Championnat de France de rugby à XV 1999-2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby 1999-2000

Généralités
Sport Rugby à XV
Organisateur(s) Ligue nationale de rugby
Éditions 101e
Nations Drapeau de la France France
Participants 24 équipes
Palmarès
Vainqueur Stade français Paris
Finaliste US Colomiers

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV 1999-2000 est disputé par 24 équipes réparties en deux poules pendant une phase préliminaire. Les deux premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour les quarts de finale ainsi que quatre équipes issues de matchs de barrage. Les matchs de barrage sont disputés par les équipes classées de la 3e à la 6e place dans chaque poule, les vainqueurs des quatre matchs de barrage sont qualifiés pour les quarts de finale.

La suite de la compétition se fait par élimination directe en quarts de finale et en demi-finale.

Le Stade français remporte le Championnat de France de rugby à XV de première division 1999-2000 après avoir battu l'US Colomiers en finale. L'équipe de Colomiers perd la première finale à laquelle elle participe.

À l'issue de la saison 1999-2000 quatre équipes sont reléguées en division inférieure : US Montauban, RC Nîmes, RC Toulon et Racing club de France. À l'inverse, l'AS Béziers est promue en première division, ce qui portera le nombre de clubs de l'élite à 21

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Poules qualificatives[modifier | modifier le code]

Les équipes en vert sont qualifiées directement pour les 1/4 de finale Les équipes en jaune sont qualifiées pour les barrages (toutefois mystérieusement Brive est qualifiée alors que La Rochelle a un meilleur classement). Les équipes en rose sont reléguées en Pro D2 pour la saison 2000-2001

Groupe 1[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Stade toulousain 58
2 Stade français Paris 47
3 US Colomiers 47
4 US Dax 46
5 USA Perpignan 46
6 Stade rochelais 45
7 CA Brive 44
8 RC Narbonne 43
9 FC Grenoble 43
10 FC Auch 41
11 Stade aurillacois 38
12 US Montauban 30

Groupe 2[modifier | modifier le code]

Pos Équipe Points
1 Castres olympique 54
2 Section paloise 54
3 SU Agen 53
4 AS Montferrand 50
5 CS Bourgoin-Jallieu 48
6 Biarritz olympique 48
7 CA Bègles-Bordeaux 48
8 Stade montois 44
9 RC Toulon 43
10 CA Périgueux 36
11 Racing club de France 28
12 RC Nîmes 22

En raison d'un déficit cumulé de 10 millions de Francs, la Ligue Nationale de Rugby décide la rétrogradation du Rugby club toulonnais en Deuxième Division le 24 juillet 2000. Un match de barrage de maintien est organisé entre Aurillac et le Racing club de France gagné par Aurillac. Aurillac est donc maintenu en Pro D1.

Matchs de barrage[modifier | modifier le code]

Date Équipe 1 Équipe 2 Résultat
24-25 juin US Dax Biarritz olympique 24-37
24-25 juin SU Agen USA Perpignan 32-33
24-25 juin US Colomiers CS Bourgoin-Jallieu 20-18
24 juin AS Montferrand CA Brive 41-23

Les équipes dont le nom est en caractères gras sont qualifiées pour les quarts de finale avec les deux premières équipes de chaque poule de la phase préliminaire : Toulouse, Stade français, Castres et Pau.

Phase finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 Après prolongations (18-18 à la fin du temps réglementaire).            
 Biarritz olympique  18
 Stade toulousain  28  
 Stade toulousain  13
 
   Stade français Paris  30  
 Stade français Paris  25
 USA Perpignan  15  
 Stade français Paris  28
 
   US Colomiers  23
 Section paloise  28
 
 AS Montferrand  27  
 Section paloise  22
 
   US Colomiers  24  
 Castres olympique  15
 US Colomiers  29  

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes Stade français Paris - US Colomiers
Score 28-23 (mi-temps : 14-13)
Date 15 juillet 2000
Stade Stade de France
Arbitre Didier Mené
Les équipes
Stade français Titulaires : Sylvain Marconnet, Laurent Pedrosa, Pieter de Villiers, David Auradou, Hervé Chaffardon, Christophe Moni, Richard Pool-Jones, Christophe Juillet, Christophe Laussucq, Diego Dominguez, Nicolas Raffault, Cliff Mytton, Franck Comba, Christophe Dominici, Conrad Stoltz
Remplaçants : Fabrice Landreau, Darren George, Pierre Rabadan, Arthur Gomes, Justin Wring, Sylvain Jonnet, Jérémie Foissac
US Colomiers Titulaires : Stéphane Delpuech, Christophe Laurent, Jéremy Tomuli, Jean-Philippe Revallier, Jean-Marc Lorenzi, Bernard De Giusti, Patrick Tabacco, Francis Ntamack, Fabrice Culinat, David Skrela, Benjamin Lhande, Jérôme Sieurac, Mickaël Carré, Sébastien Roque, Jean-Luc Sadourny
Remplaçants : Philippe Magendie, Marc Dal Maso, Hervé Manent, Laurent Marticorena, Stéphane Peysson, Stéphane Graou, Frédéric Pédoussaut
Points marqués
Stade français 3 essais par Laussucq, Comba et Dominici, 2 transformations et 3 pénalités par Dominguez
US Colomiers 2 essais par F. Ntamack et Culinat, 2 transformations et 3 pénalités par Skrela

Liens externes[modifier | modifier le code]