Ideal J

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ideal J
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français, rap hardcore, rap politique
Années actives 19911999[1]
Composition du groupe
Anciens membres Kery James
Teddy Corona
Rocco
Jessy Money
Selim du 9.4
DJ Mehdi (décédé)

Ideal J, parfois typographié Idéal J, est un groupe de hip-hop français, originaire du Val-de-Marne. Très actif dans les années 1990 et associé à la Mafia K'1 Fry[2], le groupe se dissout après le décès de Las Montana en 1999.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ideal Junior est fondé en 1990 par Daddy Kery (actuel Kery James) avec quatre de ses amis Jessy Money, Rocco, Teddy Corona et Selim du 9.4. Il est plus connu sous le nom d'Ideal J, appelé ainsi en référence à leur jeune âge (13 ans) et au crew des « grands-frères » qui s'appelait « Ideal ». Dès 1991, la formation monte sur scène lors de petits festivals organisés par la mairie. Le groupe sort en 1992 le maxi La vie est brutale qui traite d'injustice et de racisme[3]. La même année, DJ Mehdi rejoint le groupe ; c'est lui qui compose désormais tous les instrumentaux. En 1993, Alter et Selim du 9.4 quittent Ideal J. Un différend avec leur producteur les empêche de sortir un album. Ils enchaînent donc les concerts avec Alariana, label créé pour l'occasion par des amis. Cette situation dure jusqu'en 1994 quand, libérés de leur producteur, ils interviennent sur la bande originale du film Raï.

C'est en 1996 que le posse à l'occasion rebaptisé Ideal J avec Kery James, Teddy Corona et Rocco, publie enfin son premier album intitulé O'riginal MC's sur une mission, puis le deuxième album en octobre 1998, Le combat continue[4],[5]. Les déboires du groupe ne sont cependant pas finis : le single Hardcore[6] sera censuré en radio et le clip devra être refait avec des images plus soft. La chanson atteint la 67e place des classements musicaux français[7].

À l'occasion de la sortie du second album, Idéal J goûte pour la première fois à la notoriété. Invité des médias, porte-parole du milieu underground, Kery James fait passer ses messages avec parfois beaucoup de provocation (ses prises de position sur l'homosexualité et le show-business lui causeront quelques problèmes). Idéal J se produit à l'Élysée-Montmartre en 1999, pour ce qui restera leur dernier concert. Las Montana décédant dans des conditions tragiques en 1999, Kery James le leader naturel du groupe décide de stopper sa carrière. DJ Mehdi, ancien DJ du groupe, commence une carrière solo. Il sort un premier album aux tendances électro. Kery James s'implique de plus en plus dans la communauté musulmane. Il en devient un fervent défenseur et décide alors de mettre le Rap entre parenthèses.

La fin du groupe est définitivement sonnée avec la sortie, en 2001, du premier album solo de Kery James Si c'était à refaire…, longue complainte sur sa vie, l'album revient brièvement sur un passé que Kery James essaie d'oublier. Dans sa chanson La mort qui va avec, il déclare « Idéal J s’est éteint avec le DJ Mehdi[1]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Daddy Kery feat. MC Solaar et Daddy Mory et Big Red - Ragga Jam (sur l'album Qui sème le vent récolte le tempo de MC Solaar)
  • 1995 : Ideal J - Mauvais garçon (sur la bande originale du film Raï)
  • 1995 : Ideal J - Ce soir, on est down (sur la bande originale du film Raï)
  • 1995 : Ideal J - Orly City Bronx (sur la mixtape Orly City Bronx)
  • 1996 : Ideal J - Attaque/Contre-attaque (sur la mixtape Invasion)
  • 1996 : Le T.I.N et Weedy feat. Kery James - Au-delà du réel (sur l'album Guet-Apens du T.I.N et Weedy)
  • 1997 : Ideal J - Cash Remix (sur la compilation L 432)
  • 1997 : Ideal J feat. Rohff, 113, OGB, Sayd des Mureaux et Stor-K - Dans ta race (sur la compilation L'invincible armada)
  • 1998 : Ideal J feat. 113 et Intouchable - La voie que j'ai donnée à ma vie (sur la compilation Nouvelle Donne)
  • 1998 : Rohff feat. Ideal J, 113 et Manu Key - Trainer la nuit (sur la compilation Opération freestyle)
  • 1999 : Prodige Namor feat. Kery James - L'année de tous les dangers (sur l'album L'heure de vérité de Prodige Namor)
  • 1999 : Daomen feat. Kery James - J'émerge (sur l'album Underground Classic de Daomen)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « DJ Mehdi : deux ou trois choses qu'on sait de lui », sur Le Mouv',‎ (consulté le 22 mai 2016).
  2. « Une chronique pour… », sur basketsblanches.com,‎ (consulté le 22 mai 2016).
  3. « Rue, violence, repentir : la mélancolie du rappeur Kery James », sur Rue89,‎ (consulté le 22 mai 2016).
  4. « [Chronique] 1998 – Le Combat Continue – Ideal J », sur Le Rap en France,‎ (consulté le 22 mai 2016).
  5. « Idéal J Le combat Continue Album classique du rap français », sur fuckingwithmusic.fr,‎ (consulté le 22 mai 2016).
  6. « Zekwe Ramos s’attaque au classique d’Ideal J, Hardcore… (Vidéo) », sur RapRnB,‎ (consulté le 22 mai 2016).
  7. « Ideal J - Hardcore », sur Charts in France (consulté le 23 mai 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]