Sexe, Mensonges et Vidéo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sexe, mensonges et vidéo)
Aller à : navigation, rechercher
Sexe, Mensonges et Vidéo
Titre québécois Sexe, mensonge et vidéos
Titre original Sex, Lies, and Videotape
Réalisation Steven Soderbergh
Scénario Steven Soderbergh
Acteurs principaux
Sociétés de production Outlaw Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 1989

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sexe, Mensonges et Vidéo (Sex, Lies, and Videotape) est un film américain réalisé par Steven Soderbergh, sorti en 1989. Il a notamment reçu la Palme d'or et a valu à James Spader le Prix d'interprétation masculine lors du 42e festival de Cannes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Graham Dalton revient, après neuf ans d'absence, dans la ville de son adolescence, Baton Rouge. Il y est accueilli par son vieil ami John Millaney, qu'il n'a pas vu une seule fois depuis son départ. Celui-ci est marié à Ann, femme au foyer timide et réservée, qu'il trompe avec Cynthia, la sœur d'Ann. Graham apparaît comme un être étrange et se lie d'amitié avec Ann. Celle-ci découvre un jour qu'il possède de nombreuses cassettes vidéos, chacune portant un nom féminin : Graham lui avoue que son hobby est d'interviewer des femmes afin qu'elles lui racontent leurs expériences intimes...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Steven Soderbergh a écrit le scénario du film en huit jours sur un bloc-note jaune durant un voyage, après l'échec d'une relation amoureuse[2].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

David Duchovny et David Hyde Pierce ont auditionnés pour les rôles de Graham John. Tim Daly a quant à lui été envisagé pour incarner John Mullany. Jennifer Jason Leigh a refusé le rôle de Cynthia Bishop, préférant tourner Le Flic de Miami (George Armitage, 1990). Elle exprimera plus tard des regrets à propos de ce choix. Pour le rôle d'Ann, Steven Soderbergh avait écrit en pensant à Elizabeth McGovern, mais son agent n'apprécie pas le script. Le réalisateur-scénariste sera très hésitant avant d'engager Andie MacDowell pour ce rôle[2].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a duré 30 jours[2] et a eu lieu à Baton Rouge en Louisiane[3].

Musique[modifier | modifier le code]

Sex, Lies, And Videotape
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de Cliff Martinez
Sortie 1989
Genre musique de film, ambient
Format CD, LP, cassette
Label Virgin Records

La musique du film est composée par Cliff Martinez. L'album est édité chez Virgin Records[4]

Liste des titres
  1. Garbage - 0:37
  2. Looks Like A Tablecloth - 4:01
  3. Take My Skirt Off - 2:06
  4. Are You Comfortable - 2:18
  5. Here We Go - 2:16
  6. What Other Men...? - 2:55
  7. Sniff The Jacket - 3:25
  8. You've Got A Problem - 7:04
  9. I'm Gonna Drawl - 4:37

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[5]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film est sorti en Allemagne au moment de la chute du mur de Berlin. De nombreux Est-Allemands sont alors venus le voir à l'Ouest pensant découvrir un film pornographique[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]