Cette page est en semi-protection longue.

Rohff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rohff
Description de cette image, également commentée ci-après

Rohff.

Informations générales
Surnom Roh2f, Roh2Guerre, El Padre, Hous', R.O.H.F.F, CatastRohff
Nom de naissance Housni Mkouboi[1]
Naissance (38 ans)[1]
Antananarivo, Drapeau de Madagascar Madagascar[1]
Activité principale Rappeur, styliste, producteur
Genre musical Hip-hop, rap français, rap conscient, rap hardcore, gangsta rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1998
Labels Foolek Empire, Mooneyez Corp Ltd
Site officiel www.roh2f.com
logo de Rohff

Logo de Rohff.

Rohff[2], de son vrai nom Housni Mkouboi[1], né le [1],[3] à Antananarivo, Madagascar[1] est un rappeur français d'origine comorienne. Son frère Ikbal est membre du groupe TLF avec Alain 2 L'ombre. Rohff possède sa propre marque de vêtement avec son frère Ikbal, nommée Distinct, lancée en 2007, et relancée en 2013.

Rohff compte huit albums studio depuis 1999 pour un total de plus de 1 400 000 albums vendus en 18 ans de carrière[4], 1 100 000 singles dont 800 000 avec l'un des plus gros tubes de l'année 2002, Qui est l'exemple ?, resté 34 semaines dans les classements et trois semaines à la première place[5]. Il est considéré comme l'un des plus grands rappeurs français de sa génération[6].

Membre de la Mafia K'1 Fry, il publie son premier album intitulé Le Code de l'honneur en décembre 1999. Cet album restera un classique du rap français avec notamment le titre Génération sacrifiée. Son deuxième album, intitulé La Vie avant la mort, publié en 2001 compte plus de 175 000 exemplaires vendus, et est donc certifié disque de platine ; il s'agit de l'album le plus vendu de sa carrière. En 2008, Rohff publie son cinquième album, Le Code de l'horreur. Contrairement à ses deux précédents albums, celui-ci se présente sous la forme d'un album simple. Dès la première semaine, l'album est certifié disque d'or avec 58 400 exemplaires écroulés, un record dans le rap français depuis les années 2000. Il finit par se vendre à 200 000 exemplaires. L'album est notamment salué par les critiques. Il revient en 2010 pour la sortie de son sixième album nommé La Cuenta. Restant sur un simple album, il est relativement apprécié des critiques, s'écoule à 80 000 exemplaires, et est certifié disque d'or.

Après trois ans d'absence, il revient en 2013 pour la sortie de son troisième double album et septième album nommé P.D.R.G. L'opus contient notamment Dounia, un morceau sans refrain, d'environ huit minutes dans lequel il donne sa vision du monde. L'album se vendra à 37 000 exemplaires dès la première semaine. Il sera certifié disque d'or trois semaines après sa sortie, ayant dépassé les 50 000 ventes (plus les 40 000 albums vendus en pré-commande sur la plateforme musicale iTunes avant la sortie de l'album). L'album est certifié (en comptant les placements) disque de platine quelques mois après sa sortie.

Biographie

Jeunesse et débuts

Les parents de Housni se séparent après avoir mis au monde trois garçons (Housni, Jalloud et Ikbal). Sa mère part chercher du travail en France. Ayant passé les premières années de sa vie avec ses deux frères et sa grand-mère à Mbéni, au nord de la Grande Comores, il part rejoindre sa mère en France en 1987 à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, à l'âge de 7 ans. Arrivé en France, il ne parlait que le comorien (shikomori), une langue du groupe swahili comprenant des emprunts à l'arabe. Il fera de grands efforts pour apprendre à parler le français : « J'ai redoublé d'efforts pour apprendre le français. Je suis attaché à cette langue[3]. » Il découvre alors l'école dans une classe de remise à niveau, pour apprendre le français. Après Saint-Ouen, il déménage à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, puis passe une année de sa vie aux Ulis, dans l'Essonne. Ses petits frères le rejoignent en 1989, c'est alors que la famille s'installe ensuite à Vitry-sur-Seine, cité Robespierre dans le Val-de-Marne. Housni découvre Vitry-sur-Seine à l'âge de 11 ans et emménage dans le même immeuble que Mokobé, celui-ci devenant son meilleur ami a beaucoup influencé Housni, en lui faisant écouter plusieurs sons de hip-hop, hard-pop, ou sons de hightop[7].

Il se distingue comme un bon élève jusqu'à l'adolescence, puis décroche : « J'ai fait les 400 coups, raconte-t-il, mais je n'ai jamais été trop loin. Ma culture comorienne m'a toujours permis de me reprendre à temps. ». Il se perçoit comme un cas social, suivi par un éducateur qui « avait une pipe, des lunettes double foyer, des bottes de géant vert », et à qui il jetait des seaux d'eau depuis la fenêtre, pour l'empêcher d'entrer. Il souhaiterait maintenant prendre des cours par correspondance pour passer son bac : « J'ai tout simplement envie de me cultiver. J'aurais pu aller en seconde générale, et je suis allé en BEP. Un conseiller de désorientation m'avait dit qu'en chaudronnerie, tu pouvais te faire 10 000 francs par mois. BEP structure métallique, c'était pas mon truc. Tous les matins, le prof te tapait sur les pieds pour voir si tu portais tes chaussures de sécurité[réf. nécessaire]. »

