque poule et les quatre meilleurs clubs classés cinquièmes (soit 32 clubs) sont qualifiés pour la phase finale.

Par rapport à la saison précédente le nombre de club est augmenté de huit unités semble-t-il pour sauver quelques clubs qui sans cela auraient été rétrogradés (Bègles notamment qui n'avait remporté que 3 matchs sur 14 en 1958-59)[1], par suite les clubs qui ont disputé les quarts de finale de deuxième division sont promus, à l'exception de Montréjeau à qui l'on substitue Limoges.

Le championnat est remporté par le FC Lourdes qui bat l'AS Béziers en finale.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Tournoi des cinq nations 1960 est remporté par la France et l'Angleterre, le Challenge Yves du Manoir est remporté par le Stade montois qui bat l'AS Béziers (score de 9-9, victoire au bénéfice du nombre d'essais marqués).

Phase de qualification[modifier | modifier le code]

Le nom des équipes qualifiées pour les 16e de finale est en gras.

Poule A[modifier | modifier le code]

Poule B[modifier | modifier le code]

Poule C[modifier | modifier le code]

Poule D[modifier | modifier le code]

Poule E[modifier | modifier le code]

Poule F[modifier | modifier le code]

Poule G[modifier | modifier le code]

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes TOEC 14-6
Cahors rugby USA Limoges 14-3
SO Chambéry La Voulte sportif 6-3
SC Tulle SC Angoulême 11-3
US Dax Stade toulousain 8-0
Tyrosse RCS AS Montferrand 8-6
RC Vichy Aviron bayonnais 16-3
SC Mazamet RC Toulon 9-3
AS Béziers FC Auch 18-0
Foix CA Périgueux 9-0
Stade montois Stade hendayais 15-3
Stadoceste tarbais CS Vienne 6-3
Section paloise Racing club de France 14-6
Stade aurillacois Biarritz olympique 9-5
SC Graulhet US Cognac 8-3
CA Brive FC Grenoble 21-5

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes Cahors rugby 10-3
SO Chambéry SC Tulle 9-3
US Dax Tyrosse RCS 11-3
RC Vichy SC Mazamet 8-6
AS Béziers Foix 6-3
Stade montois Stadoceste tarbais 14-3
Section paloise Stade aurillacois 8-6
SC Graulhet CA Brive 9-6

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les demi-finales.

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes SO Chambéry 15-3
US Dax RC Vichy 12-5
AS Béziers Stade montois 19-16
Section paloise SC Graulhet 12-6

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Équipe 1 Équipe 2 Résultat
FC Lourdes US Dax 13-8
AS Béziers Section paloise 3-3

L'AS Béziers de qualifie car les trois points acquis par coup de pied de pénalité priment sur ceux obtenus par les palois par un drop goal.

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes FC Lourdes - AS Béziers
Score 14-11
Date 22 mai 1960
Stade Stadium de Toulouse
Arbitre Louis Parrot
Les équipes
FC Lourdes Jean-Louis Taillantou, Pierre Deslus, Thomas Manterola, André Laffont, Louis Guinle, Michel Crauste, Henri Domec, Roland Crancée, François Vallée, Antoine Labazuy, Pierre Faur, Roger Martine, Arnaud Marquesuzaa, Pierre Tarricq, Guy Calvo
AS Béziers Raoul Barrière, Emile Bolzan, Francis Mas, Pierre Mercier, André Gayraud, Roger Gensane, François Rondi, Jean Arnal, Pierre Danos, Robert Raynal, Jacques Fratangelle, Robert Spagnolo, Yvan Boggiano, Lucien Rogé, Paul Dedieu
Points marqués
FC Lourdes 2 essais de Fauré et Crauste, 2 pénalités et 1 transformation de Labazuy
AS Béziers 1 essai de Raynal, 1 transformation et 2 pénalités de Danos

L'équipe de Lourdes est fortement remaniée par rapport à celle de la saison précédente, avec le départ à la retraite des frères Prat, et de François Labazuy et Henri Rancoule partis à Tarbes et à Toulon. Par ailleurs Pierre Lacaze et Jean Barthe sont partis jouer au rugby à XIII, départs compensés par les arrivées de Michel Crauste et Arnaud Marquesuzaa qui viennent du Racing et de Roland Crancée qui était au Stade bagnérais. Lourdes l'emporte grâce à un pack d'avants dominateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Duboisset, RugbyGuide : Guide français et international, De Vecchi, 2006, 655 p (ISBN 2-7328-6843-4)

Lien externe[modifier | modifier le code]