Football club Auch Gers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FC Auch

Logo du FC Auch
Généralités
Nom complet Football Club Auch Gers
Surnoms FCAG
les lions
Noms précédents Union Vélocipédique du Gers
Football Vélo Club Auscitain (FVCA)
Football Club Auscitain (FCA)
Fondation 1897
Couleurs blanc et rouge
Stade Stade Jacques-Fouroux
(9 000 places)
Siège Avenue des Pyrénées
32000 Auch
Championnat actuel Pro D2
Président Drapeau : France Éric Belooussoff
Entraîneur Drapeau : France Grégory Patat (principal)
Drapeau : France Julien Sarraute (adjoint)
Site web www.fcag-rugby.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de 2e division (3)
Championnat de Fédérale 1 (1)
International[1] Bouclier européen (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Pro D2 2012-2013
0

Dernière mise à jour : 21 juin 2012.

Le Football Club Auch Gers ou FC Auch[2] est un club français de rugby à XV fondé en 1897. Il appartient au cercle fermé des clubs français apparus au XIXe siècle. Le FC Auch est triple champion de France de 2e division en 1947, 2004 et 2007 et remporte le Bouclier européen en 2005. Il participe au Championnat de France de Pro D2 depuis la saison 2010-2011, suite à sa rétrogradation du Top 14.

Histoire[modifier | modifier le code]

Arrivée du rugby à Auch (1897-1914)[modifier | modifier le code]

Le rugby est arrivé dans la préfecture du Gers en 1897, date à laquelle le premier club vit le jour à Auch. À ses débuts il était essentiellement pratiqué par des étudiants ou des lycéens au parc du Couloumé. En 1903 l'Union Vélocipédique du Gers crée une section football-rugby en son sein, elle est alors rebaptisée Football vélo club auscitain (FVCA). Le club demande ensuite son affiliation à la fédération omnisports pour être intégré au championnat de 2e série. C'est chose faite à partir de 1905. Dès la première saison le FVCA accède à la finale malheureusement perdue contre Périgueux. Le club gersois accède également à la finale du championnat du Sud qu'il remporte grâce au forfait du Sporting Club toulousain. Le 1er novembre 1908 a lieu le match d'inauguration du nouveau stade Mathalin (appelé communément « Cuvette de Mathalin ») contre le Sport Athlétique bordelais. Le Comité d'Armagnac-Bigorre est créé en 1912, par la suite, la Première Guerre mondiale causa l'arrêt du rugby auscitain.

Début du FC Auch (1918-1947)[modifier | modifier le code]

Le 11 octobre 1920 voit la création de la Fédération française de rugby à XV (FFR), le rugby français se restructure et le rugby auscitain suivra le mouvement. À la fin de la guerre, le FVCA tente de se reconstruire. Le 13 mars 1921, on élève une stèle commémorative à la mémoire des joueurs du club morts durant le conflit (elle est aujourd'hui au stade du Moulias). Le rugby reprend doucement ses droits à Auch et le Football vélo club auscitain devient le Football club auscitain (FCA). En 1922, l'équipe de rugby féminin d'Auch est créée et le premier match au stade Mathalin réunit près de 2 000 spectateurs. Aujourd'hui l'équipe évolue en troisième division du championnat de France de rugby à XV féminin. Le premier titre du FC Auch est remporté en 1929, le club gagne le championnat de France de Promotion (3e division). Les Auscitains restent deux ans en championnat de France Honneur (2e division) avant d'accéder à la division excellence (1re division) en 1932. Le FC Auch étant redescendu, ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que le club réintroduit l'élite du rugby français, et de bien belle manière puisqu'il est sacré champion de division Honneur en 1947.