Il se sentait plutôt attiré par le rap, étant grandement influencé par le rap américain, notamment par des rappeurs comme Tupac, Dr. Dre ou encore Notorious B.I.G. Il prend le micro pour la première fois à l'âge de 14 ans, à la maison de la jeunesse de sa ville. Le Val-de-Marne étant considéré comme la capitale du rap, à cette époque, il y avait plusieurs groupes de rap, mais aussi de ragga. Rohff suit le mouvement, tout en restant accroché à la rue. Rohff sort souvent de son secteur et fait la connaissance de rappeurs d'autres quartiers, tels que Rim'K et Ap du 113, dans la cité Camille Groult à Vitry-sur-Seine. Continuant d'écrire et rapper, il rencontre Manu Key et Kery James à Choisy-le-Roi et Orly ; ensemble ils fondent le collectif l'Union, devenu plus tard la Mafia K'1 Fry. Il passe alors son temps à écrire en studio, et traîner dans la rue avec son collectif. Il prend comme nom de scène ROHFF (acronyme de « Rimeur Original Hardcore Flow Fluide », puis de « Rimeur Offensif Honorant le Fond et la Forme »[8]). Il écrit des textes engagés contre l’État, le système, la police. « Ma mère, elle tombait sur mes cahiers quand elle faisait le ménage, et elle se disait : « Mais qu'est-ce qu'il raconte mon fils ? ». Elle, elle était fière de pouvoir dire que je ne manquais de rien. Moi j'écrivais qu'elle avait du mal à payer l'électricité. ».

Rohff est père de quatre enfants[9].

Le Code de l'honneur (1998-2000)

En 1998, Rohff participe à la mixtape Première Classe, apparaissant sur le titre On fait les choses aux côtés des Neg' Marrons, de Mystik et de Pit Baccardi[10], et commençant à se faire connaître auprès d'un public plus large. Ce morceau sera sa toute première apparition sur un clip vidéo, faisant donc découvrir son visage au grand public. Membre de la Mafia K'1 Fry, un collectif de rappeurs du Val-de-Marne composé entre autres de Kery James, d'Intouchable, et du 113, il participe à l'EP du collectif, Légendaire, publié en 1999. La même année, il commence la production de son premier album solo qui sort fin 1999 sous le label Phénomène Records (label du T.I.N, membre du groupe Expression Direkt), nommé Le Code de l'honneur. Devenu un classique du rap français avec des titres comme Appelle-moi Rohff, Catastrohff, Skyrohff, Rohff Vs l'État, Génération sacrifiée, Du fond du cœur, Les nerfs à vifs, ou Manimal, plusieurs membres de la Mafia K'1 Fry y participent comme Karlito, Intouchable, 113 et OGB. Plusieurs morceaux, dont un où apparaissent Oxmo Puccino et Kery James, furent retirés[11]. Finalement l'album se vendra à plus de 10 000 exemplaires[12] en indépendant, sans promotion et sans le soutien des radios. Le bon accueil reçu par l'album permet au rappeur de signer chez le label Hostile Records pour son deuxième album.

La Vie avant la mort (2001-2003)

Rohff sort en octobre 2001 La Vie avant la mort qui remporte un succès commercial avec plus de 175 000 exemplaires vendus[12], et des titres en rotation intensive sur les radios nationales (NRJ, Fun Radio, Skyrock), tels que TDSI, Miroir, miroir ou encore 5.9.1 avec Assia, qui sortent en singles. Mais c'est surtout avec le titre Qui est l'exemple ?, un duo avec Kayliah[13], sorti en single au printemps 2002, qu'il se fait connaître par le grand public. Ce titre sera l'un des plus gros succès de l'année 2002 en France ; il reste plusieurs mois à la première place des ventes avec plus de 800 000 exemplaires vendus[14] et deux nominations aux NRJ Music Awards 2003[15]. Ce morceau permet également à Kayliah, qui chante le refrain du morceau, de se faire connaître dans le milieu RnB[13].

Il y a également des morceaux sur l'album qui sont considérés[Par qui ?] comme des « gros classiques » : des titres poignants comme Sensation brave ou Jeu de la mort, des morceaux de constat tristement réaliste sur la société et la vie en banlieue comme Creuset 2 voyous ou Le même quartier, des morceaux avec des textes traitant sur la nature humaine comme SSEM ou Miroir, miroir et bien sur des gros sons qui sont devenus des hymnes du ghetto comme Darwah, Le bitume chante (avec la Mafia K'1 Fry) ou le très virulent V, qui est une réponse aux abus des forces de l'ordre. Le dixième morceau de l'album est le sujet d'un mystère : lors de la sortie de l'album, ce morceau était V, un son sur lequel Rohff reproche aux forces de l'ordre ses abus de pouvoir et ses méthodes souvent musclées[réf. nécessaire].

En mai 2002, Rohff collabore avec DJ Abdel et Oliver Cheatham, sortant le clip Get Down samedi soir, sur la compilation À L'Ancienne Vol. II de DJ Abdel. En juin 2002, après réapprovisionnement des rayons, le titre V disparaît de la liste des titres pour laisser place à Get Down samedi soir. Le changement de cette piste n'est pas une réédition de l'album, étant donné que rien n'a été officialisé, mais tout simplement de la censure du CSA. Aujourd'hui, il est très rare de se procurer la première édition de l'album sur laquelle apparaît la chanson V. Pour l'album, Rohff avait sollicité le rappeur Booba en featuring pour faire un des titres nommé Cru (avec également Rim'K du 113), mais le morceau n'est jamais sorti à la suite d'un désaccord entre le label Hostile et le label 45 Scientific de Booba. En 2003, il signera un autre classique du rap français, À bout portant, sur la compilation Fat taf[16].

La Fierté des nôtres (2004)

Rohff publie son troisième album solo, un double-album composé de trente titres, intitulé La Fierté des nôtres, le 21 juin 2004, certifié disque d'or[17]. Il est finalement vendu à environ 200 000 exemplaires[12], et donc certifié double disque d'or. Il s'agit du premier double-album de rap français produit par un artiste en solo[réf. nécessaire].

