François-Xavier Joseph de Casabianca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casabianca.
François-Xavier Joseph de Casabianca
Fonctions
Député de la Corse
23 avril 184826 octobre 1851 (&&&&&&&&&&&012813 ans, 6 mois et 3 jours)
Réélection 14 mai 1849
Législature Assemblée nationale constituante (Deuxième République)
Groupe politique Parti de l'ordre
8 mars 187625 juin 1877 (&&&&&&&&&&&&04741 an, 3 mois et 17 jours)
Législature Ière législature
Groupe politique Bonapartiste
Ministre de l'Agriculture et du commerce
26 octobre 185122 novembre 1851 (&&&&&&&&&&&&&02726 jours)
Prédécesseur Louis Buffet
Successeur Noël Lefebvre-Duruflé
Ministre des Finances
23 novembre 18512 décembre 1851 (&&&&&&&&&&&&&&099 jours)
Prédécesseur Antoine Blondel
Successeur Achille Fould
Ministre d'État
22 janvier 185228 juillet 1852 (&&&&&&&&&&&&01886 mois et 6 jours)
Prédécesseur Fonction créée
Successeur Achille Fould
Président du conseil général de Corse
18521853
18711871
Sénateur du Second Empire
28 juillet 18521864
Biographie
Nom de naissance François-Xavier Joseph Luiggi
Date de naissance 27 juin 1796
Lieu de naissance Nice
Date de décès 24 mai 1881
Lieu de décès Paris
Nationalité Française
Parti politique Bonapartisme
Entourage Fils de Francescu Luiggi
Profession Avocat
Casabianca.

François-Xavier Joseph, comte de Casabianca, né à Nice le 27 juin 1796, mort à Paris le 24 mai 1881, est un homme politique de la Deuxième République, du Second Empire et de la Troisième république

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat à Paris, il représente le département de Corse à l'Assemblée constituante en 1848 et à l'Assemblée nationale législative en 1849. D'opinion bonapartiste, il est nommé ministre du Commerce puis des Finances dans le dernier ministère dans le mois qui précède le Coup d'État du 2 décembre 1851. En janvier 1852, il est chargé d'organiser le ministère d'État. En juillet 1852, Napoléon III le nomme sénateur d'Empire. De 1864 à 1871, il est procureur général près la Cour des Comptes. En 1876, il est élu député de Bastia, mais se retire de la vie politique après la dissolution de la Chambre en 1877. Son fils Joseph Marie Raphaël de Casabianca lui succède comme député et son deuxième fils Paul de Casabianca est sénateur de Corse.

Les archives du ministère d'État sous le Second Empire sont conservées aux Archives nationales dans la sous-série F/70 [1]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]