Gare centrale de Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Berlin Hauptbahnhof)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie De 1987 à 1998, la dénomination de « Gare centrale de Berlin » désigna également l'actuelle gare de l'est de Berlin. De 1998 à 2006, Berlin n'avait plus officiellement de gare centrale.
Berlin Hauptbahnhof
Image illustrative de l'article Gare centrale de Berlin
Vue de la façade sud de la gare depuis le Spreebogenpark située sur les rives de la Spree.
Localisation
Pays Allemagne
Ville Berlin
Subdivision Moabit
Adresse Europaplatz 1
Coordonnées géographiques 52° 31′ 31″ N 13° 22′ 10″ E / 52.525278, 13.36944552° 31′ 31″ Nord 13° 22′ 10″ Est / 52.525278, 13.369445  
Gestion et exploitation
Services InterCityExpress et InterCity
RegionalExpress et RegionalBahn
S-Bahn
Caractéristiques
Voies 14 voies
Transit annuel 110 000 000/an[1]
Historique
Mise en service 26 mai 2006
Architecte Meinhard von Gerkan

La Gare centrale de Berlin (Berlin Hauptbahnhof) en Allemagne est la plus importante d'Europe par la taille[2]. Construite d'après les plans de l'architecte Meinhard von Gerkan, elle fut inaugurée le 26 mai 2006 après plus de onze années de travaux. Située au cœur de Berlin, au sud-est du quartier de Moabit, sur les rives de la Spree et du Humboldthafen, la gare est construite sur l'ancien site de la Lehrter Bahnhof, donnant sur l'Invalidenstraße.

Tous les trains grandes lignes traversant Berlin ou y arrivant y passent. Environ 1 200 trains[3] y transitent quotidiennement, et 300 000 passagers peuvent y emprunter cinquante-quatre escaliers roulants et trente-quatre ascenseurs. Les deux tours de 46 m sont équipées de six ascenseurs panoramiques.

À noter que contrairement aux grandes gares parisiennes, qui sont toutes des gares de terminus, les gares berlinoises sont traversées par les trains qui poursuivent en général leur chemin. Contrairement aux gares parisiennes et à leurs dizaines de quais où les trains stationnent longtemps, les gares berlinoises ont en général moins de dix quais, et les trains ne s'y arrêtent donc que quelques instants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gare de Lehrte[modifier | modifier le code]

Lehrter Bahnhof (1871–1959)[modifier | modifier le code]

La Lehrter Bahnhof en 1879

De 1868 à 1871 une ligne ferroviaire longue de 239 km entre Lehrte, près de Hanovre, et Berlin est construite. Le terminal ferroviaire est inauguré en 1871 sous le nom de Lehrter Bahnhof.

En 1882 les différentes gares-terminus de Berlin sont reliées d’ouest en est par le prédécesseur de la S-Bahn, la Stadtbahn. La gare Lehrter Stadtbahnhof est construite au nord de la gare de Lehrte, à la perpendiculaire de celle-ci, sur un viaduc. Grâce à la Stadtbahn, la gare de Lehrte gagne en importance et prend la circulation ferroviaire de la gare proche de Hambourg (Hamburger Bahnhof) qui ferme en 1884.

Gravement endommagée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la gare est réparée provisoirement et utilisée jusqu'en 1951, avant d'être totalement démolie en 1959.

Lehrter Stadtbahnhof (1882–2002)[modifier | modifier le code]

La Lehrter Bahnhof vers 1900
La Lehrter Stadtbahnhof, peu de temps avant sa destruction

Le 15 mai 1882 est ouverte la ligne de la Stadtbahn qui relie les différentes gares de Berlin.

En 1930, avec l'électrification du réseau ferroviaire, la S-Bahn voit le jour et la Lehrter Stadtbahnhof devient une gare du réseau urbain.

