Norden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norden
Norden
Ensemble de maisons "Dree Süsters" ("les trois sœurs") bâties vers 1600.
Ensemble de maisons "Dree Süsters" ("les trois sœurs") bâties vers 1600.
Blason de Norden
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Lower Saxony.svg Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Aurich
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeisterin)
Barbara Schlag (ZoB)
Code postal 26506
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 4 52 019
Indicatif téléphonique 04931, 04926 (Leybuchtpolder), 04938 (Ostermarsch)
Immatriculation AUR, NOR
Démographie
Population 25 116 hab. (31 décembre 2010)
Densité 241 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 35′ 48″ N 7° 12′ 20″ E / 53.59666, 7.205555 ()53° 35′ 48″ Nord 7° 12′ 20″ Est / 53.59666, 7.205555 ()  
Altitude 7 m
Superficie 10 439 ha = 104,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Norden

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Norden
Liens
Site web www.norden.de

Norden est une ville allemande de Frise orientale dans le nord-ouest du land de Basse-Saxe. La ville se situe directement sur la mer du Nord. Son port situé dans le quartier de Norddeich est un important port de ferry dans le trafic avec les îles de la Frise orientale. Les habitants de Norden sont les Norder.

Norden passe pour être la plus ancienne ville de Frise orientale. En 2005, la ville fêtait les 750 ans de la première évocation du lieu. C'est la principale ville de la région historique du Norderland. En plus d'être une station balnéaire renommée (déjà à l'époque impériale elle portait le surnom de Das Grüne Tor zum Meer, la porte verte de la mer), la ville possède de nombreux monuments : de nombreuses églises, des anciennes maisons bourgeoises et des musées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le site[modifier | modifier le code]

La ville de Norden, finistère nord-ouest de l'arrière-pays allemand, s'étend sur 104,39 km2. Sa périphérie est enceinte d'une digue à la mer longue de 27,3 km[1]. Son extension maximum, selon un axe nord-sud, est de 21 km, et selon un axe est-ouest d'environ 13 km. Le point culminant de Norden s'élève à 9,70 m au-dessus du niveau de la mer.

Au large, on trouve (d'est en ouest) les îles frisonnes de Norderney, Juist et Memmert, séparées du continent par la Mer des Wadden, qui est classée parc naturel (Parc National saxon de la Mer des Wadden) et même, depuis janvier 2009, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO[2] (au même titre qu'une partie des côtes danoises et néerlandaises, qui en sont le prolongement). Le golfe de Ley s'ouvre au sud-est de l'agglomération.

Cöté terre, les communes voisines sont (dans le sens des aiguilles d'une montre, de l'est au sud-ouest) Hagermarsch, Lütetsburg et Halbemond (toutes faubourgs de Hage), Leezdorf et Osteel (intercommunalité du Brookmerland) ainsi que Krummhörn. La frontière avec Leezdorf a ceci de particulier qu'elle se trouve enclavée à l'intérieur d'une route : Norden et Leezdorf se touchent en effet le long du Schwarzer Weg, mais les accotements nord et sud de la chaussée dépendent pourtant des communes de Halbemond et d’Osteel!

Norden est, derrière son chef-lieu, la deuxième plus grande ville de l'arrondissement d'Aurich[3]. L'accès à la ville est contraint par la situation naturelle, car l'agglomération est encerclée au Nord, à l'ouest et au sud-ouest par la Mer des Wadden ; mais elle est le point d'embarquement privilégié vers les îles frisonnes de Juist (1 153 habitants, 105 000 touristes et 961 000 nuitées[4] en 2008) et Norderney (5 820 habitants, 459 000 touristes (2011) et plus de 3,2 Millions de nuitées[4],[5] au titre de l'exercice 2011). Les commerces de Norden sont en concurrence avec ceux d'Aurich et d'Emden.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le cœur de Norden occupe une île de sable, au large des avancées nord-ouest du Geest de Frise Orientale[6]. Et si les quartiers sud-est du centre-ville occupent eux aussi une partie du Geest, la plus grande partie de la commune se trouve dans les marécages. Plus de la moitié de la ville a été gagnée sur la mer et endiguée depuis 1430. Le polder du golfe de Ley, le plus récent, n'a été endigué qu'entre 1947 et 1950 par la construction de la digue de Störtebeker. Depuis l'endiguement d'une partie du golfe de Ley et les travaux, plus modestes, entrepris sur le polder de la Harle, le littoral saxon de la Mer du Nord n'a plus connu de travaux d'assèchement d'envergure, ce qui fait de ces terrains les derniers polders rendus habitables en Basse-Saxe[7]. Le quartier de Neuwesteel n'a été lui aussi gagné sur la mer qu'au XXe siècle.

