Belle (affluent de la Boutonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Belle
(La Belle Rivière)
Illustration
Pont en dalles de pierre à Périgné
Caractéristiques
Longueur 25 km [1]
Bassin 107 km2 [1]
Bassin collecteur la Charente
Régime pluvial océanique
Cours
Source Fontaine de la Belle
· Localisation Beaussais-Vitré
· Altitude 124 m
· Coordonnées 46° 15′ 49″ N, 0° 10′ 44″ O
Confluence la Boutonne
· Localisation Secondigné-sur-Belle, Séligné
· Altitude 43 m
· Coordonnées 46° 08′ 44″ N, 0° 18′ 12″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Deux-Sèvres
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Celles-sur-Belle

Sources : Sandre[1], Géoportail[2]

La Belle est une rivière française du département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine, et un affluent rive droite de la Boutonne.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Belle est un cours d'eau de première catégorie[3] qui prend sa source à Beaussais-Vitré, dans les Deux-Sèvres, et se jette dans la Boutonne entre Secondigné-sur-Belle et Séligné.

De 25 km de longueur, son bassin versant est de 107 km2 [1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Sources : Sandre[1], Géoportail[2].

La rivière ne présente qu'un seul affluent notable d'environ 5 km de long et qui ne semble pas recensé sur la fiche Sandre mais apparaît nettement sur la carte IGN[2] et sur le cadastre, où il porte le nom de Rivière de la Renaudière. Cet affluent, situé sur la commune de Beaussais-Vitré et proche de la source est alimenté par de nombreuses sources dont plusieurs font l'objet de retenues collinaires.

La rivière est alimentée par de nombreuses sources et fontaines, souvent situées à proximité immédiate de son cours principal :

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département des Deux-Sèvres, la Belle traverse cinq communes[1], de l'amont vers l'aval :

Qualité des eaux[modifier | modifier le code]

La rivière comporte deux stations de mesure de la qualité des eaux à Montigné, sur la commune de Celles-sur-Belle et à Secondigné-sur-Belle[4].

D'une qualité devenue préoccupante vers les années 2006-2008, en voie d'eutrophisation, la qualité s'est nettement améliorée à partir de 2010 avec des indices physico-chimiques redevenus de très bonne qualité (peu chargée en matières organiques et nitrates, bien oxygénée, pH alcalin). Les indices biologiques (peuplement en poissons, insectes, plantes...) restent toutefois de qualité plutôt moyenne[4].

Cette amélioration est à relier aux travaux de remise aux normes effectués à partir de 2010 sur la station d'épuration de Celles-sur-Belle, construite dans les années 1980[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Belle (R6050500) » (consulté le 5 octobre 2015)
  2. a b et c « Visualisation à partir de la source » sur Géoportail.
  3. Fédération de pêche des Deux-Sèvres, « Classement des cours d'eau », sur peche-en-deux-sevres.com (consulté le 5 octobre 2015)
  4. a et b SIEAG, « Portail des Données sur l'Eau du Bassin Adour-Garonne - fiche de la Belle », sur adour-garonne.eaufrance.fr (consulté le 7 octobre 2015)
  5. « Station d'épuration de Celles : l'extension inaugurée », sur laconcorde-hebdo.fr, (consulté le 7 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :