Base aérienne 105 Évreux-Fauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base aérienne 105 Évreux-Fauville
Vue de la piste de l'Aérodrome
Vue de la piste de l'Aérodrome
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 49° 01′ 06″ N 1° 12′ 24″ E / 49.018396, 1.20660849° 01′ 06″ Nord 1° 12′ 24″ Est / 49.018396, 1.206608  
Altitude 141 m (464 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base aérienne 105 Évreux-Fauville
Pistes
Direction Longueur Surface
04/22 2 990 m (9 810 ft) béton
Informations aéronautiques
Code OACI LFOE
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Armée de l'air
Cartes SIA VAC - IAC

La base aérienne 105 d' Évreux « Commandant Viot » de l'armée de l'air française est située à 6 kilomètres à l'est d'Évreux dans le département de l'Eure.

Unités actuelles[modifier | modifier le code]

La base abrite depuis septembre 2011 cinq escadrons :

L'Escadron Avion 01.059 Bigorre, qui volait sur Transall Astarté, a été créé le 1er septembre 1987 puis dissous le 2 juillet 2001.

L'Escadron électronique 00.051 Aubrac a été créé le 1er avril 1976 et est initialement stationné sur la base aérienne de Brétigny sur Orge. Il est implanté sur la base aérienne 105 de décembre 1977 à juin 2005. Fermeture de l'escadron, le 15 juin 2005.

Historique[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une ancienne base aérienne de l'OTAN en France[2] qui a été utilisée par l'United States Air Forces in Europe de 1952 à 1967[3].

À l'issue de la fermeture de la base aérienne 720 Caen-Carpiquet, en 1967, la base aérienne 105 Évreux-Fauville a abrité le Groupement école GE 00.306, qui comprenait notamment l'Escadron des Elèves Officiers de Réserve (EEOR) de l'armée de l'air, intégré ensuite à l'Escadron de Formation des Officiers (EFO). Les élève officier de réserve de l'armée de l'air y ont été formés, jusqu'à la professionnalisation des armées, en 2000.

Le GE 00.306, créé initialement sur la base aérienne 720 Caen-Carpiquet le 1er octobre 1957 regroupait plusieurs écoles :

  • l'Escadron de Formation des Officiers (EFO), regroupant l'Escadron des Elèves Officiers de Réserve (EEOR, anciennement, Escadron des Elèves Officiers de Réserve de l'Armée de l'Air, créé dans les années 1930 sur la base aérienne 702 Avord) et l'Escadron des Elèves Officiers d'Active (EFOA) ;
  • l'Escadron d'Instruction du Service Général (EISG, anciennement Division d'Instruction du Service Général).

l'EEOR devenu EFO, de même que l'EISG, possédaient leurs insignes spécifiques d'unités :

  • homologué n° A 516 pour l'EEOR puis EFO (voir élève officier de réserve) ;
  • homologué n° A 947 pour l'EFOA ;
  • homologué n° A 832 pour l'EISG.

L'insigne du GE 00.306 était également homologué sous le numéro A 1221 du Répertoire des blasons et insignes de l'Armée de l'air :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marc Tanguy, « Les Gaby s'en vont », Le mamouth,‎ 19 août 2011 (consulté le 23 aout 2011)
  2. Site France-Air-Nato.net Evreux http://www.france-air-nato.net/STRUCTURE/Pages_web/Evreux_Historique_Fr.html
  3. A. Bergeret-Cassagne, Les bases américaines en France, impacts matériels et culturels, 1950 - 1067, Ed. L'Harmatan, 2008, p. 17

Liens externes[modifier | modifier le code]