Après la nomination de La Vie avant la mort aux Victoires de la musique 2005 dans la catégorie « Album rap/hip-hop/RnB de l'année »[18], Rohff réapparaît et signe un nouvel opus tout aussi percutant. Une trentaine de titres au programme avec une liste de featurings : Kayna Samet, Kery James, Expression Direkt, Admiral T et Wallen ; il est mixé par Richard « Segal » Huredia. Message à la racaille est le son sans refrain de huit minute, l'artiste a l'habitude de mettre dans chaque album ce style de musique et qui devient généralement un classique. La Fierté des nôtres est considéré par le public et certains rappeurs comme étant le meilleurs album de Rohff et l'un des meilleurs du rap français[réf. nécessaire].

Au-delà de mes limites (2005-2006)

Le quatrième album solo de Rohff, et son deuxième double album, Au-delà de mes limites, est publié le . Le 1er décembre 2005, 15 000 exemplaires sont déjà vendues[réf. nécessaire]. Neuf semaines après sa sortie, l'album est certifié disque d'or, puis double disque d'or[réf. nécessaire]. Cet album contient le clip La puissance, premier clip de rap français à être produit aux États-Unis. Le public en retiendra notamment le titre Regretté, un morceau de plus de huit minute sans refrain parlant des disparus, et surtout l'un des plus grands classiques de l'histoire du rap français, le titre En mode, une expression inventée par Rohff qui est rentré dans le langage courant en France, et constamment employé par tout le monde. L'album s'est écoule à plus de 220 000 exemplaires[12], en comptant la réédition.

Rohff apparaît sur la compilation Talents fâchés Vol. 3, produit par Ikbal Vockal et son acolyte Alain 2 L'Ombre et sorti en février 2006. Il se rassemble avec Kamelancien et fondent ensemble le groupe T1kiet. Ils se séparent peu de temps après[réf. nécessaire]. Vers le milieu des années 2000, Rohff quitte le collectif Mafia K'1 Fry, invoquant des désaccords humains et artistiques. Il resta cependant très proche de Kery James, Mista Flo ou encore Teddy Corona. Il reviendra au cours de l'année 2007 durant le concert de la Mafia K'1 Fry au Bataclan et participera à la réédition de l'album.

En 2006, il apparaît aux côtés du personnage de fiction Tony Montana dans le jeu vidéo inspiré du film Scarface, réalisé par Brian De Palma[19] ; il sera présent dans toutes les versions du jeu que ce soit aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, etc. Pour célébrer cette apparition, le MC compose un morceau pour la bande originale du jeu, qui aura pour titre La résurrection. Ce morceau aura également un clip en images de synthèse plongeant dans l'ambiance du jeu. Ce morceau sera présent sur la réédition de son dernier album, Au-delà de mes limites Classics. Cette réédition sortira en avril 2007, composé d'un seul CD, avec trois chansons inédites : Dirty Hous feat. Big Ali, Starf (Koudjo Remix) et La Résurrection (Banlieue South Remix).

En décembre 2006, Rohff double la voix du personnage Max dans le film Arthur et les Minimoys[20]. En février 2007, lors de L'année du hip-hop 2007, Rohff monte sur scène avec la Mafia K'1 Fry, évoquant un provisoire retour au sein du groupe. Sur la réédition de l'album de la Mafia Africaine, Jusqu'à La Mort il interprète un son intitulé Gère auprès de Kery James, Dry, Teddy Corona et Princess.

Pour la sortie de l'album de TLF, Rohff interprète Pimp My Life. Le 2 juillet 2007, Rohff publie une nouvelle mixtape intitulée Le Cauchemar Du Rap Français : Chapitre 1, regroupant plusieurs titres remixés, et quelques inédits comme La crise, Fais ce que j'te dit ou encore 94 mentale en featuring avec Kery James.

Le Code de l'horreur (2008-2010)

En 2008, Rohff est au sommet de sa carrière. Il crée lui-même son rap, mélange de morceaux hardcore (Catastrohff, Rohff vs. l'État, Darwah, 94, En mode, En mode 2, Bonhomme, Trop dangereux, Toujours, Dirty Hous, Rap Game, etc.), sensés et réfléchis (Qui est l'exemple ?, Message à la racaille, Pervertie, Regretté, Génération sacrifiée ou Testament), ou encore casseurs (Fils à pap, Starfuckeuze, Arrête ta flûte, Pleure pas, Sévère). Ses deux derniers albums en particulier se caractérisent par des morceaux très « rentre-dedans » au son lourd et puissant approprié aux grosses bagnoles (TDSI, Intro - La fierté des nôtres, 94, La puissance, Le son qui tue, Sévère), avec quelques interludes plus introspectifs comme le morceau final de Au-Delà De Mes Limites, Regretté : un seul couplet de près de huit minutes sur la perte des êtres chers, ou dans Le Code De L'Horreur le morceau Testament, débarrassé de toute haine pour ne conserver qu'une tristesse sincère et surprenante de la part de celui qui se voyait en gangster kamikaze dans Rohff vs. l'État 2 sur Le Code de l'honneur.

Le 14 décembre 2008, Rohff publie son cinquième album solo, Le Code de l'horreur à l'occasion de son anniversaire (le 15 décembre). La sortie était prévue pour le 15 décembre, mais l'album était déjà dans les bacs le 14. Contrairement de ses deux précédents albums, qui étaient des doubles albums, celui-ci se présente sous la forme d'un simple album. L'album a été mixé à Miami et Rohff a participé au niveau des productions. Dans ce cinquième opus, beaucoup de featurings sont à noter : Speedy, Amel Bent, Wallen et Junior Reid ont été de la partie mais aussi Salim Ali Amir, Zaïnaba Ahmed et Cassandra dans la version Gold de l'album. Contrairement à ce qui a été annoncé avant la sortie de l'album, TLF n'y participe pas. Notons enfin que Rohff aurait écrit une partie de cet album en prison (lors de son incarcération entre juillet et novembre 2007). Afin d'annoncer la sortie de son cinquième album, le clip La grande classe est envoyé sur les écrans, puis le morceau Rap Game est joué sur les ondes radio. Il assure la promotion du projet pendant sa semaine Planète Rap.

