Félix Lasserre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir René Lasserre et Lasserre.

Félix Lasserre

Portrait en pied noir et blanc d'un homme en tenue sportive du début du XXe siècle
Fiche d'identité
Naissance 9 octobre 1895
à Bayonne (France)
Décès 19 août 1965 (à 69 ans)
à Saint-Avold (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Surnom Poulet[1]
Position arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-1921
1921-????
 ????-????
Aviron bayonnais
US Cognac
FC Grenoble
? (?)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1914-1924 Drapeau : France France 15 (10)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
1923-1926 FC Grenoble

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 29 novembre 2013.

Félix Lasserre dit René Lasserre[1], né le 9 octobre 1895 à Bayonne et mort le 19 août 1965 à Saint-Avold, est un joueur français de rugby à XV évoluant au poste d'arrière. International français, il est vice-champion olympique en 1924. EN club, Il joue en club successivement avec l'Aviron bayonnais, l'US Cognac et le FC Grenoble. Il est Champion de France en 1913 avec le club bayonnais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Félix Lasserre joue en club à l'Aviron bayonnais jusqu'en 1921, puis à l'US Cognac (où le rejoint un autre bayonnais, André Béhotéguy en 1924), et enfin au FC Grenoble. En 1913, il devient Champion de France après la finale remportée 31 à 8 par l'Aviron bayonnais contre le SCUF[2].

Il connaît sa première sélection le 1er janvier 1914 à l'âge de 19 ans contre l'Irlande. Il joue tour à tour au poste d'arrière, de trois-quarts centre et enfin de troisième ligne aile au sein du XV national[3], sachant s'adapter à tous types de situations sur un terrain, ou presque. Il est le premier français à jouer à la fois dans les lignes arrières ou avant de l'équipe de France. Il est ainsi considéré comme l'un des tous meilleurs joueurs mondiaux au début des années années 1920. Il est le capitaine de l'équipe olympique (André Béhotéguy en faisant également là encore partie) qui dispute les Jeux olympiques d'été de 1924 et qui devient Vice-championne olympique.

Pilote de chasse émérite durant la Grande Guerre, il est maire de la commune de Houlette durant la Seconde[4]. Il est fabricant de cognac de son état.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • 15 sélections
  • 10 points (2 essais, 1 drop)
  • 4 fois capitaine (en 1923 et 1924)
  • Sélections par année : 1 en 1914, 1 en 1920, 3 en 1921, 4 en 1922, 2 en 1923, 4 en 1924

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Lasserre Félix », sur www.finalesrugby.com (consulté le 29 novembre 2013)
  2. Nicolas Lavallée, « Colombes, 20 avril 1913 », sur www.lnr.fr, LNR,‎ 5 février 2004 (consulté le 29 novembre 2013)
  3. (en) « Rene Lasserre », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 29 novembre 2013)
  4. « Félix Lasserre », sur www.ffr.fr, FFR (consulté le 29 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]