Comme une grande partie du centre-ville se trouve fréquemment sous le niveau de la mer, il faut régulièrement assécher les terrains. La fosse de Norden, ancien chenal d'amenée du port de Norden, joue un rôle essentiel à cet égard. La station de relèvement déverse le trop plein, via le polder du golfe de Ley et le polder de Ley, dans la Mer du Nord au niveau du terminal à conteneurs de Jade-Weser.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la région de Norden dépend avant tout du tourisme. Une autre activité importante est la pêche; la ville possède environ 26 kilomètres de digues. De plus, des comptoirs de thé sont implantés dans le quartier du thé de Norden.

La société Deutsche Telekom est présente avec sa station de câbles téléphoniques sous-marins; parmi les câbles sous-marins partant de Norden on peut citer le TAT-14 vers le New Jersey aux États-Unis et le SEA-ME-WE 3 qui relie l'Allemagne avec l'Asie et l'Australie via la Mer du Nord, l'Atlantique, la Méditerranée et l'Océan Indien.

Administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal se compose de 34 conseillers ainsi que le maire élu au suffrage direct. Depuis le 10 septembre 2006, ce conseil se compose de quatre partis et d'une association d'électeurs :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

La ville de Norden possède un centre ville pittoresque avec une grande place du marché (Marktplatz). Cette place possède une superficie de plus de 7 hectares, cette place est boisée; certains arbres sont âgés de plus de 250 ans. Au milieu de la Marktplatz se trouve la Ludgerikirche (église saint Ludgeri). Cette église, du XIIIe siècle, possède comme beaucoup d'églises de Frise orientale un clocher séparé de la nef de l'église. De plus cette église possède le deuxième plus grand orgue baroque allemand Arp Schnitger qui soit encore conservé.

Au sud de la Marktplatz se trouve un inhabituel ensemble de bâtiments : les Dree Süsters (en allemand drei Schwestern, en français les trois sœurs). Il s'agit de trois maisons avec des façades très similaires de style Backstein-Renaissance. À proximité se situe l'église mennonite qui possède des peintures remarquables.

À l'intérieur de l'ancienne mairie (alte Rathaus), située à l'ouest de la Marktplatz, se trouve le siège administratif de la coopérative du thé (Theelachtskammer), la plus ancienne association coopérative d'Europe. L'ancienne mairie abrite également un musée de pays (Heimatsmuseum). À proximité se situe le musée du thé qui évoque l'histoire et la signification de la boisson nationale de la Frise orientale.

À l'est de la Marktplatz se situe la Vossenhuus (en allemand Fuchshaus, en français maison vulpine) et l'ancien relai des postes.

Comme beaucoup de villes allemandes, Norden possède un monument en honneur à Bismarck.

Dans la Osterstraße (rue pascale) se situe un bâtiment renaissance richement décoré, la Schöningh'sche Haus.

Une station de soin, d'élevage et de recherche sur les phoques est implantée à Norden-Norddeich.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. norden.de: Zahlen und Daten
  2. Nationalpark Nds. Wattenmeer auf niedersachsen.de
  3. Cf. Le schéma directeur d'aménagement sur le site www.nds-voris.de
  4. a et b « Tourismus auf den Ostfriesischen Inseln » [PDF; 30,6 kB], Industrie- und Handelskammer für Ostfriesland und Papenburg (consulté le 30 sept 2012)
  5. Verena Leidig, « Erstmals 6 Mio. Euro überschritten - Kurverwaltungsbilanz: Norderney hat 2011 etwa 1,5&% bei den Übernachtungen gewonnen. Auch die Zahl der Tagesgäste nahm zu », Norderneyer Morgen, no 19,‎ 23 janvier 2010, p. 3 (lire en ligne [PDF; 912 KB])
  6. Eberhard Rack: Kleine Landeskunde Ostfriesland, Isensee Verlag, Oldenburg 1998, p. 94
  7. Il est vrai que dans les années 1990, le quartier de Leyhörn, dans le golfe de Ley, a encore été endighé. Mais il s'agissait alors de constituer une réserve naturelle et de protéger les digues et l'écluse des courants remontant vers le port de Greetsiel. Au cours de la construction du terminal à conteneurs de JadeWeserPort, à Wilhelmshaven, on a encore dégagé 360 ha de terre, créant ainsi les quais les plus récents du port de Wilhelmshaven. Cf. à ce propos l’article de la page d'accueil sur www.jadeweserport.de. À noter cependant que ces quais ne sont pas « habités ».