Championnat de France de rugby à XV 1929-1930

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de rugby à XV 1929-1930

Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) FFR
Édition 34e
Lieu France métropolitaine
Nations Drapeau de la France France
Participants 40 équipes
Palmarès
Vainqueur SU Agen
Finaliste US Quillan

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV 1929-1930 de première division est remporté par le SU Agen qui bat l'US Quillan (tenant du titre) en finale.

Le championnat met aux prises 40 clubs répartis en huit poules de cinq. Certains se sont qualifiés par leurs résultats dans les championnats régionaux : le CASG (2e de Paris), UAI Libourne (4e de Côte d'Argent), FC Lyon (4e du Lyonnais) et CS Oyonnax (5e du Lyonnais). Cinq nouveaux clubs font leur apparition dans ce championnat Excellence : Stade hendayais, Lyon OU, CS Oyonnax, NAC Roanne (champion Honneur 1929) et AS Soustons. Ils remplacent numériquement : Stade bagnérais, US Dax (pourtant qualifié pour la seconde phase, poules de 3, l’année précédente), SC Mazamet, US Montauban et Racing CF. Dans les phases de poule, les rencontres se jouent sur un match simple (pas d'aller-retour).

Poules de 5[modifier | modifier le code]

Ce sont (par ordre alphabétique) :

  • poule A : Stade Hendayais, FC Lézignan, SAU Limoges, FC Lourdes, Lyon OU
  • poule B : AS Bayonne, AS Carcassonne, CASG, US Cognac, CS Pamiers
  • poule C : Biarritz olympique, US Quillan, St Girons SC, CS Vienne, Union sportive Fumel Libos
  • poule D : SU Agen, UAI Libourne, AS Montferrand, US Perpignan, AS Soustons
  • poule E : Aviron bayonnais, SBUC, FC Grenoble, RC Narbonne, Toulouse OEC
  • poule F : SA Bordeaux, Le Boucau Stade, Arlequins Perpignan, NAC Roanne, Stadoceste tarbais
  • poule G : SC Albi, CA Bègles, AS Béziers, FC Lyon, Section paloise
  • poule H : Stade français, CS Oyonnax, CA Périgueux, RC Toulon, Stade toulousain

Les trois premiers de chacune de ces poules se sont qualifiés pour 8 poules de 3.

Poules de 3[modifier | modifier le code]

Ce sont (par ordre alphabétique) :

  • AS Carcassonne, RC Toulon, Union sportive Fumel Libos
  • RC Narbonne, Stadoceste tarbais, Stade toulousain
  • FC Lézignan, Section paloise, Arlequins Perpignan
  • FC Lourdes, AS Montferrand, Stade français
  • US Cognac, US Quillan, Toulouse OEC
  • CA Bègles, Biarritz olympique, FC Grenoble
  • AS Béziers, SA Bordeaux, US Perpignan
  • SU Agen, SAU Limoges, CS Pamiers

Les premiers de ces poules de 3 ont disputé les quarts de finale.

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

(le 13 avril 1930)

  • Section paloise bat Stade français 5 à 3 à Clermont-Ferrand
  • AS Carcassonne bat Biarritz olympique 18 à 3 à Tarbes
  • SU Agen bat Stadoceste tarbais 18 à 0 à Bordeaux
  • US Quillan bat SA Bordeaux 10 à 5 (après prolongation) à Toulouse

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Le match de la demi-finale, Agen-Pau est marquée par le décès de l'ailier agenais Michel Pradié, âgé de 18 ans, à la suite d'un violent plaquage à retardement de l'international Fernand Taillantou[1].

Finale[modifier | modifier le code]

Équipes SU Agen - US Quillan
Score 4-0 après prolongations
Date 18 mai 1930
Stade Parc Lescure à Bordeaux
Arbitre Henri Lahitte
Les équipes
SU Agen Marius Guiral, Lucien Augras, Max Vigerie, Guy Mieyaa, Didier Lamoulien, Louis Castaing, Gaston Capgras, Robert Samatan, Louis Dattas, Jean Dupuy, Jean-Baptiste Bédère, Etienne Dupouy, Pierre Soulès, Urbain Sourbie, Robert Gibertha
US Quillan Louis Destarac, Antonin Barbazanges, René Bonnemaison, Marcel Baillette, Marcel Soler, Amédée Cutzach, François Corbin, Eugène Ribère, Jean Galia, Charles Bigot, Germain Raynaud, Joseph Raynaud, Georges Delort, Baco, Guy Flamand
Points marqués
SU Agen 1 drop de Guiral
US Quillan

Le SU Agen l'emporte grâce à un drop de Guiral pendant le deuxième quart d'heure de prolongation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « L'affaire Taillantou et le sport », L'Express du Midi,‎ 22 octobre 1930 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]