Adolphe de Forcade Laroquette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forcade et Laroquette.
Adolphe de Forcade Laroquette.

Jean Louis Victor Adolphe de Forcade Laroquette est un homme politique français, né le 8 avril 1820 à Paris et mort à Paris le 15 août 1874.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère utérin du maréchal de Saint-Arnaud, il est successivement ministre des Finances (26 novembre 1860 - 14 novembre 1861), sénateur (1861), vice-président du Conseil d'État (1863), Commerce et de l'Agriculture (1867) et enfin ministre de l'Intérieur (17 décembre 1868) dans le Gouvernement Louis-Napoléon Bonaparte (3). Il se fait remarquer par sa rigueur envers la presse d'opposition et désapprouve les tentatives de l'Empire libéral. Après la formation du cabinet Ollivier (2 janvier 1870), il donne sa démission de sénateur et se fait élire député du Lot-et-Garonne. Il devient alors l'un des chefs de la droite. Après la chute de l'Empire, il se retire de la vie politique.

En 1847, le château Malromé, qui sera si important dans la vie de Toulouse-Lautrec est transmis à Adolphe de Forcade Laroquette et à son demi-frère Armand Jacques Leroy de Saint-Arnaud.

Adolphe de Forcade Laroquette a été Conseiller Général du Canton de Sauveterre-de-Guyenne, en Gironde, de 1864 à 1870.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Larousse du XXe siècle
  • Sauveterre-de-Guyenne 700 ans d'histoire (1281-1981) - Société des Bibliophiles de Guyenne - 1985

Article connexe[modifier | modifier le code]