Après la Seconde Guerre mondiale, la Lehrter Stadtbahnhof perd en importance : les correspondances avec la Lehrter Bahnhof ne sont plus possibles et c'est la dernière gare du réseau de la Stadtbahn à Berlin-Ouest, la suivante (Berlin Friedrichstrasse), se trouvant déjà à Berlin-Est.

En 1987, la Lehrter Stadtbahnhof, qui, entre-temps, est placée sous la protection du patrimoine culturel, est restaurée à l'occasion des 750 ans de Berlin pour la somme de 10 millions de marks.

En 2002, celle-ci est quand même démolie, pour faire place à la nouvelle gare centrale.

Gare centrale[modifier | modifier le code]

Construction (1993–2006)[modifier | modifier le code]

La verrière en construction

Peu de temps après la réunification, il fut décidé de construire une gare centrale qui serait le nœud de Berlin, aussi bien pour les liaisons entre U-Bahn et S-Bahn que pour le transport ferroviaire. La liaison est-ouest serait complétée par une liaison nord-sud.

En juin 1992, le gouvernement fédéral décide que la gare centrale serait construite sur le site de la Lehrter Stadtbahnhof. L'année suivante, un appel à projet est lancé. Il est remporté par la société d'architecture de Hambourg Gerkan, Marg & Partners.

Le projet prévoit des voies sur cinq niveaux. Le plus élevé est le niveau principal qui comprend deux quais de la S-Bahn sur un pont qui surplombe de dix mètres le niveau de la rue, et le plus bas comprend quatre quais, quinze mètres au-dessous du sol.

Le chantier est mené en plusieurs étapes. Le percement des tunnels du Tiergarten a commencé en 1995 pour s'achever en 2005. Il s'agit de quatre tunnels pour les trains grandes lignes et les trains régionaux et deux tunnels pour la U-Bahn, auxquels s'ajoute un tunnel routier. Pendant les travaux, le cours de la Spree a dû être détourné (1996-1998).

La construction des ponts de la S-Bahn a été engagée en 2001. Longs de 450 mètres, ils traversent la gare sur toute sa longueur mais aussi le port adjacent de Humboldthafen. Ils sont incurvés et chaque paire de voies dispose de son propre pont. C'est la première fois que des ponts de ce type sont construits et leur réalisation représente une prouesse technique.

Le hall de la gare est couvert d'un toit de verre également incurvé d'environ 85 mètres sur 120, qui a été installé en février 2002. Un système photovoltaique est intégré dans l'épaisseur du verre.

En juillet 2002, les ponts et le hall de la gare ont été mis en service et la Lehrter Stadtbahnhof fermée puis rapidement démolie pour faire place à la poursuite du chantier de construction. Le 9 septembre 2002, la gare a été rebaptisée "Berlin Hauptbahnhof – Lehrter Bahnhof".

Berlin Hauptbahnhof (Lehrter Bahnhof) Absenkung Bügelbau – Detail.jpg

Le corps du bâtiment, soutenu par deux tours, offre environ 44,000 m² d'espace commercial. La construction des tours a été engagée en 2005.

La même année, la Deutsche Bahn informe que le nom officiel sera Hauptbahnhof et non plus Hauptbahnhof - Lehrter Bahnhof comme prévu au départ bien que 70 % des Berlinois se soient prononcés pour le nom Lehrter Bahnhof lors d'un sondage en 2002.

La nouvelle gare a été inaugurée le 26 mai 2006 par la chancelière Angela Merkel et le ministre des transports Wolfgang Tiefensee.

Berlin Hauptbahnhof (2006- 2011)[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble de la gare
Niveau supérieur
L'entrée

Les lignes d'est en ouest, qui passent sur le viaduc à dix mètres au-dessus du sol, comportent six voies (dont deux pour la S-Bahn). L'axe nord-sud, qui passe à quinze mètres au-dessous du sol dans un tunnel de 3,6 km sous la Spree, comporte huit voies (deux autres sont dédiées à la ligne U55). Il n'y a pas de connexion ferroviaire entre le niveau supérieur et le niveau inférieur, ni dans la gare, ni dans ses environs. 1 207 trains[3] (261 trains de longues distances, 326 trains régionaux, 620 S-Bahn (trains de banlieue)) transitent quotidiennement par la gare et le nombre de voyageurs est estimé à 300 000.

