Astérix et ses amis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Astérix et ses amis est une compilation hommage de bande dessinée, sortie le 15 avril 2007 aux éditions Albert René pour célébrer les 80 ans d'Albert Uderzo. L'album contient soixante planches par trente-quatre auteurs.

Avant l'album[modifier | modifier le code]

Le concept de l'album avait déjà été tenté par les éditions Soleil, dans l'album Uderzo croqué par ses amis, en 1996[1].On pouvait lire, en effet dans cet album, 16 courtes histoires, écrites par 28 auteurs[2], mettant en scène Albert Uderzo, entouré des héros gaulois qu'il a créés[3],[4].

Puis, les éditions Vents d'Ouest sortent, en novembre 1998, dans leur collection Grands Pastiches, un album intitulé Les Invraisemblables aventures d'Isterix, dans lequel, sous forme d'un recueil de pastiches avec une certaine lourdeur et un zeste de vulgarité[5], écrits par des auteurs[6] parodiant pour essayer de se faire connaître[7], on peut voir Astérix, Obélix et leurs compagnons, sous d'autres formes qu'à l'habitude (indiens ou motards, écologistes ou résistants, voire candidats à un fameux voyage sur la lune[8]…), comme on les verra dans la nouvelle Astérix comme vous ne l'avez jamais vu… qui sortira 5 ans plus tard dans Astérix et la Rentrée gauloise.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

L'album est pensé à l'occasion des 80 ans d'Albert Uderzo (25 avril 2007). Voulu notamment par sa fille, Sylvie Uderzo, alors directrice des Éditions Albert-René[9], l'ouvrage commence à être préparé au cours de l'été 2006. Finalement, 34 auteurs répondent présents, dont certains étrangers prestigieux[10].

  • Scénario : Collectif
  • Dessins : Collectif
  • Couleurs : Collectif

Contenu de l'album[modifier | modifier le code]

Astérix aux arts premiers[modifier | modifier le code]

Par Loustal.

Un jeune homme lit Astérix en buvant du jus d’orange, entouré de statues de ses deux idoles.

Préam-bulle[modifier | modifier le code]

Par Albert Uderzo (dessin) et Sylvie Uderzo (texte).

Préambule de Sylvie Uderzo accompagné d'un dessin, par le père de cette dernière, figurant aussi sur la couverture de l'album.

Hommage[modifier | modifier le code]

Par Guarnido.

Guarnido prend affectueusement Uderzo par la cheville car, à cause de sa petite taille, il ne peut l’embrasser plus haut.

Ils sont fous ces Blorks[modifier | modifier le code]

Par Midam.

Astérix et Obélix nous saluent, « blorkisés ».

Note de l'éditeur[modifier | modifier le code]

Par Albert René (scénario) et Albert Uderzo (dessin).

L'éditeur explique pourquoi et comment l'album est né. Le texte est accompagné d'un extrait de l'image introduisant certains des albums d'Astérix.

Trolle de rencontre[modifier | modifier le code]

Par Mourier (dessins) et Arleston (scénario).

Teträm et Obélix, durant leurs chasses respectives, se rencontrent, sûrement grâce à leurs gibiers, ces derniers pensant assister à l’« entretuement » des deux colosses. Mais les deux géants, après avoir sympathisé, continuent leur chasse ensemble.

La méga menace[modifier | modifier le code]

Par Zep.

Titeuf vient voir Astérix et lui confie avoir très peur de quelque chose.

XIII amicalement[modifier | modifier le code]

De Vance (dessins), Van Hamme (scénario) et couleurs par Petra[1].

Obélix et Astérix, tels Abe et Sally de la série initiale XIII, découvrant justement XIII sur une plage, alors qu’ils essayaient de trouver une offrande pour leur protecteur tutélaire, le Grand Alb-Err.

Cours d’anatomix[modifier | modifier le code]

Par Boucq.

