Astérix et Latraviata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Astérix et Latraviata
31e album de la série Astérix
Scénario Albert Uderzo
Dessin Albert Uderzo

Personnages principaux Astérix, Obélix
Première publication 2001
Albums de la série Astérix
Précédent La Galère d'Obélix Astérix et la Rentrée gauloise Suivant

Astérix et Latraviata est le trente et unième album de bande dessinée de la série créée par René Goscinny et Albert Uderzo « Astérix » qui a été publié en 2001. Albert Uderzo a écrit le scénario et réalisé les dessins.

  • Tirage original : 3 000 000 exemplaires (France) - 8 000 000 exemplaires (Europe)

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pompée, l'ennemi juré de César, veut lever secrètement une armée en Gaule mais un soldat ivrogne du nom de Roméomontaigus a subtilisé ses armes en espérant pouvoir les revendre. Quand les armes se retrouvent dans le village d'Astérix, Pompée a l'idée d'utiliser une actrice, sosie de Falbala, pour les récupérer.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Astérix. Pris entre sa mère, la jalousie d'Obélix et le complot des Romains, Astérix a fort à faire dans cet album.
  • Obélix. Une seule Falbala suffisait à faire tourner la tête d'Obélix, alors deux !
  • Latraviata. Actrice romaine, sosie de Falbala.
  • Falbala. Fille d'un Gaulois du village, vit à Condate (Rennes).
  • Pompée. Ennemi juré de César qu'il a affronté sur tous les champs de bataille du monde.
  • Jules César. Ennemi juré de Pompée qu'il a affronté sur tous les champs de bataille du monde.
  • Tragicomix. Fiancé et Mari de Falbala, vit à Condate, où il ouvrira un commerce de location de chars et de vente de chevaux en sa compagnie. On le retrouve dans Astérix légionnaire

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le nom de l'actrice « Latraviata » est inspiré de La traviata, titre d'un opéra de Giuseppe Verdi décrivant les malheurs d'une femme fatale.
  • Dans cet album, Uderzo nous apprend qu'Astérix et Obélix sont nés le même jour, alors que l'on fête l'anniversaire d'Obélix seul dans Obélix et compagnie.
  • C'est la troisième fois que l'on rencontre les parents d'Astérix et Obélix après Comment Obélix est tombé dans la marmite du druide quand il était petit et Astérix et la rentrée gauloise (édition de 2003).
  • La mère d'Obélix fait allusion au TGV en page 7, et Ordralfabétix traduit ces initiales par "Transport Gaulois Véloce".
  • On retrouve le légionnaire ivrogne Roméomontaigus (clin d'œil à Roméo et Juliette) apparu pour la première fois dans Le Cadeau de César.
  • Latraviata est la première actrice à recevoir un César (page 46).
  • Idéfix a une bonne nouvelle à annoncer (page 48).
  • On retrouve la rivalité entre Pompée et César, déjà vue dans Astérix légionnaire. Cependant, alors qu’Astérix légionnaire était assez proche des événements historiques, il est assez étonnant de voir dans Astérix et Latraviata Pompée lever en Gaule une armée contre César ; dans la réalité, c'est exactement l'inverse qui a eu lieu.
  • La scène où Astérix et Obélix se sont mis à quereller, ce dernier met Astérix K.O. après avoir échangé les insultes, plus tard, c'est au tour d'Astérix d'envoyer Obélix au tapis sous l'effet d'une potion qui le rendait fou de joie et incontrôlable. Il s'agit de la première bagarre impliquée entre les deux héros depuis le début de leurs aventures, la plus violente altercation depuis « Le Fils d'Astérix ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]