Le 18 janvier 2007, deux traverses de la structure ont été arrachées par la tempête Kyrill. L'une d'entre elle est tombée sur au sol et l'autre en a heurté et endommagé une troisième. La gare a été inondée et a dû être évacuée, toute circulation étant interrompue en Allemagne. Il n'y a pas eu de blessé et la gare a été rouverte le lendemain.

Dessertes[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les InterCityExpress, InterCity, EuroCity, RegionalExpress, RegionalBahn ainsi que les S-Bahn S5, S7 et S75. Elle accueille également plusieurs trains internationaux, les destinations les plus éloignées étant Novossibirsk en Russie et Astana au Kazakhstan, par l'express "Sibirjak". Depuis le 14 décembre 2008 il existe aussi une ligne CityNightLine entre Paris et la gare Südkreuz, avec extension possible vers Moscou.

Grandes lignes[modifier | modifier le code]

Ligne Villes étapes Étage
ICE 10 Gare de l'Est (Berlin)BerlinHanovreHammDortmundDuisbuorgDüsseldorf (– Cologne Messe/Deutz Aéroport de Cologne/Bonn) +2
Gare de l'Est (Berlin)BerlinHanovreHammHagenWuppertalCologne (– Bonn Coblence)
ICE 11 Gare de l'Est (Berlin)BerlinBrunswickGöttingenCassel-WilhelmshöheFrancfort-sur-le-MainMannheimStuttgartMunich +2
ICE 12 Gare de l'Est (Berlin)BerlinBrunswickGöttingenCassel-WilhelmshöheFrancfort-sur-le-MainMannheimFribourgBâle CFF +2
ICE 28 HambourgBerlinWittembergLeipzig −2
Berlin GesundbrunnenBerlinLeipzigIéna ParadiesNurembergAugsbourgMunich
Berlin GesundbrunnenBerlinHalle-sur-SaaleIéna ParadiesNurembergIngolstadtMunich
ICE 50 Berlin GesundbrunnenBerlinLeipzigErfurtFrancfort-sur-le-MainWiesbaden −2
ICE 75 Gare de l'Est (Berlin)BerlinHambourgLübeckCopenhague +2
ICE 76 Gare de l'Est (Berlin)BerlinHambourgFlensbourgAarhus +2
IC 28 Berlin GesundbrunnenBerlinLeipzigSaalfeldNurembergAugsbourgMunich −2
IC 32 (BerlinHanovre –) DortmundDuisbourgCologneCoblenceMannheimStuttgart (– LindauInnsbruck) −2
IC 50 (Binz –) StralsundPrenzlauEberswaldeBerlinHalle-sur-SaaleErfurtEisenachFulda – (Francfort-sur-le-MainDarmstadtMannheimKarlsruhe) – Aéroport de Francfort-sur-le-Main. −2
IC 56 Norddeich MoleEmden AußenhafenOldenbourgBrêmeHanovreMagdebourgBerlinCottbus +2
IC 77 Gare de l'Est (Berlin)BerlinWolfsbourgHanovreOsnabrückAmersfoortAmsterdam +2
EC 27 (Hambourg –) BerlinDresdePragueBrno (– Budapest-Keleti/Vienne) −2
EC 95 BerlinFrancfort-sur-l'OderPoznańVarsovie +2
BerlinFrancfort-sur-l'OderPoznańGdańskGdynia
EC 99 HambourgUelzenSalzwedelStendalBerlinCottbusVarsovie +2
X InterConnex
LeipzigBerlinNeustrelitzWaren (Müritz)RostockWarnemünde
−2
HBX Harz-Berlin-Express
Gare de l'Est (Berlin)BerlinPotsdamMagdebourgHalberstadt (partage du train)QuedlinburgThale / WernigerodeVienenburg
+2
C BerlinPoznańVarsovieBrest (Biélorussie)MinskSmolenskNijni NovgorodPermIekaterinbourgOmskNovossibirsk
(voiture directe vers Moscou, Saint-Pétersbourg, Oufa, Rostov-sur-le-Don, Tcheliabinsk, Astana)
+2
C BerlinPoznańVarsovieKievKharkiv
(voiture directe vers Odessa, Lviv et Donetsk)
+2