Astèrix est pris comme modèle par les élèves du cours de dessin de Maître Léonard.

Garnisons, 2000 ans après J.-C.[modifier | modifier le code]

Par Baru.

Kaderix et Abdelix traînent et espèrent « se faire » de nouveaux gendarmes.

Thorgalement vôtre[modifier | modifier le code]

Par Rosinski (dessins) et Van Hamme (scénario).

Obélix chasse le sanglier pour nourrir son chien et son tutélaire affamés quand il rencontre Thorgal, qui a fait un trou dans son sanglier en se trompant d’époque.

La Vendetta[modifier | modifier le code]

Par Manara.

« La Vendetta » voit revenir son fiancé complètement plâtré, ce qui laisse imaginer une bagarre contre les irréductibles. Alors prise de colère, elle prend son âne et sa charrette pour rendre une petite visite aux Gaulois.

L’autre Obélix[modifier | modifier le code]

Par Turf

On rencontre Obélisque, le frère d’Obélix, qui explique les différences entre son frère et lui.

Vol 50 avant J.-C.[modifier | modifier le code]

Par Walthéry (dessins) et Emébé (scénario).

L’avion de Natacha se pose en catastrophe près du village d’Abraracourcix.

La communication selon les Gaulois[modifier | modifier le code]

Par Laudec (dessins) et Cauvin (scénario), couleurs par Léonardo.

Astérix et Obélix ont l’idée qu’on laisse trace de leurs aventures dans leurs tombeaux, comme le faisaient les égyptiens ; pour cela, ils se rendent chez un dessinateur cousin germain de Panoramix, Uderzix.

Il était une fois en Amérix[modifier | modifier le code]

Par Achdé (dessins) et Gerra (scénario).

Lucky Luke et son compagnon Albert Goldfinger, illustrateur, rendent visite aux Indiens Shavashava, tribu rencontrée par Astérix et Obélix dans l’album La Grande Traversée et chez qui la visite des héros, 2 000 ans plus tôt, a laissé des traces.

Galatine[modifier | modifier le code]

Par Beltran.

Deux artistes captifs de Jules César, Pygmalio Uderzos et Goscinnix, reçoivent l’ordre de créer une envoûtante créature qui serait capable de briser la résistance des irréductibles gaulois. Quiconque regarderait « Galatine » en tomberait aussitôt follement amoureux.

Malentendu[modifier | modifier le code]

Par Carrère.

Le petit village gaulois des irréductibles accueille Albert Uderzo. Tous les gaulois font de leur mieux pour le satisfaire.

Tous les chemins mènent à Rome[modifier | modifier le code]

Par Brösel.

« Les têtes de lard », Dieter, Andi et Werner, rencontrent « les irréductibles » Astérix, Obélix et Panoramix, au Grand Prix du Circus Maximus.

Le laboratoire de Gaston[modifier | modifier le code]

Par Jidéhem (dessins) et Emébé (scénario) d’après Franquin

Gaston Lagaffe, quite à une de ses expériences, fait apparaître dans son bureau Abraracourcix, Assurancetourix et Obélix, le tout à l’arrivée de De Mesmaeker dans les bureaux des Éditions Dupuis.

Astérix chez les rêveurs[modifier | modifier le code]

Par Dany et couleurs de Marcy Henrotin[1].

Obélix assomme un nouveau décurion romain qui arrive ainsi à Hallucinaville. Il est suivi de son agresseur et du compagnon de ce dernier.

La grande marmitte[modifier | modifier le code]

Par Cuzor, couleurs par Meephe Versaevel.

Un blondinet lancé par Albert part à l’aventure…

Le gâteau de Troie[modifier | modifier le code]

Par Kathryn (scénario) et Stuart Immonen (dessins).

Les romains tentent, comme les grecs avec le cheval de Troie, d’entrer au village dans un énorme gâteau en bois, sans doute destiné à Uderzo.

