Base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 38′ 02″ N 4° 54′ 29″ E / 48.633845, 4.908013 ()48° 38′ 02″ Nord 4° 54′ 29″ Est / 48.633845, 4.908013 ()  
Altitude 140 m (458 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson
Pistes
Direction Longueur Surface
11/29 2 414 m (7 920 ft) béton
Informations aéronautiques
Code OACI LFSI
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Armée de l'air
Cartes SIA VAC - IAC

La base aérienne 113 Saint-Dizier-Robinson de l'Armée de l'air française est située près de la ville de Saint-Dizier, dans le département de la Haute-Marne.

Elle fut créée en 1951, à partir d'un aérodrome civil qui eut un rôle militaire durant les deux conflits mondiaux. De 1965 à 1988, elle est équipée de Mirage IV A de l'Escadron de bombardement 2/94 Marne dans le cadre du dispositif de dissuasion nucléaire.

La base abrite aujourd'hui l'Escadron de Chasse 1/7 Provence, l’escadron de transformation 2/92 Aquitaine et l'Escadron de chasse 1/91 Gascogne, qui sont tous les trois équipés de Rafale B/C.

Le parrain de la BA 113 est l'écrivain-pilote Antoine de Saint-Exupéry qui servit sur la base de décembre 1939 à juin 1940.

Lors de l'engagement de la France pour la résolution 1973 de l'ONU "opération aube de l'odyssée" visant à défendre les insurgés libyens et lutter contre le colonel Kadhafi, elle sert de base importante pour l'envoi d'appareil sur le terrain.

Le 13 janvier 2013, une mission de frappe de l'opération Serval au Mali dans la région de Gao a été faite par quatre avions Rafale partis de Saint-Dizier[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]