À sa sortie, l'album était présenté sous deux versions : la version classique (CD simple avec 17 titres, visuel noir sur fond blanc) et la version Gold (CD simple avec 17 titres plus un CD bonus avec 4 titres inédits, visuel noir sur fond doré) en édition limitée (la version deluxe Gold, étant en édition limitée, a été entièrement épuisée en moins d'une semaine). L'album se vend à 59 000 exemplaires lors de la première semaine (un record dans le rap français). Il sera ainsi certifié disque d'or en une seule semaine. L'album sera d'ailleurs classé numéro sept des meilleures ventes d'albums Hip Hop et R'n'B en France en 2008.

En 2009, alors que son album Le Code de L'horreur, commercialisé depuis le 15 décembre 2008, est un énorme succès, étant vendu à 200 000 exemplaires, il lance plusieurs nouveaux clips dont Hysteric Love avec Amel Bent ou le clip Sévère, réalisé par Chris Macari. En juin 2009, il sort son septième clip Repris de justesse tourné à New York par Johnatan Mannion (qui avait produit les pochettes des albums La Fierté des nôtres et Au-delà de mes limites) pour la bande originale du film Notorious B.I.G. sur le défunt rappeur américain. Le clip dresse le parallèle entre la vie de The Notorious B.I.G. et celle de Rohff. Une combinaison visuelle historique pour le rap français qui depuis prend une nouvelle envergure. Rohff apparaît également dans un court-métrage de Chill-P (un rappeur amateur français) s'intitulant La Note Du Crime. Un clip pour l'extrait K-Sos for Life était prévu mais le projet est annulé.

Il revient le 1er mai 2009 sur le street CD de TLF, Talents Fâchés Vol. 4, avec le morceau La hagra du rap français[21]. Le 13 mars 2009, il débute sa tournée dans toute la France et quelques dates en Belgique et en Suisse pour promouvoir son album. La tournée de l'horreur est un véritable succès. Il remplit l'Olympia de Paris où il donne un concert le 14 avril 2009. Rohff fait également des concerts à Lyon, Toulouse ou encore à Nancy. Le 28 mars 2009, il donne le premier concert de sa carrière à Bruxelles[22]. Dans la tournée pour Au-delà de mes limites, il y avait également une date prévue à Bruxelles, mais la tournée est annulée à cause de ses problèmes avec la justice. Le 26 juin 2009, Rohff revient sur scène à Bruxelles à l'occasion de la 20e édition du Festival Couleur Café[23].

Après la mort de Michael Jackson, Rohff tient à lui rendre hommage : « Je venais d'arriver en France en 1984, je ne parlais pas un mot français, lorsque je suis tombé sur la cassette de Thriller, Michael Jackson m'a fait tomber amoureux du son, il m'a donné la notion de la magie sonore, la meilleure partie musicale de mon passé s'est éteinte. Les plus grands partent toujours les premiers et personne n'apportera autant qu'il a apporté. R.I.P. »[réf. nécessaire]. Le 3 octobre 2009, lors du concert de Rohff au Zénith de Strasbourg, Rohff tient encore une fois de plus à rendre hommage à Michael Jackson, mais cette fois d'une manière différente. Il reprend un couplet du featuring avec Humphrey, dans La minute, sur l'instrumentale du fameux hit de Michael Jackson, Beat It. En 2010, Rohff lui rend encore hommage à travers le son de l'album La Cuenta qui est Dans ma werss. Il chante un couplet en Auto-Tune dans lequel il dit « Oh Michael, j'suis toujours dans ta werss... Depuis que t'es parti, la musique est en hass ».

En septembre 2009, Rohff sort plusieurs morceaux dont deux avec les rappeuses Amy et Bushy qui ont également signé chez Foolek Records, le label de Rohff. Le 23 novembre 2009, Rohff sort une réédition du Code de l'horreur, renommée Le code de l'horreur Classics. S'y trouve les morceaux Magnifique remix (dont il a sorti un single en septembre), Progress remix et K-Sos for Life remix (dévoilé le 9 juin - titre mixé par Koudjo, qui avait déjà fait le remix de Starfeuckeuze). Le code de l'forreur sera finalement vendu à 135 000 exemplaires au total[24]. Rohff a été nommé aux MTV European Music Awards 2009 pour le titre de meilleur artiste français de l'année 2009.

La Cuenta (2010-2011)

Rohff sort son sixième opus nommé La Cuenta (signifiant « l'addition » en espagnol) le [25], deux jours avant son 33e anniversaire. Un album très différent et très attendu[réf. nécessaire] par les fans. La pochette de La Cuenta représente Rohff à l'image de la Black Card[26]. Avant la sortie de La Cuenta, Rohff avait lâché deux premiers clips afin de promouvoir son album : Dans ma werss, dont Rohff chante un couplet en Auto-Tune en disant « La France est coincée, trop limitée dans les mentalités, vous faites pas rêver… ». Puis arrive le clip Rien à prouver, tourné à Vitry-sur-Seine, le quartier d'origine de Rohff, où il a eu un très bel accueil. Quelques semaines plus tard, Rohff sort les clips des singles Dans tes yeux et Fais doucement, tous les deux tournés à Miami. L'album a été enregistré à Toulouse et mixé a Miami par Lu Diaz, l'ingénieur son de DJ Khaled et de Rick Ross au studio Circle House. S'y trouve encore beaucoup de featuring (Zaho, Karim Benzema, Wynter Gordon, La Fouine, Lumidee, Indila, Jena Lee…). Contrairement à ce qui est annoncé avant la sortie de l'album, TLF n'y apparaît pas.

