Jean-Pierre Hortoland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Hortoland est un joueur français de rugby à XV, originaire de l'Hérault, né le 28 mai 1947 à Marseillan, de 1 m 81 pour 102 kg, ayant joué au poste de pilier gauche à l'AS Béziers, au RC Narbonne et en équipe de France.

Armand Vaquerin le remplaça définitivement à son poste biterrois à compter de la saison 1971/1972.

Jean-Pierre Hortoland présente la particularité d'avoir évolué aux heures glorieuses des deux grands clubs de 1re division de sa région.

Il est kinésithérapeute-ostéopathe et dirige actuellement l'Institut franco-britannique d'ostéopathie de Béziers. Auteur de plusieurs ouvrages consacrés à cette discipline, il participe également à la vie politique locale au sein de la formation écologique des Verts : lors des élections municipales françaises de 2001, il a mené liste à Béziers recueillant 3,95 % des voix au premier tour[1].

Franc-maçon, il est membre de la loge Réunion des amis choisis, loge maçonnique biterroise affiliée au Grand Orient de France[2]. Il a préfacé le livre de Lionel Pierrobon intitulé L'équerre, le compas, les toros paru aux éditions CAIRN[3] sur la maçonnerie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Résultats des élections municipales 2001 à Béziers sur le site officiel du France 3
  2. Source : Jacques Molénat, "Le vrai pouvoir des francs-maçons", L'Express, 23/10/2008
  3. Source : Préface et index du livre sur le site de l'éditeur : editions-cairn.fr