Ric Hochet et le mystère du temps[modifier | modifier le code]

Par Tibet, décors et couleurs de Franck et Martine Brichau.

Ric Hochet fait un rêve.

Melting pot[modifier | modifier le code]

Par Vicar.

Au village, c'est l'anniversaire d'Abraracourcix, Astérix et Obélix lui cherchent, naturellement, un cadeau. Mais en route Obélix rencontre Donald et sa famille qui vont l'aider, lui, et son meilleur ami Astérix, dans leur recherche.

Éternel Obélix[modifier | modifier le code]

Par Jean et Philippe Graton (scénario) et le Studio Graton (Christian Papazoglakis, Robert Paquet, Nedzad Kamenica) (dessins).

Michel Vaillant, Albert Uderzo, Astérix et Obélix font une course automobile.

La surprise d'Obélix[modifier | modifier le code]

Par Derib.

Astérix cherche Obélix chez les héros de Albert Uderzo (Oumpah-Pah (amis du suivant), De la Pâte Feuilleté et Tanguy et Laverdure), alors que ce dernier taillait une voiture de course en pierre pour Albert Uderzo.

L'autre grande traversée[modifier | modifier le code]

Par Batem.

Lors de leur grande traversée, Astérix et Obélix ont rencontré le Marsupilami.

La vie nocturne d'Astérix[modifier | modifier le code]

Par Forges.

On voit la vie des futurs héros de l'album futur d'Astérix dans le pot d'encre de Chine d'Albert Uderzo

L'inconnu[modifier | modifier le code]

Par Lloyd.

Un inconnu qu'on décide d'appeler Numérosix est retrouvé inconscient dans le village et se révèle être le père d'Astérix.

Office du tourisme[modifier | modifier le code]

Par Kuijpers.

Une femme évolue dans un quartier "marin" ressemblant étrangement, par l'allure des personnages, au village d'Abraracourcix.

Donjons et Gaulois[modifier | modifier le code]

Par Arleston (scénario) et Tarquin (dessins).

René Goscinny et Albert Uderzo font un essai "fantastique", qui passera à la trappe, de ce que deviendra la série Astérix.

Astérix, ambassadeur auprès du défenseur des enfants[modifier | modifier le code]

Par Dominique Versini (texte) et Petrov Ahner (photo)

Épilogue de la "défenseuse" des enfants : Dominique Versini, au sujet des droits de l'enfant. Le texte est accompagné d'une photo prise par Petrov Ahner de Dominique Versini et de Albert Uderzo, à Paris en février 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://critiques-bd.over-blog.com/article-6902530.html
  2. Voici la liste de ses artistes : Achde, Adam, Arleston, Bourgne, Carrere, Cavazzano, Cheret, Cornen, François Corteggiani, Coutelis, Crisse, Fauche, Formosa, Franz, Glaudel, Janvier, Juskezak, Kraehn, Manini, Meynet, Mourier, Plisson, Rodolphe, Rouge, Stalner, Tranchand, Widenlocher et les couleurs du Studio Léonardo.
  3. Présentation approfondie de Uderzo croqué par ses amis
  4. Uderzo croqué par ses amis sur bedetheque.com
  5. Critique du dernier album d'Astérix dans laquelle on cite les invraisemblables aventures d'Isterix.
  6. Voici la liste de ces artistes : Bontemps, Chanteloup, Coyote, Gégé, Grégoire, Jaap, Joop, Merezette, Mysius, Nikolaz, Papec, C. Ray, D. Ray, Rodrigue, Tournaire et Vruble.
  7. On critique ici les auteurs des Invraisemblables aventures d'Isterix.
  8. Description moins négative que les autres sur Les Invraisemblables aventures d'Isterix
  9. http://www.20minutes.fr/societe/696555-societe-la-fille-uderzo-asterix-porte-plainte-contre-x-abus-faiblesse
  10. http://www.actuabd.com/Bon-anniversaire-Monsieur-Uderzo

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]