À sa sortie, deux versions de l'album ont été proposées : une version Infinity (CD simple avec 18 titres) et une version Collector Platinum (CD simple avec 18 titres plus un CD bonus avec 6 autres titres). La version Collector Platinum était en édition limitée tout comme la Version Gold du Code de l'horreur. L'album se composé de cinq clips, ceux des morceaux Dans ma werss, Rien à prouver, Dans tes yeux, Fait doucement et Thug Mariage. L'album réalise un bon démarrage lors de sa première semaine d'exploitation avec 27 677 exemplaires écoulés[27], un chiffre un peu inférieure aux espérances du rappeur. Finalement, La Cuenta se vendra a 80 000 exemplaires[12] et sera certifié disque d'or.

Rohff fait une apparition avec Naj sur le titre Keep Your Eyes On This. Il se retrouve également sur le clip de DJ Khaled Welcome to My Hood. En 2011, il annonce la séparation du duo Amy et Bushy. En juin 2011, Rohff a rompu son contrat avec Hostile Records, et n'a donc plus aucun lien avec le groupe EMI.

Retour avec P.D.R.G. (2011–2014)

Rohff annonce la sortie de son septième album, intitulé Padre Du Rap Game (le nom de l'album est aussi raccourci en P.D.R.G., ou Pouvoir, Danger, Respect et Game Saison 1 et 2). Initialement, cet album devait être une mixtape. Rohff décide d'en faire un album, considérant ses morceaux comme étant « trop lourds pour une simple mixtape ». Il qualifiera lui-même cet album comme étant le meilleur album de sa carrière. Rends les fous, diffusé le 25 mai 2011, aurait dû être le premier extrait de cette mixtape mais Rohff le juge inférieur aux autres morceaux de la mixtape et décide alors de le retirer de sa liste des titres. Peu de temps après être apparu en featuring avec Six Coups MC, pour l'occasion d'un morceau et de son clip, Rohff revient en solo avec le freestyle Booska-Maudit. Durant cette vidéo, Rohff nous parle de son album P.D.R.G., qui devrait arriver courant 2012. Il aborde les featuring de P.D.R.G. et l'avancement de son album, notamment du morceau Maudit. Le 28 mai 2012, il dévoile le morceau Trop chaud, titre qui ne fera pas parti de P.D.R.G.. En juin 2012, il participe à l'album de TLF OVNI avec qui il sort le morceau C'est la miff. La même semaine, il publie 4 étoiles avec le rappeur Sultan, dans lequel il s'en prend à Booba[28]. À l'occasion de la semaine planète rap pour la sortie du nouvel album de TLF, Rohff était présent dans les locaux de Skyrock et en a profité pour annoncer quelques informations sur son nouvel album P.D.R.G.. L'information majeure à retenir est que finalement, l'album ne sortira qu'en 2013.

Le 26 novembre 2012, Rohff dévoile le premier morceau et clip de P.D.R.G. intitulé K-Sos Musik. Le 12 mars 2013, dans une interview, il annonce la sortie officielle de P.D.R.G. pour le 24 juin 2013[29]. Le 31 mai 2013, Rohff dévoile de deuxième extrait de l'album, Dounia. Cet extrait, durant près de huit minutes sans refrain, deviendra rapidement un classique du rap français. Peu de temps après, le 8 juin 2013, Rohff repousse la date de la sortie de P.D.R.G. (prévue pour le 24 juin) au 23 septembre 2013, affirmant qu'il n'est pas sain de défendre son album en plein mois du Ramadan. Le troisième extrait de P.D.R.G. est intitulé J'accélère. Publié le 24 juin 2013 (date de la sortie initiale de l'album), le clip officiel de l'extrait sort le 9 août 2013. Un dernier extrait est publié avant la sortie de l'album, Déterminé, qui sort le 3 septembre 2013, 20 jours avant la sortie de P.D.R.G.. Dès sa sortie, P.D.R.G. détrône Racine carrée de Stromae pour se placer numéro 1 des ventes sur iTunes et son album fait succès dans l'hexagone. L'album fournit un classique (Dounia), du rap pur et dur (K-Sos Musik), des chansons mélodieuses (L'artiste), mais surtout des clashs (Doggy Style ou El Padre).

Rohff devait faire son retour sur scène le 28 septembre 2013 au Stade de France pour le concert Urban Peace 3 qui rassemble également IAM, Orelsan, Sexion d'Assaut et Maître Gims, Youssoupha, La Fouine, Psy 4 de la Rime et Stromae[30], mais peu avant 22 h l'animateur Difool indique en direct sur Skyrock l'annulation de la prestation de Rohff au dernier moment. Rohff explique ce choix sur Twitter et Facebook à la suite d'une réduction de son temps de 13 à 6 minutes, et à la suite des jets de projectiles (pétards, bouteilles…) lors du passage de La Fouine[31]. Rohff préfère donc annuler sa prestation[32].

L'album P.D.R.G. s'écoule à 37 000 exemplaires au cours de la première semaine d'exploitation[33]. Il sera certifié disque d'or trois semaines après sa sortie, ayant dépassé les 50 000 ventes[34] (plus les 5 000 albums vendus en pré-commande sur la plateforme musicale iTunes avant la sortie de l'album). Le 22 novembre, Rohff dévoile le quatrième clip de l'album, celui du morceau El Padre. L'album est certifié disque de platine quelques mois après sa sortie, avec plus de 83 000 exemplaires vendus[35]. Ce disque de platine lui a été remis lors de sa tournée (qui a lieu entre le 11 avril et le 30 mai 2014), durant son concert au Zénith de Paris le 11 avril 2014[36]. Il sortira deux autres clips en 2014, d'abord Zlatana, publié le 21 mars, puis L'oseille, publié le 22 avril 2014[37].