Entre Groupe A et Groupe B (1947-1995)[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre 1956, le club change de stade, la « cuvette » de Mathalin est abandonnée au profit du nouveau stade Patrice Brocas, au Moulias, qui sera appelé plus communément le stade du Moulias. Durant la période de 1944 à 1970, le FCA atteint à 18 reprises le stade des seizièmes de finale de la compétition et arrive même en quart de finale en 1970. Lors de la saison 1976-77, Jacques Fouroux fait son retour au club, ce qui permet au FC Auch de s'extirper du Groupe B et de participer aux phases finales du championnat de France où il sera malheureusement battu à deux reprises par le RC Narbonne en seizième de finale. L'année suivante les Auscitains se qualifient une nouvelle fois en seizième de finale mais seront une nouvelle fois éliminés à ce stade au profit de l'USA Perpignan. En 1980, c'est la paloise qui sort le FC Auch une nouvelle fois en seizième.

Par la suite, plusieurs joueurs quittent le FC Auch pour rejoindre des clubs plus prestigieux, on voit par exemple les départs de Jacques Brunel, de Jacques Gratton et de Jacques Fouroux. Le club s'oriente alors vers une politique de formation. En 1988, Jacques Brunel fait son retour dans le Gers en tant qu'entraîneur à Auch. Dans le même temps les jeunes formés les années précédentes tels que Serge Milhas et Christophe Porcu intègrent l'équipe première, ce qui conduira en 1989 au retour du club en Groupe A. Le FC Auch navigue entre les Groupes A et B durant quatre ans, cependant lors de la saison 1993-94, le club fait partie des seize meilleures équipes françaises.

Le FCA dans le monde professionnel (1995-2010)[modifier | modifier le code]

Match au Stade Jacques-Fouroux à Auch

Lors de la saison 1994-95, le club ne parvient pas à se maintenir dans l'élite, ce qui entraînera les départs de l'entraîneur et des meilleurs joueurs. La saison suivante, le FCA éprouve des difficultés internes et, cette fois, c'est l'équipe dirigeante qui doit quitter le club. En octobre 1996, Jacques Fouroux est élu à la présidence du FC Auch, la saison qui suit voit le club remonter en Pro 1. La mutation en club professionnel est en marche. Pour son retour dans l'élite Henri Broncan est nommé entraîneur et, en cours de saison, Jacques Fouroux laisse la présidence à Bernard Laffitte et Bernard Salam. Malgré ces chamboulements, le club obtient son maintien. En 2000 Henri Broncan quitte ses fonctions d'entraîneur. Son départ est mal digéré par l'équipe et, lors de la saison 2000-01, le club finit dernier de sa poule et descend en Pro D2. Henri Broncan revient alors entraîner l'équipe pour lui permettre de retrouver la première division et, dès la première saison, le FCA se positionne 5e du Pro D2 et améliore son système de gestion pour répondre aux exigences du professionnalisme.

En 2004, après avoir vaincu le Lyon OU puis l'Aviron bayonnais en finale, le FC Auch remporte le championnat de Pro D2 et retrouve l'élite du rugby. Une SASP est alors créée sous le nom actuel de Football Club Auch Gers (FCAG).

Le 22 mai 2005 sur la pelouse du Kassam Stadium d'Oxford, les gersois tiennent leur bout d'Europe en remportant la finale du Bouclier européen contre les anglais de Worcester sur le score de 23-10 grâce à 2 essais de Raphaël Bastide et Grégory Patat et à 2 transformations et 3 pénalités de Jean-Baptiste Dambielle. Le FCAG échoue à se maintenir et doit revenir en seconde division où il est une nouvelle fois sacré champion de Pro D2 en 2007. Henri Broncan part entraîner le SU Agen pour sa première saison en Pro D2, il sera remplacé à Auch par son fils, Pierre-Henry Broncan. Le club réalise l'un des plus mauvais bilans du Top 14 (à égalité de points avec le RC Toulon en 2006). Le pilier international Fabien Barcella quitte alors le club pour le Biarritz olympique et le FC Auch Gers évoluera en Pro D2 pour la saison 2008-2009. Par deux fois le FC Auch Gers réalise une saison médiocre et termine dans le bas du classement de Pro D2 et connaît quelques déboires financiers. Pierre-Henry Broncan est remplacé par Grégory Patat.