Lignes régionales[modifier | modifier le code]

Ligne Villes étapes Étage
RE1 MagdebourgBrandebourg-sur-la-HavelPotsdamBerlin-CharlottenburgBerlinErknerFürstenwaldeFrancfort-sur-l'Oder (– Cottbus) +2
RE2 WismarSchwerinWittenbergeNeustadt (Dosse)Berlin-SpandauBerlinKönigs WusterhausenLübbenCottbus +2
RE3 ElsterwerdaDoberlug-Kirchhain – Wünsdorf-Waldstadt – BerlinEberswaldeAngermünde PrenzlauGreifswaldStralsund −2
Schwedt/Oder
RE4 JüterbogLudwigsfeldeTeltowBerlinBerlin-SpandauDallgow-Döberitz – Wustermark – Rathenow −2
RE5 Wittemberg JüterbogLudwigsfeldeBerlinOranienburgNeustrelitz GüstrowRostock −2
Falkenberg-sur-Elster NeubrandenbourgStralsund
RE7 DessauBad BelzigBeelitz-Heilstätten – Michendorf – BerlinAéroport de Berlin-Schönefeld – Rangsdorf – Wünsdorf-Waldstadt +2
RB10 BerlinBerlin JungfernheideBerlin-SpandauFalkenseeNauen −2
RB14 Aéroport de Berlin-SchönefeldBerlinBerlin-SpandauFalkenseeNauen +2
RB19 Berlin GesundbrunnenBerlinAéroport de Berlin-SchönefeldKönigs WusterhausenLübbenCalauSenftenberg −2
RB21 Berlin FriedrichstraßeBerlinBerlin-WannseePotsdam – Golm – Wustermark +2
RB22 Berlin FriedrichstraßeBerlinBerlin-WannseePotsdam – Golm – Saarmund – Aéroport de Berlin-SchönefeldKönigs Wusterhausen +2

S-Bahn[modifier | modifier le code]

Les quais des S-Bahn se trouvent au deuxième étage.

Correspondances[modifier | modifier le code]

Article principal : Hauptbahnhof (métro de Berlin).

La gare est desservie par la ligne U55, mise en service en août 2009, qui n'est pas encore reliée au reste du réseau U-Bahn. La construction d'une extension pour rejoindre la ligne U5, conformément aux plans initiaux, est en cours depuis 2010 pour un budget de 433M€, avec une inauguration prévue en 2017. La gare Hauptbhanhof est donc pour le moment le terminus de la ligne qui ne comporte que trois gares, un seul des deux quais est actuellement utilisé, l'espace laissé vacant est utilisé pour une exposition.

La gare est aussi desservie par les lignes de bus MetroBus.svg 41, 85 ; BUS-Logo-BVG.svg 120, 123, 142, 147, 245 et la ligne TXL (qui relie la Hauptbahnhof à l'aéroport de Tegel)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Données sur la Berlin Hauptbahnhof.
  2. Berlin se dote de la plus grande gare d'Europe, dépêche de l'AFP du 24 mai 2006 reprise par Yahoo ! Actualités.
  3. a et b (de) « 300.000 Reisende und Besucher werden täglich erwartet », Deutsche Bahn,‎ 18.11.2009 (consulté en 23.08.2010)

Traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]