Le RohffGame et Surnaturel (depuis 2015)

Quelque temps après la fin de son incarcération, après que le joueur de foot Samuel Eto'o a payé sa caution, Rohff annonce la sortie de son huitième album intitulé Surnaturel. Aucune date officielle n'est révélée pour sa sortie. Le 21 mars, il dévoile le premier extrait et clip de l'album intitulé Du sale[38]. Initialement, le morceau devait être publié le 23 mars 2015, mais à la suite de certaines fuites sur Internet, il décide de le sortir quelques heures après la fuite. Dans cet album, Rohff y annonce l'apparition de plusieurs rappeurs. Soprano, Kery James, Lacrim et Mike Lucazz, un jeune rappeur du Val-de-Marne, sont les premières collaborations confirmées sur son compte Facebook. Rohff confirme également un featuring avec la chanteuse Kayna Samet[39].

Le 13 avril 2015, il publie le premier couplet et refrain du deuxième extrait de son album intitulé Suge Knight. Le teaser obtient d'élogieuses critiques sur les réseaux sociaux. Le 4 mai 2015, Rohff publie le clip en question, Suge Knight. Pour ce projet, Rohff quitte la major Warner pour rejoindre Universal et sa filiale Millenium Barclay, une division du label Barclay. Plus tard, Rohff décide de sortir une mixtape intitulée Le Rohff Game pour le , en préparation de Surnaturel. Le premier extrait devait s'intituler I Fuck You[40], mais finalement Rohff change d'avis, et décide faire du Rohff Game un album et non une mixtape. Il publie alors le premier extrait de son huitième album le , intitulé My Nigga My Rebeu, mal accueilli sur les réseaux sociaux[41],[42]. Le 11 novembre 2015, il dévoile le deuxième extrait de l'album, portant le nom de Le Rohff Game, un morceau de plus de cinq minutes sans refrain, dans lequel Rohff varie une multitude de flows ; cet extrait obtient de très élogieuses critiques sur les réseaux sociaux[43]. Deux jours après, il publie le troisième extrait, La Crème de la crème en featuring avec Lacrim[44]. Trois jours après, le 16 novembre 2015, le quatrième extrait est dévoilé, et s'intitule Bijou, chanté avec Awa Imani[45],[46]. Il suit le 2 décembre 2015, d'un cinquième extrait, Comme en 46, nouvelle expression lancée par le rappeur[47],[48].

En mars 2016, Rohff quitte Universal[49].

Affaires judiciaires

En 2005, Rohff est condamné à quatre ans d'emprisonnement, dont trois avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans, pour avoir tiré avec une arme à feu sur deux personnes à la sortie d'une boîte de nuit à Ivry-sur-Seine en 2002. Il n'a cependant pas été incarcéré[50]. Le 21 juillet 2007, il participe avec Kery James et quelques amis à une rixe avec MC Jean Gab'1, à la suite de son titre J't'emmerde où ce dernier attaquait plusieurs rappeurs français.

Dans la nuit du 23 juillet 2007, Rohff est interpellé par la police à Joinville-le-Pont, plus précisément dans la cité Barbusse, pour port d'arme, un 357 Magnum de marque Taurus, dans un fast-food Quick de Villejuif où il avait menacé son petit frère avec cette arme ; il en parle notamment dans le morceau Testament, qu'il a d'ailleurs écrit en prison, présent dans son avant dernier album : « Pourquoi tu cours en criant : « Police ! au secours ! » ? J'allais pas te tirer dessus, mais peut-être te crosser, par amour… ». Placé en garde à vue à Villejuif le 24 juillet, Rohff est déféré le lendemain soir à Créteil pour être jugé en comparution immédiate pour violence avec armes le 26[51],[52]. Il est condamné le 26 juillet 2007 à 5 mois de prison ferme par le parquet de Créteil pour « détention d'arme ». Il a été incarcéré à la maison d'arrêt de Fresnes[53]. Il sort de prison le 27 novembre 2007 à l'occasion du concert de 50 Cent à Bercy, dont il assure la première partie[54]. Il est resté pendant plusieurs mois en liberté conditionnelle avec un bracelet électronique.

Le 21 avril 2014 en fin d'après-midi, une violente agression se déroule dans une boutique de vêtements du 1er arrondissement parisien distribuant Unküt, la marque du rappeur Booba. Elle oppose un groupe d'une dizaine de personnes au vendeur de 19 ans de la boutique qui est roué de coups. Selon les premiers éléments de l'enquête, Rohff a été reconnu parmi les assaillants. Le rappeur s'est rendu de lui-même, mardi vers 4 heures du matin, dans les locaux du 1er district de la police judiciaire, accompagné de son avocat, Francis Terquem, l'un des ténors du barreau parisien, « pour s'expliquer », selon une source proche de l'enquête. Il a ensuite été placé en garde à vue. Il avoue aux enquêteurs avoir porté les premiers coups à la victime[55]. À la suite de cette agression, Rohff est mis en détention[56].

Dispute avec Booba

Certaines rumeurs prétendaient que la chanson de Sinik, L'assassin, sortie en 2005, lui était destinée. Rumeurs infondées et démenties, le morceau en question étant en fait constitué de ses meilleurs couplets durant la battle Dégaine ton style, et Rohff lui-même les ayant faites taire dans son morceau Arrête de parler[57]. Rohff aurait, selon les rumeurs, clashé plusieurs fois Booba en lui envoyant plusieurs piques, notamment dans les morceaux Code 187 ou Pleure pas. Certains lui reprochent son côté « mainstream », son américanisation, y voyant un retournement de veste : selon ses détracteurs, après avoir insulté les américains tout au long de sa carrière, il a fini par en imiter le son (le mixage d'une grande partie de La Fierté des nôtres est réalisé par Richard Seagal, collaborateur de Dr. Dre et d'Eminem), a tourné le clip de La puissance, morceau produit d'ailleurs par Jonathan Rotem, à Los Angeles dans un style gangsta Westcoast (lowrider, etc.), collabore avec Havoc (de Mobb Deep) ou le rappeur The Game sur la compilation The Basement. Rohff a fait une interview pour MTV où il explique que le rap français n'est pas en retard et qu'il a son propre style[réf. nécessaire]. Il a d'ailleurs sorti sa propre ligne de vêtements nommé T'1KIET, devenu Distinct, composée d'une collection haut de gamme et d'une autre plus street. D'ailleurs, il la porte dans un clip de TLF dont il est le producteur exécutif. Distinct a comme concurrent principal la marque Ünkut de Booba.