Image et identité[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Rivalités[modifier | modifier le code]

Auch partage une rivalité avec Tarbes dans le derby régional pour un classique du championnat de France[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du FC Auch Gers
Compétitions nationales Compétitions internationales
Championnat de France de première division
  • Quart de Finaliste (1) : 1970
Championnat de France de deuxième division
Championnat de France de troisième division
  • Champion (1) : 1929
Bouclier européen
  • Vainqueur (1) : 2005
Autres Compétitions Compétitions de jeunes
Coupe de la Ligue
  • Finaliste (1) : 2001
Challenge de l'Espérance
  • Finaliste (1) : 1996
Coupe André Moga
  • Finaliste (1) : 1993
Championnat de France espoirs
  • Champion (1) : 2007[4]
Championnat de France Reichel II
  • Champion (1) : 1988
Championnat de France Minimes UFOLEP
  • Champion (1) : 1987

Historique des saisons FC Auch[modifier | modifier le code]

Finales du FC Auch[modifier | modifier le code]

Compétition Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Bouclier européen 23 mai 2005 FC Auch Drapeau de la France France Worcester Drapeau de l'Angleterre Angleterre 23 – 10[5] Kassam Stadium, Oxford 2 823

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Philippe Lubet

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Saisons Entraîneur(s) Adjoint(s)
1988 - 1995 Drapeau : France Jacques Brunel
1995 - 1998 Drapeau : France Roland Pujo
Drapeau : France Gérard Lacrampe
1998 - 2000 Drapeau : France Henry Broncan Drapeau : France Roland Pujo
2000 - 2002 Drapeau : France Philippe Bérot
2002 - 2004
2004 - 2007 Drapeau : France Patrick Miquel
2007 - Février 2008 Drapeau : France Pierre-Henry Broncan
Février 2008 - 2009 Drapeau : France Julien Sarraute
2009 - 2014 Drapeau : France Grégory Patat
A partir de Juillet 2014 Drapeau : France Roland Pujo Drapeau : France Julien Sarraute (arrières)
Drapeau : France Eric Escribano (avants)

Effectif 2013-2014[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
(points marqués)
Dernier club Arrivée au club
Sylvain Abadie Pilier 18 mai 1990 Drapeau : France France - Drapeau : France SU Agen 2011
Jérémy Boyadjis Pilier 18 juin 1990 Drapeau : France France - Drapeau : France Section paloise 2013
Gaëtan Guyon Pilier 20 septembre 1988 Drapeau : France France - Drapeau : France Atlantique stade rochelais 2013
Tornike Lomidze Pilier 19 mars 1990 Drapeau : Géorgie Géorgie - Drapeau : Géorgie Aia Kutaisi 2013
Grégory Menkarska Pilier 6 octobre 1981 Drapeau : France France - Drapeau : France Stade toulousain 2007
Fabien Magnan Pilier 14 mars 1984 Drapeau : France France - Drapeau : France Section paloise 2010
Benjamin Sicaud Pilier 28 mars 1989 Drapeau : France France - Drapeau : France US Carcassonne 2013
Luc Bissuel Talonneur 9 septembre 1988 Drapeau : France France - Formé au club -
Kevin Le Guen Talonneur 17 novembre 1990 Drapeau : France France - Drapeau : France Atlantique stade rochelais 2013
Russlan Boukerou Seconde ligne 16 décembre 1989 Drapeau : France France - Drapeau : France Stade toulousain 2013
Andrew Chauveau Seconde ligne 18 février 1992 Drapeau : France France - Drapeau : France Union Bordeaux Bègles 2013
Lionel Dargier Seconde ligne 24 avril 1988 Drapeau : France France - Drapeau : France Montpellier HR 2011
Michaël Lacroix Seconde ligne 4 juillet 1987 Drapeau : France France - Formé au Club -
Clément Veeckman Seconde ligne 9 février 1990 Drapeau : France France - Drapeau : France Stade montois 2013
Julien Côme Troisième ligne 16 janvier 1991 Drapeau : France France - Drapeau : France Racing Métro 92 2013
Mathieu De Pauw Troisième ligne 1er mars 1984 Drapeau : France France - Drapeau : France Stade rochelais 2010
Jonathan Elgoyhen Troisième ligne 18 décembre 1987 Drapeau : France France - Drapeau : France US Montauban 2013
Baptiste Gay Troisième ligne 21 mars 1990 Drapeau : France France - Formé au club -
Richard Jenkins Troisième ligne 25 janvier 1990 Drapeau : Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Gloucester RF 2011
Damien Larrieu Troisième ligne 8 avril 1988 Drapeau : France France - Drapeau : France Union Bordeaux Bègles 2013
Frédéric Medves Troisième ligne 27 août 1984 Drapeau : France France - Formé au club -
Benjamin Caminati Demi de mêlée 12 octobre 1989 Drapeau : France France - Drapeau : France CA Brive 2013
Christophe Clarac Demi de mêlée 5 janvier 1985 Drapeau : France France - Formé au club -
Clément Briscadieu Demi d'ouverture 10 novembre 1989 Drapeau : France France - Drapeau : France Stade montois 2010
Brandon Fajardo Demi d'ouverture 25 juin 1994 Drapeau : France France - Formé au club -
Jonathan Brethous Centre 3 juin 1991 Drapeau : France France - Formé au club -
Anthony Lagardère Centre 9 décembre 1980 Drapeau : France France - Drapeau : France AS Béziers 2012
Jordan Puletua Centre 28 février 1990 Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Drapeau : France CA Périgueux 2013
Paulin Riva Centre 20 avril 1994 Drapeau : France France - Formé au club -
Sébastien Ascarat Ailier 30 mai 1988 Drapeau : Espagne Espagne 3 (10) Drapeau : France Aviron bayonnais 2010
Patrick Bosque Ailier 8 avril 1978 Drapeau : France France - Drapeau : France Tarbes PR 2005
Maxime Eberland Ailier 25 juillet 1990 Drapeau : France France - Formé au club -
Nathan Thierry Ailier 1er août 1987 Drapeau : France France - Formé au club -
Olivier Grimaud Arrière 3 janvier 1986 Drapeau : France France - Drapeau : France CA Saint-Étienne 2011
Martin Prat Arrière 25 août 1989 Drapeau : France France - Drapeau : France Section paloise 2013

