Union athlétique gaillacoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Union athlétique gaillacoise

Logo du Union athlétique gaillacoise
Généralités
Fondation 1901
Couleurs rouge et noir
Stade Stade Laborie-Bernard Laporte
(4792 places)
Siège Avenue Flandres Dunkerque
81600 Gaillac
Championnat actuel Fédérale 2
Président Daniel Delmas
Entraîneur Jérôme Arru
Philippe Garrigues
Site web www.uagrugby.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 10 décembre 2010.

L'Union athlétique gaillacoise (UA Gaillac) est un club de rugby à XV français, basé à Gaillac évoluant en Fédérale 2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1901 sous le nom de Stade Gaillacois. Chronologiquement, il est le troisième club du département du Tarn. Ce sont les élèves du collège de la ville qui défendent ses couleurs au début. En 1905, premier changement de nom : Stade Athlétique Gaillacois. Le club emménage à Laborie, dans ce qui est toujours son stade, en novembre 1909.

Le SAG remporte son premier titre (celui de 4e série des Pyrénées) en 1927. Il accède à la deuxième série cette année-là, en remporte le titre en 1929 et monte en 1e série.

La politique sportive du gouvernement de Vichy obligeant les villes de moins de 50 000 habitants à n’avoir qu’un seul club, le SAG est contraint de fusionner avec les autres sociétés sportives de la ville : l’US Gaillac est ainsi fondée en décembre 1940.

Après la guerre, le club devient l’Union Athlétique des Cheminots de Gaillac pendant deux années (1948-1950) avant de reprendre son ancienne dénomination et de réintégrer l’UAG omnisports.

Après quelques titres régionaux, le club accède à la Troisième Division (dite Excellence) en 1959. Il en atteint la finale en 1961 (défaite contre Figeac 3-10) et monte en Deuxième Division (la Fédérale). Le club échoue pour la montée en Nationale en 1965 contre Bourgoin, mais obtient enfin l’accession en 1968, malgré une défaite en finale contre Saint-Jean-de-Luz. Il redescendra en groupe B dix ans plus tard.

Pendant cette période de disette, ce sont les jeunes qui maintiennent les couleurs du club au sommet, avec des titres de champions des Pyrénées chez les cadets et les juniors, et deux titres consécutifs de champions de France en juniors Crabos en 1983 et 1984.

La remontée s’amorce en 2002 sous la houlette de Hubert Mauillon homme d'affaire Gaillacois, avec l’accession à la Fédérale 1. La même année, les juniors Reichel sont sacrés champions de France. Ils répèteront l’exploit en 2003 et 2004.

L’équipe première, pour sa part menée par Alain Gaillard, échoue deux fois d’un rien pour l’accession à la Pro D2 en demi-finale, d’abord en 2004 (contre le Stade bordelais) à Marmande. Et en 2005 (contre l’US Colomiers)lors des demi-finales aller-retour. La consécration arrive en 2006 à Lourdes avec le titre de champion de France (Trophée Jean-Prat) grâce à sa victoire contre Limoges 21-18 grâce à un drop de Patrice Giry dans les dernières secondes du match. Le club évolue pour la première fois de son histoire en deuxième division professionnelle pour la saison 2006-07dont il finira 7ème.

Sportivement, l'équipe fait bonne figure en deuxième division. Mais c'est financièrement que l'équipe connait des difficultés. Le club envisage un temps une fusion avec le club voisin de Graulhet. Celle-ci n'aboutit pas et à l'issue de la saison, la Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion (DNACG) décide de rétrograder Gaillac en Fédérale 3. Le club est mis en liquidation judiciaire le 13 juillet 2007[1]. [2].


Durant la saison 2011- 2012 le travail imposé par le duo d'entraîneurs et le sérieux des joueurs porte ses fruits ! Près de 100 essais sont marqués tout au long de la saison ! Mais l'équipe échoue en finale du championnat de France face à l'entente du Bassin d'Arcachon. Ce match a mobilisé 1500 supporteurs qui ont fait le déplacement jusqu'à Villeneuve sur Lot. Le club quitte donc la fédérale 3 pour accéder à l'étage supérieur.

2012: L'UA Gaillac joue en fédérale 2


(Page histoire du site officiel du club)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Fédérale 1
    • Champion (1) : 2006
  • Challenge de l'Espérance
  • Championnat de France de Troisième Division
    • Finaliste (1) : 1961
  • Finaliste de 4e série des Pyrénées
    • Finaliste (1) : 1912
  • Champion de 4e série des Pyrénées
    • Finaliste (1) : 1927
  • Champion de 2e série des Pyrénées
    • Finaliste (1) : 1929
  • Champion de France Reichel B
    • Champion (3) : 2002, 2003 et 2004
  • Champion de France Cadet
    • Champion (3) : 2005
  • Fédérale 3
    • Finaliste (1) : 2012
  • Présidents célèbres récents

Hubert Mauillon et Jean Pierre Delmas

Joueurs célèbres de l'UA Gaillac[modifier | modifier le code]

  • Paul Marchandeau, premier capitaine de l’équipe des Glaïeuls en 1900-01, ministre d’état sous la Troisième République
  • Daniel Héricé, joueur international, mais aussi international d’athlétisme, champion de France du décathlon et du disque
  • Jean Pierre-Antoine, Vainqueur de la Coupe de France 1948, Champion de France de Première division (Brennus) en 1949 et 1950 avec le Castres olympique
  • Mathieu Bonello, joueur au Castres olympique
  • Daniel Revailler
  • Vincent Moscato
  • Adrien Molinier
  • Bernard Laporte[3]
  • Arnaud Costes, international Français de rugby, 14 sélections, et deux participations aux coupes du monde (1995/1999).
  • Geoffrey Palis, international -18, -19, -20 ans, participation à la coupe du monde -20 ans en Juin 2011, joueur professionnel au Sporting club albigeois formé à l'UA Gaillac.
  • Antoine Tichit, Champion de France Cadet avec l'UA Gaillac, international -20 ans, participation à la coupe du monde 2009, Joueur professionnel à l'USOyonnax, formé à l'UA Gaillac
  • Andrew Walker, international Australien qui débute au rugby à XV puis a joué au rugby à XIII avec les St. George Dragons en 1991 puis les Sydney Roosters en 1995. En 2000, il retourne au rugby à XV devenant un des meilleurs marqueurs d'essais du Super 12 avec les Brumbies. Il joue avec l'équipe d'Australie des moins de 17 ans et des moins de 21 ans. Il dispute son premier test match le 15 juillet 2000 contre la Nouvelle-Zélande. Son dernier test match est contre cette même équipe le 1er septembre 2001.Il compte 7 selections.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gaillac en liquidation judiciaire; le 14 juillet 2007; rugbyrama.fr
  2. Gaillac rétrogradé en Fédérale 1 ; le 6 juin 2007 ; rugbyrama.fr
  3. Union athlétique gaillacoise page 1, page 2, page 3