Rue Saint-Lô

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rue Saint-Lô
Image illustrative de l’article Rue Saint-Lô
La rue Saint-Lô
Situation
Coordonnées 49° 26′ 33″ nord, 1° 05′ 35″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Début Place du Maréchal-Foch
Fin Rue des Carmes
Morphologie
Type Rue
Forme Linéaire
Longueur 180 m
Histoire
Monuments Palais de justice

La rue Saint-Lô est une voie publique de la commune française de Rouen.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle mène de la place du Maréchal-Foch à la rue des Carmes.

Rues adjacentes
  • Rue Percière
  • Rue de la Poterne
  • Allée Eugène-Delacroix
  • Rue Socrate
  • Rue Eugène-Boudin

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La rue porte le nom du prieuré Saint-Lô.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a porté les noms de « boulevard des Capucins » et de « rue de la Municipalité » pendant la Révolution avant de prendre sa dénomination actuelle au début du XIXe siècle.

Elle fut partiellement détruite par les bombardements le et du 25 au . Le même mois, l’Hôtel de la Première Présidence — où étaient installés les services radios allemands — est détruit par les soldats de la Wehrmacht durant leur retraite[1].

Le tunnel Saint-Herbland traverse la rue à la perpendiculaire.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. René Herval (ill. Ellebé), Gloires et douleurs de Rouen, , 92 p. (ISBN 9782402191944).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]