Le 28 août 2012, présent à l'émission Planète Rap consacré au groupe de son frère TLF, Rohff s'énerve en direct et prend à partie l'animateur Fred Musa[58]. Le point de départ étant un « tweet qu'il n'aurait pas assumé », la dispute dérive vers le rappeur Booba qui est targué de « zoulette » (Rohff déclare qu'il « n'est pas comme l'autre zoulette de Booba »)[59]. Une semaine plus tard, Booba, qui avait annoncé la sortie de Caramel, sort finalement Wesh Morray (sans annonce), un morceau violent dans lequel certaines rimes sont perçues comme des piques contre Rohff, sans jamais le citer[60]. Rohff prend ce morceau comme une attaque et annonce sur Twitter préparer sa réponse. Cinq jours plus tard, le 11 septembre 2012, il publie le morceau Wesh Zoulette, remix du single de Booba Wesh Morray, dans lequel il clashe Booba sur trois couplets[61]. Suivra alors une « guerre » opposant les deux rappeurs.

En novembre 2012, Rohff signe chez le major Warner Music[62]. Après l'échec commercial de son dernier album La Cuenta, publié en fin 2010, le rappeur avait décidé de rompre son contrat avec sa maison de disque. Les premiers extraits dévoilés pour la promotion de P.D.R.G. datent de fin 2011. Le 9 décembre 2012, Booba, toujours en pleine promotion de son dernier album Futur devait fêter son anniversaire au Régine’s club, un club de la région parisienne, avant d’y renoncer à la dernière minute pour éviter Rohff. Ikbal son petit frére déclare dans une vidéo pour le site Buzzdefou que « Rohff voulait souhaiter un joyeux anniversaire à la zoulette pour lui offrir un cadeau : un nouveau visage. Il voulait le voir en tête à tête pour régler les trucs car il fait des interviews… Il avait besoin de le voir et s'expliquer comme des hommes[63],[64]. »

En janvier 2013, Booba publie A.C Milan, chanté en Auto-Tune dans lequel il s'en prend ouvertement à Rohff et à son frère Ikbal, ainsi qu'à La Fouine. Le groupe TLF, composé de son frère et Alain 2 L'Ombre, répondra le 23 janvier à Booba avec Barça à travers plusieurs piques au début et à la fin du morceau. Le 1er février, Rohff annonce que sa réponse aux différents piques et clashs lancées par Booba, sera incluse dans l'album P.D.R.G.. Deux jours après seulement cette annonce, Booba sort T.L.T (le même jour, La Fouine sort un morceau du même nom qui clash Booba) où il attaque à nouveau Rohff, La Fouine et TLF.

Le lundi 21 avril 2014, en fin de soirée, un jeune employé d'une boutique Ünkut (marque officielle de Booba) subit une agression de Rohff et une dizaine d'autres personnes, venus chercher Booba qui avait proposé un affrontement en tête à tête à Paris sur Instagram[65],[66]. Le vendeur de 19 ans tombe dans le coma, duquel il sortira quelque heures plus tard. Des poursuites sont engagées contre Rohff, ses complices étant toujours en cavale. Il est immédiatement incarcéré pour un an de détention préventive, l'affaire étant considérée par les enquêteurs comme un crime. Après seulement 2 mois de détention préventive, Rohff est libéré à la suite du prêt d'une caution par le joueur de foot Samuel Eto'o. Rohff dit plus tard : « Un grand merci a Samuel Eto'o. Un grand Monsieur. Respect et merci frère. ». Pour deux mois supplémentaires, Rohff est en liberté conditionnelle, la durée totale maximale de détention étant de quatre mois si l'affaire est « correctionnalisée » (considérée non pas comme un crime mais comme un délit).

Discographie

Article détaillé : Discographie de Rohff.

DVD

  • 2009 : Zénith Classics (concert/live) premier DVD de l'artiste (réalisé par François Goetghebeur)

