Championnat de France de rugby à XV 1923-1924

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1923-1924

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Éditions 28
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 30 équipes
Palmarès
Vainqueur Stade toulousain
Finaliste US Perpignan

Navigation


Le championnat de France de rugby à XV 1923-1924 a été remporté par le Stade toulousain qui a battu l'US Perpignan en finale. Le Stade toulousain conserve le titre acquis en 1923.

Le championnat a mis aux prises 30 équipes réparties en 6 poules de 5.

Poules de cinq[modifier | modifier le code]

Poules quarts de finale[modifier | modifier le code]

Les deux premiers de chacune de ces poules se sont qualifiés pour 4 poules de 3, poules quarts de finale. Ce sont :

  • Poule A : FC Lourdes, RC Narbonne, Stade toulousain
  • Poule B : SC Albi, Aviron bayonnais, US Perpignan
  • Poule C : CA Bègles, AS Béziers, Biarritz olympique
  • Poule D : AS Carcassonne, Racing CF, Stadoceste tarbais

Dans ces deux phases, les rencontres se jouent sur un match simple (pas d’aller-retour).

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Les premiers de ces poules de 3 ont disputé les demi-finales :

  • Stade toulousain bat AS Béziers 3 à 0, le 6 avril 1924 à Carcassonne
  • US Perpignan bat Stadoceste tarbais 10 à 0, le 13 avril 1924 à Toulouse

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Stade toulousain - USA Perpignan
Score 3-0 (3-0)
Date 27 avril 1924
Stade Parc Lescure à Bordeaux
Arbitre Henri Lahitte
Les équipes
Stade toulousain Yvan Saverne, Léon Nougal, Jean Borde, François Borde, Georges Allène, Henri Galau, Bernard Bergès, Jean Larrieu, Marcel Camel, Alex Bioussa, André Pepion, Marcel-Frédéric Lubin-Lebrère, Gabriel Serres, Jean Bayard, André Maury
US Perpignan Étienne Cayrol, Raoul Got, Marcel Baillette, Roger Ramis, Marcel Darné, René Tabès, Jean Carbonne, Noël Sicart, Ernest Camo, Eugène Ribère, Gaudérique Momtassié, Camille Montadé, Joseph Sayrou, Fernand Duron, Charles Vergès
Points marqués
Stade toulousain 1 essai de Serres
US Perpignan

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

  • En 2e série, le Sporting Club Mazamétain bat le Sporting Club de Graulhet 3 à 0.
  • En 3e série, le NAC Champ-sur-Drac bat le Football Club de Carmaux 8 à 3.
  • En 4e série, le Sporting Club de Negrepelisse bat le Stade Minervois 8 à 3.

Le 23 avril 1924, à Tarbes, l'Aviron bayonnais devient champion de France des équipes secondes en battant en finale le Stade toulousain 14 à 5.

Sources[modifier | modifier le code]