Championnat de France de rugby à XV 1912-1913

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1912-1913

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) USFSA
Éditions 22
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 18 équipes
Palmarès
Vainqueur Aviron bayonnais
Finaliste SCUF

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de première division 1912-1913 est remporté par l'Aviron bayonnais qui bat le SCUF en finale.

Le championnat est disputé par 18 clubs.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Tournoi des cinq nations 1913 est remporté par l'Angleterre, la France est dernière.

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

le 16 mars 1913

à Bordeaux, le SBUC bat Stade toulousain 3 à 0 (3-0) (le Stade Toulousain a abandonné la rencontre après la blessure de son pilier Bergé, touché à la tête, intentionnellement, selon les Toulousains)

à Paris, SCUF bat Stade Nantais UC 8 à 3

à Lyon, AS Perpignan bat RC Compiègne 18 à 8 (0-8)

à Bayonne, Aviron Bayonnais bat CA Périgueux 38 à 0

Demi-finales[modifier | modifier le code]

le 6 avril 1913

SCUF bat AS Perpignan 3 à 0

Aviron Bayonnais bat SBUC 9 à 0

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Aviron bayonnais - SCUF
Score 31-8 (10-0)
Date 20 avril 1913
Stade Stade olympique Yves-du-Manoir à Colombes
Arbitre Henri Amand
Les équipes
Aviron bayonnais Jules Forgues, Jean Domercq, Fernand Forgues, Eugène Lissalde, Paulin Bascou, Achille Fortis, Emmanuel Iguinitz, Armand Vigneau, Maurice Hedembaigt, Harry Owen Roe, Jean-Bernard Forgues, Jean-François Poeydebasque, Fouillassart, Victor Labaste, Félix Lasserre
SCUF C.Fusier, Henri Moure, Albert Eutrope, Roger Mialle, Jules Cadenat, Montaud, Marie Jean dit Joé Anduran, Jacques Forestier, André Theuriet, Lucien Besset, Edmond Larmier, Charles du Souich, Jean-Baptiste Brisé, Fernand Buscail, Jean Semmartin
Points marqués
Aviron bayonnais 7 essais de J.Forgues, Bascou, Labaste, F.Forgues, Elissalde (2), Domercq
5 transformations par Poeydebasque, Roe (4)
SCUF 2 essais de André Theuriet, Jules Cadenat
1 transformation de André Theuriet

Pour la petite histoire, le dernier essai est marqué au terme d'une action de Roger Mialle, futur Commandant d'Artillerie, qui transmet à Lucien Besset, futur député de Paris, qui envoie Jules Cadenat à l'essai. Ce dernier sera sélectionneur national au début des années 1930 et présidera le comité des sélections.

L'arbitre, Henri Amand, est un ancien joueur de rugby à XV qui fut sur le front de Champagne durant la Grande Guerre, il y a disputé sa dernière partie de "rugby" en 1915 sous une pluie d'obus et sur un champ de boue.

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

équipes 2 : Stadoceste Tarbais bat SCUF 11 à 3

équipes 3 : Stade Toulousain bat SCUF 8 à 0

équipes 4 : Stadoceste Tarbais bat Stade Poitevin 16 à 0


Source[modifier | modifier le code]

Le Petit Var, 1913

Lien externe[modifier | modifier le code]