Filmographie

Doublage

Notes et références

  1. a, b, c, d, e et f « Biographie de Rohff », sur .staragora.com (consulté le 23 avril 2014).
  2. « Interview History », sur Passionhiphop.com.
  3. a et b Stéphanie Binet, « La rue qu’est à lui », sur Libération.fr,‎ (consulté le 23 avril 2014).
  4. « Radionomy », sur radionomy.com (consulté le 11 mai 2016).
  5. « Les meilleurs Vendeurs d'Albums (33 T. / CD / Téléchargement) avec toutes leurs collaborations (Duo...) ou Pseudonymes... », sur infodisc.fr (consulté le 10 mai 2016).
  6. « Rohff vs Booba : l'interminable rivalité du rap français », sur RTL,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  7. « Mon voisin Mokobé », sur Genius (consulté le 11 mai 2016).
  8. Interview ROHFF pour la sortie de l'album La Cuenta
  9. « Monte Le Son avec Fauve, Rohff, et Alain Bashung », sur france4.fr,‎ (consulté le 21 septembre 2013).
  10. « Rap et homosexualité: un flow d’injures », sur Les Inrocks,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  11. « Rohff - Le Code de l'honneur », sur rap2k.com (consulté le 21 avril 2014)
  12. a, b, c, d et e « Les Ventes De Rohff », sur Charts in France (consulté le 21 avril 2014).
  13. a et b « Jalane, Assia, K-Reen, Wallen... Que sont devenues les ex-princesses du r'n'b ? », sur PurePeople (consulté le 10 mai 2016).
  14. « Booba relance encore so nclash avec Rohff », sur 13or-du-hiphop (consulté le 10 mai 2016).
  15. « Les NRJ Music Awards 2003, événement », sur actuastar,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  16. « Rohff - La Vie avant la mort », sur rap2k.com (consulté le 21 avril 2014).
  17. « Le rappeur Rohff en garde à vue pour menace avec arme », sur l'Express,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  18. « Rohff », sur africanaute (consulté le 10 mai 2016).
  19. « Rohff - Scarface », sur booska-p (consulté le 10 mai 2016).
  20. « "Arthur et les Minimoys" : un dixième film destiné aux enfants en forme d'adieux », sur Le Monde,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  21. « Rohff - La Hagra du Rap Français (TLF 4) », sur generations.fr,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  22. « Rohff revient en force pour présenter "Le code de l'horreur" », sur concertlive.fr,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  23. « Michael Jackson était à Couleur Café, comme Ayo, Ben Harper, Khaled et le soleil », sur 7sur7.be,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  24. « Les Ventes De Rohff | Surnaturelbientôt. - Les Chiffres de ventes », sur Pure Charts (consulté le 25 janvier 2016).
  25. « ’La Cuenta’, le 6e album solo de Rohff », sur evous.fr,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  26. « Rohff, La Cuenta la cover officielle dévoilée! », sur booska-p,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  27. « Rohff: les ventes de La Cuenta », sur coverglowx.com (consulté le 10 mai 2116).
  28. « Rohff s'en prend à Booba dans le clip "4 Etoiles" de Sultan », sur Charts in France,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  29. « Rohff : PDRG, la date de sortie dévoilée » (consulté le 22 avril 2014)
  30. « Stromae et Rohff rejoignent Urban Peace 3 », sur france24.com (consulté le 12 septembre 2013).
  31. « Urban Peace 3 : le rap français souffle le chaud et le froid au Stade de France » (consulté le 22 avril 2014).
  32. « Rohff annule Urban Peace 3 sur Facebook », sur meltybuzz.fr (consulté le 22 avril 2014).
  33. « Rohff : 40 000 exemplaires de son album PDRG écoulés : l’analyse » (consulté le 22 avril 2014).
  34. « Rohff : PDRG disque d'or en 3 semaines ! » (consulté le 22 avril 2014).
  35. « Rohff : l'album PDRG certifié Disque de platine ! » (consulté le 22 avril 2014).
  36. « Rohff a fait honneur au Zénith de Paris en attendant celui de Lille » (consulté le 17 avril 2014).
  37. david94350, « Rohff : L'Oseille, le clip dévoilé »,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  38. « Rohff: Le Padre Du Rap Game cartonne avec son nouveau single Du sale », sur MCETV,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  39. « Rohff annonce son featuring avec Kayna Samet ! », sur booska-p,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  40. « Rohff annonce une mixtape avant son album! », sur MCETV,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  41. « Rohff : My Nigga my rebeu fait flop sur Twitter », sur Melty Buzz,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  42. « Rohff dévoile son nouveau clip My Nigga My Rebeu », sur Melty (consulté le 11 mai 2016).
  43. « Rohff : le rappeur prépare son retour avec Rohff Game », sur Staragora,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  44. « Rohff feat Lacrim : La Crème de la Crème, le morceau dévoilé », sur Melty,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  45. « Rohff en duo avec Awa Imani dans « Bijou » ! [VIDEOCLIP] », sur booska-p,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  46. « Rohff dévoile son morceau « Bijou » avec Awa Imani ! [SON] », sur booska-p,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  47. « Rohff revient « Comme en 46 » ! [VIDEOCLIP] », sur booska-p,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  48. « Booba se paie Rohff et son gimmick "Comme en 46" sur Instagram », sur Melty Buzz,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  49. « Rohff quitte Universal et règle ses comptes ! », sur booska-p,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  50. « Le rappeur Rohff en comparution immédiate jeudi » (consulté le 21 avril 2014).
  51. « Le rappeur Rohff placé en garde à vue », sur LCI,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  52. « C’est la guerre chez les rappeurs français », sur 20 minutes,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  53. « Le rappeur Rohff menace son frère avec une arme », sur Le Parisien,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  54. « Vidéo du live de Rohff avec TLF », sur booska-p,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  55. William Molinié, « Rixe dans le magasin de Booba: Rohff reconnaît avoir frappé en premier le jeune vendeur », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 25 avril 2014).
  56. « Rohff passe par la case prison... (PHOTO) » (consulté le 25 avril 2014).
  57. « Rohff Clash Booba et Sinik "EXCLU" », sur staragora.com,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  58. « Rohffclashe Booba et Fred en direct sur Skyrock », sur musique.jeuxactu.com (consulté le 11 mai 2016).
  59. « Rohff vs Booba : quand le clash des "millionnaires" du rap dérape », sur Europe 1,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  60. « Booba contre Rohff : "Wesh, qui c'est le boss ?" », sur Le Monde,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  61. « Booba : La réponse de Rohff, Wesh Zoulette, un énorme clash ! », sur PurePeope (consulté le 11 mai 2016).
  62. « EXCLU : Rohff sortira son album chez Warner! », sur bonnesnews,‎ (consulté le 10 mai 2016).
  63. Julien Delafontaine, «Rohff voulait refaire le visage de Booba», sur 20minutes Suisse (consulté le 11 mai 2016).
  64. « Rohff voulait refaire le visage de Booba », sur l'Essentiel,‎ (consulté le 11 mai 2016).
  65. « Booba relance un clash sur Instagram ! » (consulté le 25 avril 2014).
  66. « Booba vs Rohff, c'est reparti ?! (PHOTOS) » (consulté le 25 avril 2014).

Liens externes