Prix Puskás de la FIFA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le prix Puskás de la FIFA, créé le en hommage à Ferenc Puskás, grand buteur hongrois des années 1950 et légende internationale du football[1], récompense le joueur ou la joueuse ayant marqué le « plus beau but » de la saison.

10 buts sont présélectionnés par la Commission du football de la FIFA. Les critères de sélection de ces buts sont[2] :

  • l'esthétique (critères subjectifs - frappe lointaine, action collective, but acrobatique, etc.) ;
  • l'importance du match (critère objectif - par ordre décroissant : équipes nationales « A », tournois continentaux et championnats de première division) ;
  • l'absence du facteur chance ou d'une erreur commise par l'autre équipe permettant le but ;
  • le fair-play : le joueur ne doit pas s'être mal comporté durant le match ou avoir par exemple été convaincu de dopage ;
  • la date : buts marqués lors de la saison écoulée (et non l'année civile).

Ce sont ensuite les internautes qui votent pour le « plus beau but ».

Le joueur ayant marqué le « plus beau but de l'année » est dévoilé lors de la cérémonie de gala du FIFA Ballon d'or. Un trophée du Prix Puskás de la FIFA, gravé à son nom, lui est alors remis.

Le premier prix Puskás de la FIFA a été décerné au Portugais Cristiano Ronaldo le 21 décembre 2009.

En 2014, l'Irlandaise Stephanie Roche est la première femme finaliste du Prix Puskás.

Fin 2018, les fans ont voté sur Internet pour l'Égyptien Mohamed Salah et son but avec Liverpool lors du derby du championnat contre Everton.Alors que ce but n'avait même pas été élu but du mois dans le championnat d’Angleterre, il est élu but de l'année pour le monde entier. En réaction, Cristiano Ronaldo déclare « Soyons honnête, ne vous trompez pas, mon but était le plus beau. »[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

L'équipe mentionnée en premier sur chaque ligne était l'équipe receveuse lors du match en question, et l'équipe en gras est celle du joueur ou de la joueuse qui est nommé(e).

Année Clas. Nom Équipe Score Équipe Date Compétition
2009
1er Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo FC Porto 0-1 Manchester United 15 avril 2009 Ligue des champions de l'UEFA (quart de finale)
2e Drapeau : Espagne Andrés Iniesta Chelsea FC 1-1 FC Barcelone 6 mai 2009 Ligue des champions de l'UEFA (demi-finale)
3e Drapeau : Brésil Grafite VfL Wolfsburg 5-1 Bayern Munich 4 avril 2009 Championnat d'Allemagne (j.26)
2010
1er Drapeau : Turquie Hamit Altıntop Kazakhstan 0-3 Turquie 3 septembre 2010 Éliminatoires du championnat d'Europe de football 2012, groupe A
2e Drapeau : Suède Linus Hallenius Syrianska FC 0-2 Hammarby IF 20 juin 2010 Championnat de Suède D2 (j.12)
3e Drapeau : Pays-Bas Giovanni van Bronckhorst Uruguay 2-3 Pays-Bas 3 juillet 2010 Coupe du monde (demi-finale)
2011
1er Drapeau : Brésil Neymar Santos FC 4-5 Flamengo 28 juillet 2011 Championnat du Brésil (j.12)
2e Drapeau : Angleterre Wayne Rooney Manchester United 2-1 Manchester City 12 février 2011 Championnat d'Angleterre (j.27)
3e Drapeau : Argentine Lionel Messi FC Barcelone 3-1 Arsenal FC 8 mars 2011 Ligue des champions de l'UEFA (huitièmes de finale)
2012
1er Drapeau : Slovaquie Miroslav Stoch Fenerbahçe 6-1 Gençlerbirliği 3 mars 2012 Championnat de Turquie (j.29)
2e Drapeau : Colombie Radamel Falcao Atlético de Madrid 2-1 América de Cali 19 mai 2012 Match amical
3e Drapeau : Brésil Neymar Santos FC 3-1 SP Internacional 7 mars 2012 Copa Libertadores (groupe 1)
2013
1er Drapeau : Suède Zlatan Ibrahimović Suède 4-2 Angleterre 14 novembre 2012 Match amical
2e Drapeau : Serbie Nemanja Matić Benfica Lisbonne 2-2 FC Porto 13 janvier 2013 Championnat du Portugal (j.14)
3e Drapeau : Brésil Neymar Brésil 3-0 Japon 15 juin 2013 Coupe des confédérations (groupe A)
2014
1er Drapeau : Colombie James Rodríguez Colombie 2-0 Uruguay 28 juin 2014 Coupe du monde (huitièmes de finale)
2e Drapeau : Irlande Stephanie Roche Peamount United 2-0 Wexford Youths 20 octobre 2013 Championnat d'Irlande féminin
3e Drapeau : Pays-Bas Robin van Persie Espagne 1-5 Pays-Bas 13 juin 2014 Coupe du monde (groupe B)
2015
1er Drapeau : Brésil Wendell Lira (en) Atlético GO 1-2 Goianésia EC 11 mars 2015 Campeonato Goiano
2e Drapeau : Argentine Lionel Messi FC Barcelone 3-1 Athletic Bilbao 30 mai 2015 Coupe du Roi (finale)
3e Drapeau : Italie Alessandro Florenzi AS Rome 1-1 FC Barcelone 16 septembre 2015 Ligue des champions de l'UEFA (groupe E)
2016
1er Drapeau : Malaisie Mohd Faiz Subri Penang FA 4-1 Pahang FA 16 février 2016 Astro Super League
2e Drapeau : Brésil Marlone (en) SC Corinthians 3-0 Cobresal 21 avril 2016 Copa Libertadores
3e Drapeau : Venezuela Daniuska Rodríguez Venezuela 1-0 Paraguay 14 mars 2016 Sudamericano Femenino (-17 ans)
2017
1er Drapeau : France Olivier Giroud Arsenal FC 1-0 Crystal Palace 1er janvier 2017 Championnat d'Angleterre
2e Drapeau d'Afrique du Sud Oscarine Masuluke Baroka 1-1 Orlando Pirates 30 novembre 2016 Championnat d'Afrique du Sud
3e Drapeau : Venezuela Deyna Castellanos Venezuela U17 (F) 2-1 Cameroun U17 (F) 3 octobre 2016 Coupe du monde féminine des moins de 17 ans
2018 1er Drapeau : Égypte Mohamed Salah Liverpool FC 1-0 Everton FC 10 décembre 2017 Championnat d'Angleterre
2e Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo Real Madrid 3-0 Juventus 3 avril 2018 Ligue des champions de l'UEFA (quart de finale)
3e Drapeau : Uruguay Giorgian De Arrascaeta Cruzeiro EC 1-0 América FC 4 février 2018 Championnat du Minas Gerais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FIFA.com, « Bienvenue dans l'Actu de FIFA.com - Puskás, un nom qui fait honneur aux buts - FIFA.com », sur www.fifa.com (consulté le 16 octobre 2019)
  2. Le "but de l'année" récompensé par le Prix Puskás de la FIFA
  3. Cristiano a félicité Modric et Salah pour leur prix 'The Best', 28 septembre 2018, Cristiano Ronaldo, Instagram, cité par Besoccer.com (resultados-futbol.com, Malaga)

Lien externe[modifier | modifier le code]