Matchs mémorables[modifier | modifier le code]

Le 12 décembre 1993 à Auch

Auch bat le Stade Toulousain 17 à 3 (Mi-temps: 6 à 3)[6]

Spectateurs: 3 176 entrées pour une recette de 215 035 Francs

Pour Auch: 1 essai de Porcu (77e); 3 pénalités (5e, 27e, 63e) et 1 drop (55e) de Labric

Pour le Stade Toulousain: 1 pénalité de Deylaud (36e)


Auch: Cazaux; Ouffriche, Dalgalarondo, Pujo, S. Lauray; Labric (o), Boué (m); Ortet (Gaussens, 54e), Escoffier, Rouquet; Porcu, Gaussens (Ciorascu, 54e); Graou, Pérusin, Pomès


Stade Toulousain: E. Ntamack; Ougier, Artiguste, Ph. Carbonneau, Berty; Deylaud (o), Cazalbou (m); Sonnes, Cigagna (Cester, 71e), Cester (Lacroix, 71e); Cadieu (Belot, 59e), Miorin; C. Portolan, Lasserre, Califano


Arbitre: M. Peyrelongue (Comité de l'Ile-de-France)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Curiosité ou régionalisme : se prononce : Fé-Cé-A
  3. Bertrand Chomeil, « Pro D2. Agen-Auch : petit goût de derby », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 7 septembre 2008 (consulté le 16 avril 2013)
  4. « Les champions de France », sur francefinalesrugby.free (consulté le 10 juin 2013)
  5. L.-L. D., « Bouclier Européen. Auch tient son bout d'Europe », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 23 mai 2005 (consulté le 18 novembre 2012)
  6. « Auch bat le Stade Toulousain 17 à 3 », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le 8 juillet 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mes saisons 1903-2003 : F.C. Auch : Auch en Gascogne et le rugby, cent ans d'amour-passion, de Roland Porterie, éd. Football Club auscitain, 2003
  • L'année magique FCAG 2007 "Inventez la vie", de Fabien Jans, éd. Éditeurs indépendants, 2007

Lien externe[modifier | modifier le code]